Association sportive de Salé (football)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir ASS.

AS Salé

Logo du AS Salé
Généralités
Nom complet Association sportive de Salé
Surnoms ASS
Corsaires de Salé
Noms précédents Association sportive islamique de Salé (1927)
Fondation 1928
Statut professionnel Depuis 2011
Couleurs Rouge et Blanc
Stade Stade Boubker Ammar
(10 000 places)
Siège Rue Rmel, Avenue des FAR
BP 97 - Salé
Championnat actuel Botola Pro 1
Président Drapeau : Maroc Adil Touijer
Entraîneur poste vacant
Site web www.ass-football.com
Palmarès principal
National[Note 1] Championnat du Maroc de football D2 (3)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Autre

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Saison 2013-2014 de l'AS Salé
0

La section football de l'Association sportive de Salé (abrégée en ASS et dont le diminutif est AS Salé), est un club de football marocain fondé en 1928 qui évolue dans le Championnat du Maroc de football.

En 2002, le club est fusionné avec le Sporting de Salé.

Histoire[modifier | modifier le code]

Lors de l'époque colonial[modifier | modifier le code]

Création du club (1912 - 1928)[modifier | modifier le code]

L'arrivée du sport dans la ville de Salé coïncide avec l'arrivée des Français au Maroc. Ce sont les Français qui font découvrir aux Marocains les différents sports joués en France et en Europe. Pour le football, à partir de 1913, plusieurs clubs sont créés par les soldats français dans les principales villes du Maroc dont on notera l'Union sportive de Rabat-Salé[1].

En 1927, grâce aux jeunes du club littéraire salétin, la ville voit naître l'Association sportive islamique de Salé.

Puis en 1928, le français Gérard, qui suivait le championnat de son pays créa l'Association sportive de Salé dont il était son secrétaire.

Débuts en Ligue (1932 - 1953)[modifier | modifier le code]

Dans la saison 1932-1933, plusieurs clubs de Salé ont vu le jour : Najah de Salé, Club sportif de Salé, Étoile de Salé, Tihad sportif de Salé et la Hassania salaouia. Ces clubs participaient à la Ligue du Maroc de football.

Puis en 1953, l'étoile de Salé sera fusionné avec l'ASS pour avoir une seule équipe forte.

Après l'indépendance[modifier | modifier le code]

Débuts en championnat (1959)[modifier | modifier le code]

En 1959, l'équipe salétine a joué un match de barrage allé-retour à Kénitra contre l'AS FAR pour pouvoir monté en première division, le match allé s'est terminé en faveur du club de Rabat tandis qu'au retour le résultat s'est terminé un but partout, cette rencontra vu l'assistance du prince héritier Hassan II.

Âge d'or (1969 - 1980)[modifier | modifier le code]

Dix ans après, l'AS Salé a réussi à monter en 1re division sous l'égide de l'entraîneur Mohamed Laghlimi mais la joie ne dura qu'un an car l'équipe retomba dans la 2e série. Dans les années 70, les dirigeants du club pensèrent à créer des écoles de formation pour les jeunes talents et aussi à fusionner les autres clubs de la ville pour faire une seule équipe forte capable de jouer dans l'élite, ces années là constituent l'âge d'or de l'équipe jusqu'à 1980. Cette bonne politique a donné ces fruits puisque l'association sportive a remporté en 1973 le championnat de la deuxième division face au Kawkab de Marrakech après l'avoir battu 3-0.

Durant la saison 1977-1978, qui constitue l'une des saisons historiques du club puisqu'au départ du championnat l'AS Salé était classé parmi les derniers mais après l'achat de de l'attaquant Mustapha Mahrous en mercato d'hiver, l'équipe a pu rester en Division 1, notons que Mahrous s'est classé deuxième en tans que buteur du championnat avant Mohamed Boussati et Hassan Nader.

Années noires (1983 - 1987)[modifier | modifier le code]

Vu de nombreux problèmes dont l'équipe a souffert lors de la saison 1983-1984, l'ASS tomba dans la 2e division, un an après, grâce aux efforts des dirigeants et de l'entraîneur Hassan Akesbi, l'association sportive a pu remonté dans la 1re série après avoir battu l'équipe de Hilal Nador dans la séance des tirs au but au Stade d'honneur de Meknès.

En 2002, l'ASS est fusionné avec le Sporting de Salé (qui lui-même s'appelait auparavant AS Crédit Agricole), au sein du nom de l'AS Salé. Le Crédit agricole du Maroc était le sponsor officiel du club Sporting de Salé.

En 2007, l'équipe première descend en deuxième division.

L'année suivante, elle retrouve sa place en première division.

En 2009, elle retombe en 2e division et remonte en botola 1 sous la houlette d'El Houssaine Ouchla en 2013.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant liste le palmarès de l'Association sportive de Salé actualisé à l'issue de la saison 2012-2013 dans les différentes compétitions nationales, internationales et régionales.

Palmarès de l'Association sportive de Salé
Compétitions nationales


Personnalités du club[modifier | modifier le code]

Effectif professionnel actuel[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant liste l'effectif du club pour la saison 2012-2013.

No. Nat. Position Nom du joueur
1 Drapeau du Maroc G Hamza Hamouddi
Drapeau du Maroc G Mourad Bennouna
Drapeau du Maroc G Ayoub El-Asri
16 Drapeau du Maroc D Amine Chibani
28 D Albin Malo
 ? Drapeau du Maroc D Adel Gety
30 Drapeau du Maroc D Abderrahmane Laabi
Drapeau du Maroc D Ali Ouchela
17 Drapeau du Maroc D Hamdi Laachir
 ? Drapeau du Maroc D Taoufik Stitou
2 Drapeau du Maroc M Mohamed Hamdan
10 Drapeau du Maroc M Mehdi Berahma
19 Drapeau du Maroc M Youssef El Gnaoui (C)
No. Nat. Position Nom du joueur
 ? Drapeau du Maroc M Hicham El Kallouch
8 Drapeau du Maroc A Mourad Hibor
20 Drapeau du Maroc M Ahmed Baha
7 Drapeau du Maroc A Abd Al Ghani Samami
37 Drapeau du Cameroun A Ali Yaam

Présidents de l'ASS[modifier | modifier le code]

Rang Nom Période
1 Drapeau : Maroc Abdelaziz Zaim 1970- 1986
2 Drapeau : Maroc Abderrahmane Choukri 1986- décembre 2011
3 Drapeau : Maroc Abdelmajid Raïss décembre 2011 - juillet 2012
4 Drapeau : Maroc Adil Touijer juillet 2012 -

Entraîneurs de l'AS Salé[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant liste les différents techniciens ayant exercé comme entraîneur principal de l'équipe première de l'Association sportive de Salé:

Les entraîneurs de l'AS Salé
Nom Période
Drapeau : Maroc Boubker Ammar 1942-1959
Drapeau : Maroc Taibi Benjilani 1962-1963
Drapeau : Maroc Mohamed Laghlimi 1969
Drapeau : Maroc Hassan Akesbi 1984
Drapeau : Maroc Mohamed Beltm 1984 - 1985
Drapeau : Maroc Mohamed El-Bouazaoui 1985-1987
Drapeau : Maroc Larbi Chicha 1987
Drapeau : Maroc Abdellatif Zehaoui 1988-1989
Drapeau : Maroc Mohamed Beltm 1989 - 1991
Drapeau : Maroc Abdelhay Benjilani 1991-1993
Drapeau : Maroc Hassan Akesbi 1993
Drapeau : Maroc Ahmed Barhmi 1993-1994
Drapeau : Maroc Mohamed Moh 1994
Drapeau : Maroc Jaouad El-Younousi 1994-1995
Drapeau : Maroc Abdellatif Laâlou 1995
Drapeau : Serbie Ivica Todorov 1995-1996
Drapeau : Maroc Abdelhamid Lamrabet 1996
Drapeau : Maroc Badou Ezzaki 1996
Les entraîneurs de l'AS Salé
Nom Période
Drapeau de la France Patrice Neveu 1998 - ?
Drapeau du Maroc Karim Bencherifa (en) juil. 1999 - juil. 2000
Drapeau : Maroc Hicham El-Idrissi  ?-2003
Drapeau du Maroc Abdelkader Youmir 2003-2004
Drapeau du Maroc Hicham El-Idrissi 2007-2008
Drapeau du Maroc Samir Aajam / Azzedine AMARA 2008
Drapeau du Maroc Youssef Lamrini 2008-2009
Drapeau du Maroc Aziz El-Khayati juin 2009 - juil. 2010
Drapeau : Roumanie Dan Anghelescu (en) 2009-2010
Drapeau : Maroc Azzedine Amara 2010
Drapeau : Maroc Hicham El-Idrissi 2010-2011
Drapeau du Maroc Samir Aajam 2010-2011
Drapeau du Maroc Abderrazak Khairi 2010 - jan. 2011
Drapeau du Maroc Hassan Oughni fév. 2011 - ?
Drapeau du Maroc El Houssaine Ouchla juil. 2011 - juin 2013
Drapeau du Maroc Aziz El Khayati juin 2013 - déc. 2013
Drapeau du Maroc Mohamed Amine Benhachem déc. 2014- juin 2014

Joueurs emblématiques[modifier | modifier le code]

Image et identité[modifier | modifier le code]

Couleurs et maillots[modifier | modifier le code]

Principaux maillots utilisés par l'AS Salé
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur 2010-2011
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile 2012-2013
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur 2012-2013
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile 2013-2014
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur 2013-2014

[modifier | modifier le code]

Structures du club[modifier | modifier le code]

Infrastructures[modifier | modifier le code]

Stade de la Marche Verte[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Stade de la Marche-Verte.

Le stade de la Marche-Verte était un stade de football à Salé, au Maroc. Il accueillait les rencontres du Sporting de Salé et de l'AS Salé. Sa capacité atteignit les 4 000 places[3] avant sa démolition en 2006 dans le cadre du projet de l'aménagement de la vallée du Bouregreg.

Stade Boubker Ammar[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Stade Boubker-Ammar.

Le projet de construction du stade date des années 1970[4] et les travaux sont entamés en 1981[5]. En raison de différents obstacles, il faut attendre vingt-cinq ans pour que les travaux arrivent à leur terme[6] avant son ouverture en 2006[7]. C'est l'Agence d'aménagement de la vallée du Bouregreg qui permet de finaliser les travaux du parc des sports de Salé comprenant, en plus du stade, des salles accueillant les sections handball, basket et volley de l'AS Salé[8]. Le projet Amwaj de l'agence inclut la démolition du Stade de la Marche verte, le précédent stade de football de la ville de Salé.

Depuis 2007, le stade est doté d'une pelouse synthétique[7]. Sa capacité atteint aujourd'hui les 10 000 spectateurs dont 2 500 en tribune[4]. Il comprend également six vestiaires pour les joueurs et les arbitres et divers équipements (salles d'échauffement, locaux administratifs)[4].

Aspects socio-économiques, identité du club[modifier | modifier le code]

Identité du club[modifier | modifier le code]

Dans le logo de l'Association sportive de Salé, figure Bab Lamrissa, l'ancienne porte maritime, fortifiée au XIIIe siècle par l'architecte sévillan Mohamed ben Ali.

Supporters[modifier | modifier le code]

L'équipe possède un grand public, présent dans tous les matchs soit à domicile ou à l'extérieur, elle pourrait cependant avoir plus de supporters, étant donné que la ville de Salé est la 2e ville la plus peuplée du Maroc.

Groupes Ultras

Les groupes Ultras qui supportent le club sont :

Nom Abréviation Date de création Emplacement au stade
Ultras Red Pirates URP06 2006
Ultras Pirates UP07 2007 Curva Colonia
Ultras Fanatics UF09 2009

Rivalités[modifier | modifier le code]

Durant les années 90 lorsque l'AS Salé et le Sporting de Salé étaient présents dans la même division, étaient organisés des « derby de Salé » entre les deux clubs[9],[10].

Un autre derby existe entre un club de Salé et un club de Rabat. Ce derby oppose deux clubs de villes ennemies ayant des liens historiques. Appelé derby du Bouregreg, ce derby peut opposer n'importe quelle équipe tant que ces deux équipes sont de Rabat et de Salé[11]. Aujourd’hui plusieurs autres petits clubs existent dont le Amal de Salé et le Najah Sportive de Salé. Le derby du Bouregreg n'est pas un derby réservé seulement au football, il existe dans plusieurs autres sports notamment le basket-ball entre l'AS Salé et le FUS de Rabat[12].

Sponsors et équipementiers[modifier | modifier le code]

Équipementiers
Saisons Équipementiers
2010-2011 Joma
2011-2013 Adidas
2013- Mass Sport

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.

Références[modifier | modifier le code]

  1. L'Histoire du sport au Maroc p.  13
  2. Amal Bechnikha
  3. http://www.worldstadia.com/stadium/morocco/stade_marche_verte/8728.php
  4. a, b et c Abdelwahed Rmiche, « Situé à Salé : les travaux de la deuxième tranche du stade Boubker Amar achevés », sur maghress.com, Le Matin,‎ 6 août 2003 (consulté le 10 novembre 2012)
  5. Abdelwahed Rmiche, « Conseil de la ville de Salé : Des infrastructures qui laissent à désirer », sur maghress.com, Le Matin,‎ 1re janvier 2005 (consulté le 10 novembre 2012)
  6. « Conseil de la Ville de Salé », sur selwane.com, Le Matin,‎ 1re décembre 2003 (consulté le 10 novembre 2012)
  7. a et b « Stade Boubker-Ammar », sur soccerway.com (consulté le 10 novembre 2012)
  8. Qods Chabâa, « Le parc des sports de Salé : une offrande au Bouregreg », sur ayyooservices.com, MAP,‎ 30 janvier 2006 (consulté le 10 novembre 2012)
  9. José Batalha, « Morocco 2000/2001 », rsssf.com (consulté le 11 août 2012)
  10. José Batalha, « Morocco 2001/2002 », rsssf.com (consulté le 11 août 2012)
  11. Al botola-26e journée : Le derby mais aussi les autres, Le Soir, 16 avril 2010, consulté le 13 août 2012
  12. L'ASS survole ses adversaires, Le Soir, 13 mai 2011, consulté le 13 août 2012

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Saïd Zerzouri, L'Histoire du sport au Maroc, Bruxelles,‎ 2006, 23 p. (lire en ligne) Document utilisé pour la rédaction de l’article

Liens externes[modifier | modifier le code]