Charles Jencks

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Landform au Scottish National Gallery of Modern Art.

Charles Jencks, architecte et historien de l'architecture né en 1939 à Baltimore.

Avec la parution en 1977 de The Language of Postmodern Architecture, il est un des promoteurs du Postmodernisme, qui s'est développé dans le sillage de l'essai fondateur de Robert Venturi : Complexity and contradiction in architecture (1966). Une partie importante de son œuvre porte également sur l'architecture paysagère dont une grande partie a été réalisée en Écosse près de Glasgow[1].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. A+, no 146, juin-juillet 1997