Claviceps

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


Claviceps[1] est un genre de champignon de la famille des clavicipitacés. Il parasite les ovaires de graminées, de cypéracées ou de juncacées.

Description[modifier | modifier le code]

Les périthèces sont formés au sein de stromas globuleux denses, portés à l'extrémité de longs pédicelles qui germent sur des sclérotes. Les ascospores sont filiformes. Les conidies sont soit des phyalospores primaires ovales ou arrondies, soit des holoblastospores secondaires de plus grande taille, ovales ou pyriformes. Le mycélium remplace l'ovaire, se branche sur le système vasculaire de la plante au niveau du rachillet mais il n'envahit aucun autre tissu. Les espèces du genre Claviceps peuvent être regroupées selon la nature de leurs oligosaccharides. Le groupe où prédominent le glucose et le fructose dans l'exsudat avec C. purpurea, C. grohii, C. fusiformis et C. nigricansetc. et le groupe où prédominent l'arabinitol et le mannitol avec C. gigantea, C. africanaetc. Un groupe intermédiaire contient les deux sortes de sucres avec C.paspali, C. zizaniaeetc.

Sclérote[modifier | modifier le code]

Sclérotes, ou ergots, noirâtres sur Dactylis glomerata.

Le sclérote est la structure formée de mycélium compact qui permet au champignon de survivre entre deux phases de parasitisme. Il renferme des substances de réserve, il est en particulier riche en acide ricinoléique.

Liste d'espèces[modifier | modifier le code]

Selon Catalogue of Life (23 octobre 2014)[2] :

Seuls Claviceps purpurea, Claviceps fusiformis et Claviceps paspali sont véritablement considérés comme toxiques.

Selon Index Fungorum (23 octobre 2014)[3] :

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Plus de 600 espèces des famille des Poaceae (Panicoideae, Chloridoideae, Centothecoideae, Bambusoideae, Pooideae, Arundinoideae), des Juncaceae ou des Cyperaceae sont parasitées. La plupart des espèces du genre Claviceps n'attaquent qu'une seule espèce ou un seul genre de plantes, à l'exception notable de Claviceps purpurea qui est polyphage.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ergot The Genus Claviceps - sous la direction de Vladimir Křen et Ladislav Cvak 1999 ISBN 90-5702-375-X
  2. Catalogue of Life, consulté le 23 octobre 2014
  3. Index Fungorum, consulté le 23 octobre 2014

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :