Chaîne de Flinders

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

31° 28′ 05″ S 138° 42′ 18″ E / -31.468, 138.705

Chaîne de Flinders vue de la route Stuart
Chaîne de Flinders
Carte topographique de l'Australie montrant la chaîne de Flinders au centre sud du pays.
Carte topographique de l'Australie montrant la chaîne de Flinders au centre sud du pays.
Géographie
Altitude 1 170 m, Pic Sainte Marie
Longueur 430 km
Administration
Pays Drapeau de l'Australie Australie
État Australie-Méridionale
Géologie
Âge 800 millions d'années
Roches Roches sédimentaires et métamorphiques
"Wilpena Pound" vue du ciel
Le pic Sainte Marie (1 170 m)
La végétation et la faune
Fleur de Grevillea

La chaîne de Flinders est à la fois la plus longue chaîne de montagne et un parc national d'Australie-Méridionale, sur le continent australien. Elle s'étend, au nord d'Adélaïde, la capitale de l'état, sur 430 km, depuis Port Pirie jusqu'au lac Callabonna. Son site le plus célèbre est Wilpena Pound, une gigantesque cuvette naturelle de près de 80 km2 qui contient, sur son bord le point culminant de la chaîne: le pic Sainte Marie (1170 mètres).

Histoire[modifier | modifier le code]

L'histoire de la chaîne commence il y a 800 millions d'année avec le développement du géosynclinal d'Adélaide dû à la déformation de la croûte terrestre. La mer a couvert la région pendant près de 300 millions d'années y déposant ainsi des sédiments. Ces sédiments ont ensuite été compressés et surélevés pour former une chaîne de montagne beaucoup plus haute que la chaîne actuelle. Les couches les plus tendres ont été emportées par l'érosion ne laissant subsister que quelques pics de quartz et de grès. Les collines Ediacara ("Ediacara Hills") au nord de la chaîne ont été le lieu de découverte en 1946 de quelques-uns des plus anciens fossiles animaux jamais trouvés. En 2004 fut créé le terme d'Ediacarien pour désigner la période géologique où ces animaux ont vécu.

voir aussi:Faune d'Édiacara

Flore et faune[modifier | modifier le code]

La flore de la région est faite surtout d'espèces adaptées aux conditions semi-désertiques: Callitris, eucalyptus mallee et chênes noirs. Les régions plus humides près de Wilpena Pound abritent des grevilleas, des fleurs de Guinée, des lis et des fougères. Des roseaux et des carex poussent près des points d'eau.

Depuis la disparition des dingos et la création de trous d'eau pour le bétail, le nombre de kangourous roux, de kangourous gris et de wallaroos a augmenté dans la région. Le petrogale à pieds jaunes qui était près de l'extinction après l'arrivée des européens par suite de sa chasse et de l'introduction des renards, voit sa population stabilisée. On trouve aussi des souris marsupiales, des planigales et des échidnés. Il y a encore un nombre important de chauve-souris insectivores, une grande variété d'oiseaux: perruche, cacatoès, émeu, aigle australien et en plus petite quantité des oiseaux d'eau. Il y a aussi des reptiles comme les goannas, les serpents, les dragons, les lézards et les geckos. Le crapaud Crinia riparia est un amphibien endémique de la région.

Occupation humaine[modifier | modifier le code]

Les premiers habitants de la région étaient le peuple aborigène Adnyamathanha (ce qui veut dire « le peuple des collines » ou « le peuple des rochers ») dont les peintures rupestres, les gravures et autres vestiges témoignent qu'ils ont habité les lieux pendant des dizaines de milliers d'années.

Les premiers explorateurs européens faisaient partie d'un groupe détaché par Matthew Flinders. Ils escaladèrent le mont Brown en mars 1802. Pendant l'hiver 1839, Edward John Eyre avec un groupe de cinq hommes, deux fardiers et dix chevaux explora la région de façon plus approfondie. Ils quittèrent Adélaide le 1er mai 1839 et installèrent un camp de base près du mont Arden avant d'explorer la région de remonter jusqu'au sommet du golfe Spencer puis de bifurquer vers l'est jusqu'au fleuve Murray et finir par revenir sur Adelaide.

On trouve trace de premiers colons dans le district de Quorn dès 1845 et les premières distributions de terre furent faites en 1851. Il semble que William Pinkerton soit le premier européen à avoir trouvé un passage dans la chaîne par le col de Pichi Richi. En 1853, il conduisit un troupeau de 7 000 moutons dans ce qui allait devenir vingt cinq ans plus tard la ville de Quorn (le cours d'eau qui traverse la ville porte le nom de Pinkerton).

Sur les autres projets Wikimedia :