Charles Jencks

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Landform au Scottish National Gallery of Modern Art.

Charles Jencks, né en 1939 à Baltimore, est un architecte et historien de l'architecture américain.

Avec la parution en 1977 de The Language of Postmodern Architecture, il est un des promoteurs du postmodernisme qui s'est développé dans le sillage de l'essai fondateur de Robert Venturi Complexity and contradiction in architecture (1966). Une partie importante de son œuvre porte également sur l'architecture paysagère dont une grande partie a été réalisée en Écosse près de Glasgow[1].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. A+, no 146, juin-juillet 1997