Christian Pfannberger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Christian Pfannberger
Image illustrative de l'article Christian Pfannberger
Informations
Nom Pfannberger
Prénom Christian
Date de naissance 9 décembre 1979 (34 ans)
Pays Drapeau de l'Autriche Autriche
Équipe professionnelle
2002
2003
2004
2006-2007
2008
2009
Team Nuremberg
Volksbank
Ed Sytem-ZVVZ
Elk Haus
Barloworld
Katusha

Christian Pfannberger, né le 9 décembre 1979 à Judenburg, est un coureur cycliste autrichien, des années 2000. Après avoir été contrôlé positif à deux reprises, il est suspendu à vie du monde cycliste en novembre 2009.

Biographie[modifier | modifier le code]

Christian Pfannberger est champion du monde des militaires en 1999. En 2000, il participe aux championnats du monde, à Plouay en France. Il y est 31e de la course en ligne des moins de 23 ans[1]. Christian Pfannberger remporte en 2001 le Tour de Thuringe, le championnat d'Autriche des moins de 23 ans et se classe neuvième du championnat du monde de cette catégorie. Il termine l'année à la cinquième place du classement UCI des moins de 23 ans[2].

Christian Pfannberger commence sa carrière professionnelle en 2002 dans l'équipe allemande Nürnberger Versicherung. Il prend notamment la deuxième place du Tour de Rhénanie-Palatinat. L'année suivante, il rejoint l'équipe autrichienne Volksbank, puis la formation tchèque Ed Sytem-ZVVZ en 2004. Deuxième du championnat d'Autriche, il est contrôlé positif à la testostérone à l'issue de cette épreuve et suspendu deux ans.

Il fait son retour en 2006 dans l'équipe Elk Haus, avec un bon Tour d'Autriche où il est vainqueur d'étape et troisième du classement final. En 2007, après une chute intervenue sur le Grand Prix de Francfort lui causant des fractures à la clavicule droite et à la main droite alors qu'il est dans le groupe de tête[3], il s'impose en juillet au championnat d'Autriche et glane de nombreuses places d'honneur durant l'été, notamment en août à la Coppa Agostoni (2e) et sur le Tour d'Allemagne (15e). En novembre, il s'engage pour 2008 avec la formation Barloworld, avec l'espoir de participer aux grands tours[4].

En mars 2008, il remporte en Afrique du Sud le Giro del Capo puis il se signale au grand public en réalisant trois places dans les dix premiers des classiques ardennaises.

En 2009, il est recruté par l'équipe russe Katusha. Il obtient de nouvelles places d'honneurs sur les classiques ardennaises. En mai, durant la semaine précédant le Tour d'Italie, son équipe le suspend à titre préventif après l'annonce d'un contrôle anti-dopage « non-négatif »[5]. Suite à la confirmation du contrôle positif, il est suspendu à vie[6]. Cette suspension commence au 19 mars 2009[7].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Pfannberger en 2007

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

  • 2008 : abandon (15e étape)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « 'Mapei' 1-2-3 », sur cyclingnews.com,‎ 10 octobre 2000 (consulté le 30 juin 2011)
  2. « 12.10.2001 : Rankings / Classements - U23 - Men / Hommes », sur uci.ch (consulté le 1er juillet 2011)
  3. (en) « Multiple broken bones for Pfannberger », Cyclingnews.com, 3 mai 2007.
  4. (en) « Pfannberger to Barloworld », Cyclingnews.com, 4 novembre 2007.
  5. « Pfannberger, positif, suspendu par son équipe Katusha », sur dhnet.be,‎ 6 mai 2009 (consulté le 6 mai 2009)
  6. « Pfannberger banni à vie », sur eurosport.fr,‎ 21 novembre 2009 (consulté le 21 novembre 2009)
  7. [PDF] (en) « Anti-doping Rule Violations », sur uci.ch, Union cycliste internationale,‎ 17 juillet 2014 (consulté le 31 juillet 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]