Fédération internationale des archives du film

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Fédération internationale des archives du film (FIAF), fondée à Paris en 1938, regroupe les institutions les plus importantes en matière d'héritage cinématographique. Ces Affiliés sont les ardents défenseurs de cet art du XXe siècle. Ils consacrent leurs activités à la sauvegarde, à la collection, à la préservation et à la projection des films, considérés tant comme des œuvres d'art que comme des documents historiques. Lors de sa formation en 1938, la FIAF comptait 4 membres. Aujourd'hui, plus de 150 institutions situées dans plus de 77 pays récupèrent, restaurent et montrent des films et des documents relatifs à l'histoire du cinéma, de ses débuts jusqu'à nos jours.

logo de la FIAF

Objectifs[modifier | modifier le code]

Outre les objectifs mentionnés ci-dessus, la FIAF a aussi pour but:

  • De faire respecter un Code d'Ethique pour la préservation des films et les pratiques standards dans tous les domaines de l'archivage de film.
  • D'aider à créer de nouvelles archives dans les pays qui en sont dépourvus,
  • D'améliorer le contexte légal dans lequel les archives de film travaillent,
  • De promouvoir la culture cinématographique et de faciliter les recherches historiques tant au niveau national qu'international,
  • De développer la formation et le perfectionnement en matière de préservation de films et autres techniques d'archivage,
  • D'encourager la collecte et la conservation de documents et matériaux se rapportant au cinéma,
  • D'assurer la disponibilité des collections pour les études et les recherches du grand public,
  • D'encourager la collection et la préservation de documents et de matériel relatifs au cinéma,
  • De développer la collaboration entre les membres et "d'assurer la disponibilité internationale des films et des documents".

Qui adhère à la FIAF ?[modifier | modifier le code]

Les Membres de la FIAF sont des archives entièrement engagées dans les activités et partageant les idéaux décrits précédemment. Les Membres actuels représentent différents types d'organisations à but non lucratif tels que des archives d'état, des fondations privées ou des cinémathèques indépendantes ou encore des musées et des départements d'universités.

Les Associés de la FIAF sont également des institutions non lucratives qui soutiennent les idéaux de la Fédération mais qui ne sont pas, à proprement parler, engagées dans la préservation de film. Il s'agit donc de musée du cinéma, de vidéothèques, de centres de documentation, etc.

Les Activités de la FIAF[modifier | modifier le code]

Manifeste de la FIAF: "Ne jetez pas vos films!"

La majeure partie du travail de la FIAF est de faciliter la coopération entre ses Membres pour des projets d'intérêt communs - par exemple, la restauration d'un film ou la compilation d'une filmographie nationale ou internationale. La partie la plus visible de ses activités sont le Congrès, les publications et le travail de ses commissions spécialisées.

Le Congrès annuel[modifier | modifier le code]

Les Membres de la FIAF se rencontrent tous les ans dans un pays différent. Le Congrès complète l'Assemblée Générale où se règlent les aspects formels de la vie de la Fédération par un programme de symposia et d'ateliers traitant des aspects techniques ou juridiques de l'archivage ou d'aspects de l'histoire et de la culture cinématographiques.

Publications[modifier | modifier le code]

La FIAF publie régulièrement le Journal of Film Preservation (anciennement Bulletin de la FIAF). Un bureau spécialisé, publie l'Index International des Périodiques du Cinéma et l'Index International des Périodiques de télévision. Cette publication est disponible sous forme de CD-ROM. Le secrétariat de Bruxelles, édite l'Annuaire de la FIAF, les actes du Congrès ainsi qu'un volume rassemblant les rapports annuels de ses affiliés. D'autres publications comprennent une bibliographie des ouvrages édités par les Membres, les actes des symposia et séminaires, des études et rapports, des manuels et des dossiers rédigés par les commissions spécialisées, ainsi que les résultats d'autres projets de la FIAF.

Les Commissions[modifier | modifier le code]

Elles rassemblent des spécialistes provenant de différentes archives. Elles se réunissent périodiquement pour accomplir des programmes de travail en visant le développement et le maintien de normes tant théoriques que pratiques.

La FIAF dans le monde[modifier | modifier le code]

La FIAF a toujours joué un rôle actif sur la scène internationale. Elle s'est ainsi engagée dans la rédaction des Recommandations pour la sauvegarde et la conservation des images en mouvement de l'UNESCO, approuvées à Belgrade en 1980. Avec l'appui de celle-ci, la Fédération a souvent réalisé des programmes de recherche et de coopération en Asie, en Amérique Latine et en Afrique en vue du sauvetage de leur patrimoine filmique.

La formation du personnel d'archives se fait à travers des écoles d'été organisées périodiquement dans différents pays du monde. Leur but est de former les participants aux techniques indispensables à la conservation, au catalogage, à la documentation et même aux tâches administratives.

FIAF Award[modifier | modifier le code]

Prix de la FIAF 2011

La Fédération Internationale des Archives du Film remet chaque année un prix FIAF (FIAF Award) à une personnalité internationale reconnue pour son travail dans le domaine de la préservation et du cinéma, ainsi que pour son talent artistique. Ce prix récompense le dévouement et la contribution de ces personnalités à la cause de la préservation et la conservation des films à travers le monde.

La FIAF met en valeur une personnalité dont les actions dans le cadre de la préservation des films incarnent les missions de la Fédération :

  • Encourager et soutenir un code d'éthique pour la préservation des films, et des pratiques standards dans tous les domaines de compétences des archives.
  • Soutenir la création d'archives des images en mouvement dans les pays qui en sont dépourvus.
  • Soutenir la culture cinématographique et faciliter les recherches historiques tant au niveau national qu'international
  • Favoriser les formations, les connaissances et les expertises dans le domaine de la préservation, ainsi que dans tous les autres domaines techniques.
  • Assurer la disponibilité permanente du matériel des collections pour l'étude et la recherche à travers le monde.
  • Encourager la collection et la préservation des documents et des matériels relatifs au cinéma.

Le prix lui-même est une boîte de film en argent pur réalisée par la Filmoteca de la UNAM (Mexico). Les personnalités du monde du cinéma qui ont reçu le prix FIAF sont :

Le dévouement de toutes ces personnalités et leurs actions soutenues soulignent la nécessaire prise de conscience de l’importance historique et culturelle de la préservation des films, et assure ainsi que le patrimoine cinématographique mondial doit être conservé, restauré et accessible aux générations futures.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 50 ans d'Archives du Film, 1938-1988, éd. FIAF, Bruxelles, 201 p., 1988.
  • Autour des cinémathèques du monde, 70 ans d'archives de films, éd. CNC, Paris, 197 p., 2008.
  • The Advanced Projection Manual, FIAF/Norsk Filminstitutt 2005, 266p.
  • Manual for Access to the Collections, Numéro spécial du Journal of Film Preservation, no. 55, décembre 1997.
  • Le jeu des catégories – The Categories Game, FIAF, 1995.
  • This Film is Dangerous - A Celebration of Nitrate Film, FIAF, 2002, 720p.

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • À la recherche des films perdus, la mémoire retrouvée, réalisation: Jacques Mény, 1995, Prod ARTE/ On line productions.