Christiane Brunner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brunner.
Christiane Brunner
Christiane Brunner
Christiane Brunner
Fonctions
Conseillère aux États
[1]
Législature 45e (1995-1999)
46e (1999-2003)
47e (2003-2007)
Présidente du Parti socialiste suisse
octobre 2000mars 2004[1]
Conseillère nationale
[1]
Législature 44e (1991-1995)
Députée au Grand Conseil du canton de Genève
19811990[1]
Biographie
Date de naissance (68 ans)[1]
Lieu de naissance Genève
Parti politique Parti socialiste suisse
Profession Avocate[1]

Christiane Brunner, née le à Genève, est une femme politique suisse membre du Parti socialiste. Licenciée en droit, elle exerce la profession d'avocate.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Elle a occupé les fonctions suivantes :

En 1993, Christiane Brunner est la candidate officielle du groupe parlementaire socialiste lorsque René Felber se retire du Conseil fédéral. L'Assemblée fédérale lui préfère toutefois, le 3 mars, le conseiller national et conseiller d'État neuchâtelois Francis Matthey. Devant l'opposition de son propre parti, Matthey renonce à son élection. Le 10 mars, Ruth Dreifuss est élue conseillère fédérale, devançant à nouveau Christiane Brunner.

Durant sa carrière parlementaire, elle s'engage lorsque les questions d'assurances sociales et de droit du travail sont débattues. Elle sera par ailleurs présidente de la commission de la santé et de la sécurité sociale du Conseil des États.

Syndicalisme[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]