Château du Nideck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château du Nideck
Image illustrative de l'article Château du Nideck
Ruines du Nideck vues de la cascade
Type Château fort
Début construction XIIe siècle
Destination initiale Forteresse
Destination actuelle Ruines
Protection Logo monument historique Classé MH (1898, ruines)
Coordonnées 48° 34′ 47″ N 7° 16′ 59″ E / 48.5796, 7.28348° 34′ 47″ Nord 7° 16′ 59″ Est / 48.5796, 7.283  [1]
Pays Drapeau de la France France
Anciennes provinces de France Basse-Alsace
Région Alsace
Département Bas-Rhin
Commune Oberhaslach

Géolocalisation sur la carte : Alsace

(Voir situation sur carte : Alsace)
Château du Nideck

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château du Nideck
Château du Nideck

Situé sur les hauteurs de la route qui mène d'Oberhaslach à Wangenbourg, le château du Nideck est mentionné pour la première fois dans une charte en 1264, propriété du sire Bourckard, burgrave du Nideck. Il fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis décembre 1898[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1336, il est fait mention d'un second château, en contrebas du premier édifice, fief de l'évêché de Strasbourg et détenu par les landgraves de Basse-Alsace.

Le Nideck est ensuite la propriété des seigneurs de la région, aux XIVe et XVe siècles, au gré des différents conflits régionaux et autres brigandages. Il est assiégé par les Strasbourgeois en 1448. La famille de Müllenheim entre en possession du château et le conservera jusqu'en 1509. Il est définitivement détruit par un incendie en 1636.

Le château surplombe la cascade du Nideck, facilement accessible à pied.

Cascade du Nideck

La légende du Nideck[modifier | modifier le code]

En 1816, la légende du Nideck paraissait dans l'ouvrage sur les légendes des frères Grimm. C'est ce texte qui inspira le poète Adelbert von Chamisso pour composer Das Riesenfräulein - la fille du géant. La légende raconte que le château était habité par un couple de géants et leur petite fille. Un jour d'ennui, celle-ci se promena jusqu'à la plaine d'Alsace et découvrit ce qu'elle prit pour des jouets vivants. Une fois rentrée au château, son père lui expliqua qu'il s'agissait d'hommes et qu'il fallait les laisser à leur place car ils cultivaient la terre pour nourrir les géants.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :