Chéréphon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Chéréphon (? - † v. -400) en grec ancien Χαιρεφῶν est un ami d’enfance et ami intime et le plus fidèle de Socrate, dont il est élève et assistant.

D’un tempérament notoirement exalté et impétueux, Aristophane le raille dans Les Nuées, Les Guêpes et Les Oiseaux. C’est lui qui a consulté la pythie au sujet de son maître et ami, laquelle consacre ce dernier comme l’homme le plus sage. Fervent partisan de la démocratie, il doit s’exiler en -404, lorsque les Trente prirent le pouvoir. Il rentre à Athènes en -403 après deux ans d’exil, mais ne vit pas assez longtemps pour assister au procès de Socrate. En -399, son frère Chérécrate le remplace au sein des témoins du procès de Socrate, parce qu’à cette date, Chéréphon est déjà mort.


Sources[modifier | modifier le code]

Les Nuées (90-132 ; 133-179)
Les Guêpes
Les Oiseaux