Charles Elliot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sir Charles Elliot
Charles Elliot vers 1855
Charles Elliot vers 1855

Naissance 1801
Dresde, Électorat de Saxe
Décès 9 septembre 1875 (à ~74 ans)
Exeter, Royaume-Uni
Origine Britannique
Allégeance Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Arme Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy
Distinctions Ordre du Bain
Autres fonctions Administrateur de Hong Kong
Chargé d'affaires et consul général dans la République du Texas
Gouverneur des Bermudes
Gouverneur de Trinidad
Gouverneur de Sainte-Hélène

Sir Charles Elliot, KCB (1801 – 9 septembre 1875) est un officier de marine britannique, diplomate et administrateur colonial. Il devint le premier administrateur de Hong Kong en 1841 alors qu'il servait à la fois de ministre plénipotentiaire et de surintendant en chef du commerce britannique en Chine. Il est le fondateur de Hong Kong comme colonie britannique[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Dresde, en Saxe, Elliot intègre la Royal Navy en 1815 et sert comme aspirant lors du bombardement d'Alger contre les pirates barbaresques l'année suivante. Après avoir servi aux Antilles pendant quatre ans, il rejoint la Home Station en 1820. Il passe dans la West Africa Squadron (escadre d'Afrique de l'ouest) et est promu au grade de lieutenant en 1822. Après avoir servi dans la West Indies Station, il est promu captain en 1828. Il fait la connaissance de Clara Windsor en Haïti et l'épouse en 1828.

Après s'être retiré du service actif, Elliot débute une carrière diplomatique au sein du Foreign Office. Il est nommé Protecteur des esclaves en Guyane britannique entre 1830 et 1833. En 1834, Il est envoyé en Chine en tant que Master Attendant de l'état-major du surintendant en chef Lord Napier (en). Il lui succède en tant que Ministre plénipotentiaire et surintendant en chef du commerce britannique entre 1836 et 1841. De 1842 à 1846, Elliot est chargé d'affaires et consul général dans la République du Texas. Il sert en tant que gouverneur des Bermudes (1846–1854), gouverneur de Trinidad (1854–1856) et gouverneur de Sainte-Hélène (1863–1869). Il est fait Chevalier Commandeur de l'Ordre du Bain en 1856.

Notes et référence[modifier | modifier le code]

  1. Endacott 2005, p. 1

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]