Club omnisports de Meknès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis CODM de Meknès)
Aller à : navigation, rechercher

Club omnisports de Meknès

Logo du
Généralités
Surnoms 'Les Wagandis, Knights of Ismailia'
Fondation 21 juin 1962
(52 ans, 9 mois et 7 jours)
Couleurs Rouge et blanc
Stade Stade d'honneur de Meknès
(25 000 places)
Siège Près de Rue Ouakaat Zalaka en dos de la gare El-Amir, VN 50000, Meknès
Président Drapeau : Maroc Abdelmajid Abou Khadija
Meilleur buteur Drapeau : Maroc Abdeljalil Hadda
Site web www.codm.ma
Palmarès principal
National[1] Championnat du Maroc (1)
Coupe du trône (1)
Coupe D2 (2)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Autre

Le Club omnisports de Meknès section Foot (CODM) est un club de football marocain, appartenant à la ville de Meknès et évoluant en deuxième division du football au Maroc.

Historique[modifier | modifier le code]

1940 - 1962: USDM et la fondation[modifier | modifier le code]

L'histoire de football Meknassis était à son top pendant les années quarante et cinquante et irrégulière pendant les années soixante, la ville était dotée de deux grandes équipes de football à savoir :

Equipe USDM (CODM) en 1947-1948

Dans le temps, ces deux équipes faisaient trembler presque toutes les équipes nationales et parfois étrangères par le jeu collectif et individuel de ses joueurs, soixante-dix pour cent des joueurs étaient des européens, mais les plus brillants étaient des joueurs marocains comme Klaoua, feu « Idriss »(ex-joueur de l'équipe de France) et son frère« Mohamed», deux ex-joueurs de l'USDM et l'équipe national marocaine.

Concernant la période des années quarante « Mohamed Klaoua » raconte à CODM-Meknes.com : l'USDM est la seule équipe de cette période qui a battu la valeureuse équipe rouge le WAC de Casablanca (3-1) à domicile, deux buts marqués par "Idriss" et un par son frère "Mohamed Klaoua", Mais au match retour à Meknès le Wydad de Casablanca (WAC) a gagné face à l'USDM par 4 à 0 devant son public nombreux. Pourquoi ?

D'après « Mohamed Klaoua » c'est pour des raisons de politique nationale « l'équipe du WAC était la seule équipe nationale qui était composée à 100 % de joueurs marocains militants ». Au début de l’indépendance (1955-1956), l'USDM est dissoute pour laisser la place à la jeune équipe de Rachad de Meknès. Malheureusement, cette dernière n'a pas pu résister en première division parmi les grands ce qui a provoqué une crise sportive sans précédents dans la ville ismaillienne. Pour résoudre ce problème, les responsables ont décidé de faire fusionner le Rachad et le Difaâ de Beni M'hamed (Équipe très brillante du 3e division). malheureusement cette solution n'a pas réalisé le but souhaité.

En 1962-1963, une nouvelle étoile est née : Le Club Omnisports De Meknès (CODM) à la suite de la fusion Rachad, Difaâ de Beni M'hamed et l'Association Sportif de Tanger-Fès (ASTF).

1962 - 1966: Premier titre gagné[modifier | modifier le code]

Les joueurs du CODM avec la coupe dans les rues de Meknès

Après sa fondation en 1962, le club méknassi a attendu 4ans pour remporter sa première coupe du trône face à son rival le Maghreb de Fès. Une semaine après leurs matchs décisif pour rester au D1 les deux équipes se retrouvaient, cette fois-ci, pour la finale de la coupe du trône à casablanca. AZ l'entame du match, le CODM combinait mieux que le MAS, le meknassi, Bihi rate une première occasion de marquer un but tout fait suite à une passe lumineuse d'Hamidouch qui était ce jours-là l'incontestable "Homme de match"; Coté MAS, Zhar montrait ce qu'il savait faire pour son dernier match avec Les Fassis. Pendant que le match commence à trouver son équilibre, le grand Hamidouch donne une passe à un million de dollars pour Bouazza qui n'a trouvé aucune difficulté à battre l'élégant gardien Masiste, Labied (10"). Les deux équipes termineront le FIRST-HALF sur le score d'un but à zéro. La seconde mi-temps avait commencé sur un bon rythme, les deux finalistes tentaient, chacun de son coté, de surprendre l'autre, mais les Meknassis circulaient bien le ballon pendant que les Fassis subissaient. Màalem Hamidouch hérita d'un ballon en dehors de la surface à la (62"), dribbla toute la défense Fassie dans un mouchoir de poche avant de crucifier Labied. 2-0, le MAS ne trouvera plus le courage pour revenir au score.

1969 - 1986: Une seule finale en 17ans[modifier | modifier le code]

Le club n'a pas connu un grand succès à cette période là. Après avoir remonter au D1, le club a pu arriver à une seule finale c'était contre le WAC de casablanca en 1981 où il a été battu 1-0 après un match difficile aux deux clubs qui ont été classées deuxième dans le classement final du championnat avec 73 points pour chaque équipe. A cette période là, le CODM a été plus proche pour arracher son premier titre du championnat marocaine mais il n'a pas été assez chanceux pour le faire. En 1986, le club a été renvoyé au D2 après avoir impliquer dans une manipulation des résultats.

1993: Âge d'or[modifier | modifier le code]

Le joueur Benhssayen et Koeman

Renaissance et mondialisation[modifier | modifier le code]

Le club a pu enfin gagner son premier titre du Championnat Marocaine saison 1994-1995 qui le chercher des années après avoir fini la saison en tête avec 66 points. Le CODM a été construit par des jeunes joueurs la plupart d'eux appartenaient à l'école d'Hézirondélles (école du CODM) qui ont devenu des stars connus dans toute l'Afrique. Dans la même saison le club a joué deux grandes matchs amicaux face à deux grandes équipes au monde qui ont permis aux plusieurs joueurs du club de rejoindre des équipes européennes; la première rencontre a été contre le vainqueur de la champions ligue européenne en 1993 Olympique Marseille qui a été battu par les Méknassis 3-2 dans un match incroyable et extra pour l'équipe. Un mois après le club a joué la finale de la coupe amicale de Mohamed V face au club néerlandais de Feyenoord, qui a été plein des stars, après avoir battu le Raja de Casablanca 4-0 en demi-finale mais malheureusement les Méknassis ont perdu la finale à deux buts. La victoire du championnat a donné au club l'accès de jouer la ligue des champions CAF en 1996 où les joueurs Méknassis ont été au rendez-vous et qui ont marqué un très grand parcours en arrivant au quart de final et être éliminer face au grand club égyptien le Zamalek difficilement, 1-0 au Cairo et un match nul à Meknès.

Stade d'Honneur de Meknès[modifier | modifier le code]

Le Stade d'Honneur de Meknès est un stade de football situé à Meknès, il fut construit en 1982 et a une capacité de 25 000 places. Il s'appelait auparavant « stade de la garnison » et abritait des matches de rugby à l'époque de la colonisation française au Maroc (1912/1956).

Il accueille les matches du CODM de Meknès. Il a aussi abrité la finale de la CAN Junior 1997, ainsi que bien d'autres manifestation de grand calibre comme les matchs de l'équipe nationale du Maroc ainsi que des concerts de musique.

Vue panoramique sur le stade d'honneur

Palmarès[modifier | modifier le code]

National Régional et Amical International

Fondateurs[modifier | modifier le code]

  • Mohamed Wazines
  • Abdelkader Laraîchi
  • Gerjini
  • el-arbi Majdoubi
  • Idriss Klaoua
  • Mohamed Missoum Benaisa
  • Ben Mohamed Idriss
  • Porti Jan Mari
  • Baumier Rhony
  • Losiane Kladane
  • Alberte Sovir
  • Idriss el-Alami
  • Mohamed Lamrabet
  • Haj Mossadq Ben Moussa Idriss,
  • Ba Hamid Sidi Lahlou
  • Haj Kassem Bennouna
  • Haj Bentaleb
  • Abdellatif Saiarh

Ancien présidents[modifier | modifier le code]

Nom Nationalité
Mohamed Lamrabet Drapeau du Maroc Maroc
Ba Hamid Sidi Lahlou Drapeau du Maroc Maroc
Idriss el-Alami Drapeau du Maroc Maroc
Saleh Rhalaf Drapeau du Maroc Maroc
Haj Mohamed Benabdeljalil Drapeau du Maroc Maroc
Haj Salam Bennouna Drapeau du Maroc Maroc
Abdelnabi Terrab Drapeau du Maroc Maroc
Kamal El-Mandri Drapeau du Maroc Maroc
Moulay Abdelrahman El-Bachiri Drapeau du Maroc Maroc
Mustapha El-Baz Drapeau du Maroc Maroc
Nourredine Kendouci Drapeau du Maroc Maroc
Idriss el-Alami Drapeau du Maroc Maroc
Abdelaziz Rehioui Drapeau du Maroc Maroc
Idriss El-Alami Drapeau du Maroc Maroc
Mohamed Saâdallah Drapeau du Maroc Maroc
Hassan El-Mahmoudi Drapeau du Maroc Maroc
Haj Mohamed Keddari Drapeau du Maroc Maroc
Mohamed Saâdallah Drapeau du Maroc Maroc

Anciens entraîneurs[modifier | modifier le code]

Logos du club[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Les anciennes gloires[modifier | modifier le code]

Equipe vainqueur du championnat 1994

Supporters[modifier | modifier le code]

Le club Méknassi est l'un des plus grands clubs ayant une grande base des supporters partout au Maroc et même à l'étranger et qu'à Meknès et ses environs (plus que 2 Millions de population urbaine) restent le centre où se trouve la plus grande part de cette population rouge et blanc. En 2011, presque 45 000 supporters sont déplacés vers la capitale pour supporter le club à la finale de la coupe du trône et dans la même année le stade d'honneur de Meknès a connu trois fois le record de plus que 30 000 supporters présents c'est-à-dire plus que la capacité d'absorption minimale du stade (25 000).

Les supporters du CODM

Groupes Curva Nord[modifier | modifier le code]

Nom Abréviation Genre Date
Spirit Boys SB Ultras 2006
Issawi UI Ultras 2007
Red Men URM Ultras 2008
Vulcano Rosso VR Ultras 2010
La Pandila Rojo PR Barra Brava 2012
Torcida RossoNero TRN Torcida 2014

Sponsors[modifier | modifier le code]

  • Valencia

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Site web officiel du CODM: http://www.codm.ma/