Feu maritime

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Feux d'entrée de port du Palais à Belle-Île-en-Mer

Un feu est une lumière de signalisation maritime émise par un bateau, un phare, une tourelle, une balise ou une bouée. La position et les caractéristiques d'un feu sont précisément définies, afin que le feu soit identifiable par les marins (d'après les cartes marines par exemple).

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Quelques exemples de type feu avec les abréviations utilisées sur les cartes marines

Un feu est identifié par l'utilisation par :

  • sa période  : la durée de répétition d'un cycle identique d'éclats lumineux
  • son rythme : le nombre, la durée et l'espacement des périodes de lumière et d'obscurité
  • la couleur du pinceau lumineux : généralement blanc pour les feux à grande portée (à grande distance les couleurs sont plus difficilement perceptibles), il peut être également rouge ou vert pour les feux d'approche.

Du point de vue du rythme et de l'alternance on range les feux dans quelques grandes catégories :

  • Feu à éclats : les éclats lumineux sont brefs (avec deux catégories éclat court et éclat long) et séparés par des périodes d'obscurité plus longue.
  • Feu scintillant : feu avec des éclats lumineux très rapprochés
  • Feu à occultations : la durée des périodes d'illumination est supérieure à celle des périodes d'obscurité
  • Feu isophase : les phases d'illumination et d'obscurité sont identiques
  • Feu fixe : généralement proscrit car il peut être confondu avec d'autres sources lumineuses existant sur la côte (éclairage) ou en mer (feux de navire).


Exemple de signal lumineux d'un feu à éclats : 4 éclats courts + 1 éclat long se répètent avec une période P.

Certains feux présentent des particularités pour maintenir de manière précise les bateaux dans la zone où les eaux sont saines. Le feu à secteurs éclaire de manière différente des portions de secteur. Selon l'angle sous lequel il est relevé, le signal visible peut être blanc (le bateau se trouve dans des eaux saines), rouge ou vert (le bateau n'est pas dans la zone d'eaux saines ou ne se dirige pas vers la zone d'eaux saines. Le feu directionnel généralement constitué de deux feux dont les lumières doivent être alignés permet une navigation encore plus précise dans un chenal.

Les feux de balisage[modifier | modifier le code]

Article principal : Balisage.
  • Feux latéraux
  • Feux cardinaux
  • Feux spéciaux

Les feux de navigation[modifier | modifier le code]

Feu de tête de mat blanc, feu latéral babord rouge, feu latéral tribord vert

Le chapitre « Feux et marques » (règles 20 à 31) du Règlement international pour prévenir les abordages en mer (RIPAM) définit les feux des bateaux. La couleur et la disposition de ces feux permettent le repérage des navires de nuit, l'identification du type de navire (taille, plaisance, commerce, pêche...), ainsi que l'identification de la route empruntée (feux babord, tribord, proue, poupe).

Les feux de secours[modifier | modifier le code]

Livre des feux[modifier | modifier le code]

Un livre des feux est une publication rassemblant des informations sur les phares, feux de balisage et signaux de brume d'une zone maritime.

Exemple[1] :

Numéro Nom - Description – Position approché
Latitude Longitude
Elévation
du foyer
(mètres)
Portée
(milles)
Caractère et secteurs d’éclairage du feu
Signal de brume – informations complémentaires
47600
A.184
Côte Est
LE STIFF
Deux tours blanches accolées 32 m
48.28,5 N 5.03,4 W
85 24 2 É.R. 20 s [0,1; 4,9; 0,1; 14,9]
Nota : Scint. B. de jour et Fixes R. de nuit
sur tour radar à 0,2 M au NE
47650
A.184
Côte Ouest
CRÉAC'H
Tour cyl. bandes noires et blanches 55 m
48.27,6 N 5.07,8 W
70 34 2 É.B. 10 s [0,1; 2,4; 0,1;
7,4] Vis. 255-247 (352)
CORNE 2 sons 120 s [2; 3; 2; 113]
RACON RADIOGONIOMÈTRE
Nota : Ce feu figure également sous le n° 16460
RADIOPHARE à 0,1 M à l'ENE

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. D'après SHOM, Le livre des feux, cité par profmarine.org

Bibliographie[modifier | modifier le code]