Château de Montbrun (Dournazac)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Château de Montbrun.
Château de Montbrun
Image illustrative de l'article Château de Montbrun (Dournazac)
Type château fort
Début construction XIIe siècle
Fin construction XVe siècle
Propriétaire actuel privé
Protection  Inscrit MH (1946, intérieurs)
Logo monument historique Classé MH (1990, exterieurs)
Coordonnées 45° 38′ 10″ N 0° 53′ 53″ E / 45.6361, 0.89806 ()45° 38′ 10″ Nord 0° 53′ 53″ Est / 45.6361, 0.89806 ()  
Pays Drapeau de la France France
Région historique Limousin
Subdivision administrative Limousin
Département Haute-Vienne
Commune Dournazac

Géolocalisation sur la carte : Haute-Vienne

(Voir situation sur carte : Haute-Vienne)
Château de Montbrun

Le château de Montbrun est un château fort des XIIe et XVe siècles, situé sur la commune de Dournazac en Haute-Vienne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le site est occupé dès le XIe siècle, comme en témoigne la haute motte castrale située à proximité immédiate de l'actuel château.

En 1199, le seigneur de Montbrun, Pierre Brun[1], dirigeait avec le chevalier Pierre Basile la garnison de Châlus lors du siège au cours duquel Richard Coeur de Lion trouve la mort.

Au XIIe siècle, un château de pierre, dont subsiste le donjon de style roman, est construit. Ce château est incendié, et presque entièrement reconstruit, au XVe siècle. Saccagé et pillé à la Révolution il est restauré au XIXe siècle. Il subit un nouvel incendie en 1917 et est ensuite entièrement restauré[2].

Depuis la fin du XXe siècle, le château est entièrement restauré et habité par M. Maarten Joost Lamers, originaire des Pays-Bas.

L'intérieur du château est inscrit au titre des monuments historiques depuis le 20 septembre 1946 alors que les extérieurs et la parcelle sont classées le 10 avril 1990[2].

Architecture[modifier | modifier le code]

Bien que modèle idéal du château fort, Montbrun présente de nombreuses caractéristiques qui en font avant tout un château de plaisance. Bien que demeure le haut donjon roman, le logis du XVe siècle flanqué de tours dans ses quatre coins est percé de grandes fenêtres à meneaux peu faciles à défendre.

Le château de Montbrun reste l'un des sites phares de la Communauté de communes Monts de Châlus et du Parc naturel régional Périgord Limousin.

Il est l'un des quatre sites du Limousin représentés au parc France Miniature, en région parisienne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Paul Patier, Histoire de Châlus et sa région, page 47, Res Universis,collection Monographie des villes et villages de France, Paris, 1993, ISBN 2-7428-0184-7
  2. a et b « Château de Montbrun », base Mérimée, ministère français de la Culture

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]