Basse-Alsace

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

48° 40′ N 7° 35′ E / 48.67, 7.583

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alsace (homonymie).
Drapeau de la Basse-Alsace
Le Drapeau de la Région Alsace, il reprend la barre blanche sur fond rouge et les cotices du drapeau de Basse-Alsace

La Basse-Alsace est la partie septentrionale de l'Alsace, correspondant à peu près au département actuel du Bas-Rhin (sans le Comté de Sarrewerden) et au territoire de Landau. Elle forme, avec la Haute-Alsace et la République de Mulhouse (enclavée dans la précédente), une des subdivisions de la Région historique d'Alsace. Les termes Haute et Basse-Alsace ne traduisent aucune notion de valeur, ils doivent être considérés selon un point de vue géographique, suivant le cours de l'Ill qui a donné son nom à la région (Elsass, soit approximativement Pays de l'Ill).

Ce nom a été utilisé dès l'époque du Saint-Empire romain germanique et sous l'Ancien Régime entre 1648 et 1789.

Le landgraviat de Basse-Alsace[modifier | modifier le code]

Le directoire de la noblesse de Basse-Alsace[modifier | modifier le code]

Le district de Basse-Alsace (1871-1919)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Bezirk Unterelsass.

Le district de Basse-Alsace (en allemand : Bezirk Unterelsass) était l'un des trois districts de l'Alsace-Lorraine, intégrée à l'Empire allemand, de 1870 à 1918.

Il s'agissait alors d'un district (Bezirk), à la tête duquel se trouvait un Bezirkspräsident, équivalent à un préfet français.

Son chef-lieu était Strasbourg.

Le terme Unterelsass est encore employé de nos jours par les peuples de langue allemande pour désigner le département du Bas-Rhin.

Villes principales :

Le drapeau de la Basse-Alsace est rouge barré de blanc et orné de part et d'autre de dentelle blanche. (Blasonnement : De gueules à la barre d'argent côtoyée de deux cotices fleuronnées du même). Son union avec le drapeau de la Haute-Alsace réalise le drapeau de l'Alsace.

Histoire[modifier | modifier le code]

  • 9 août 1680 : Les seigneurs d’Alsace doivent reconnaître la souveraineté du roi de France (politique des Réunions).

Articles connexes[modifier | modifier le code]