Cinémathèque de Toulouse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cinémathèque de Toulouse
Entrée de la cinémathèque au no 69, rue du Taur.
Entrée de la cinémathèque au no 69, rue du Taur.
Présentation
Propriétaire Commune
Protection Logo monument historique Classé MH (1910)
Logo monument historique Classé MH (1992)
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Midi-Pyrénées
Département Haute-Garonne
Commune Toulouse
Localisation
Coordonnées 43° 36′ 25″ N 1° 26′ 32″ E / 43.60701, 1.442143° 36′ 25″ Nord 1° 26′ 32″ Est / 43.60701, 1.4421  

Géolocalisation sur la carte : Haute-Garonne

(Voir situation sur carte : Haute-Garonne)
Cinémathèque de Toulouse

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Cinémathèque de Toulouse

La cinémathèque de Toulouse est une institution fondée dans les années 1960 par Raymond Borde (1920-2004) et dédiée à la mémoire du cinéma. Elle est située au no 69, rue du Taur à Toulouse en région Midi-Pyrénées et est actuellement dirigée par Natacha Laurent.

Historique[modifier | modifier le code]

La cinémathèque de Toulouse est placée depuis 1964 sous le statut d’association loi de 1901 à but non lucratif. Elle est financée par l’État (Centre national de la cinématographie, CNC, et la direction régionale des Affaires culturelles), la ville de Toulouse, le Conseil général de la Haute-Garonne et le Conseil régional de Midi-Pyrénées.

Elle dispose de deux salles de projection, d'une bibliothèque et d'une salle d'exposition dans le centre-ville.

En septembre 2004, le Centre de conservation et de recherche a été ouvert à Balma : il a pour mission de conserver et d'archiver les films (30000 copies) et documents liés au cinéma (environ 50 000 affiches, près de 500 000 photos...). C'est à la Cinémathèque de Toulouse que sont conservées les négatifs originaux de La Grande Illusion de Jean Renoir qui furent perdus à Berlin durant la Seconde Guerre mondiale avant d'être retrouvés en URSS en 1958 et restitués en 1960.

Chaque année la cinémathèque organise un festival et des colloques dédiés aux films du passé et intitulé Zoom arrière.

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]