Chéréphon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Chéréphon de Sphettos (? - † v. -400) en grec ancien Χαιρεφῶν est un ami d’enfance et ami intime et le plus fidèle de Socrate, dont il est élève et assistant.

Notice historique[modifier | modifier le code]

D’un tempérament notoirement exalté et impétueux, Aristophane le raille dans Les Nuées, Les Guêpes et Les Oiseaux. C’est lui qui a consulté la pythie au sujet de son maître et ami, laquelle consacre ce dernier comme l’homme le plus sage. Fervent partisan de la démocratie, il doit s’exiler en -404, lorsque les Trente prirent le pouvoir. Il rentre à Athènes en -403 après deux ans d’exil, mais ne vit pas assez longtemps pour assister au procès de Socrate. En -399, son frère Chérécrate le remplace au sein des témoins du procès de Socrate, parce qu’à cette date, Chéréphon est déjà mort.


Sources[modifier | modifier le code]

Les Nuées (90-132 ; 133-179)
Les Guêpes
Les Oiseaux