Chocho

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Jean Jourdan.
Chocho
Pays Mexique
Région Oaxaca
Nombre de locuteurs 770 (en 1998)[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 coz
Type langue vivante
Étendue langue individuelle
IETF coz

Le chocho est une langue popolocane parlée dans l'État d'Oaxaca, au Mexique.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Le chocho est parfois appelé chocholtèque. Selon Veerman-Leichsenring, ce terme est impropre puisque -teco, qui vient du nahuatl, signifie habitant de. Or, le terme chocho ne se réfère pas à un lieu mais à l'espagnol, « el que chochea », celui qui parle mal[2].

Histoire de la langue[modifier | modifier le code]

Le chocho est parlé par environ 1 000 personnes qui résident dans le Nord-Est de la Mixteca Alta. Au Nord, il est en contact avec les langues popolocas. Les dialectes de cette région, parlés à Tulancingo et Teotongo, présentent de fortes similitudes avec le popoloca voisin de San Felipe Otlaltepec. Les Chochos s'arrêtent fréquemment dans les villages popolocas quand ils voyagent au Nord.

Les rapports avec les Mixtèques, au Sud, sont plus difficiles. Les villages méridionaux de Natívitas et Ocotlán vivent au contact des Mixtèques et, il semble, que jusqu'à une époque récente, les conflits aient perduré[3].

La langue n'est plus parlée que par des locuteurs âgés et est menacée.

Classification[modifier | modifier le code]

Le chocho est une langue amérindienne qui appartient à la branche popolocane de la famille des langues oto-mangues.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Selon Ethnologue.com
  2. Veerman-Leichsenring, 2000, p. 318, note 2.
  3. Veerman-Leichsenring, 2000, p. 319.

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]