Bosco (vocabulaire maritime)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bosco.

L'appellation Bosco est issue de l'anglais bosseman, qui était le contre-maître chargé de la bosse, dernier cordage à retenir l'ancre avant de la mouiller.

Dans la marine de commerce, le bosco est le maître d'équipage et se situe hiérarchiquement entre les officiers et les membres de l'équipage. C'est un marin expérimenté dans la manœuvre, il a autorité sur les matelots et a des responsabilités d'encadrement. Quelquefois logé au pont officier, il prend cependant ses repas au poste des maîtres dont il a le statut comme les maîtres machine ou les maîtres électricien.

Dans la marine nationale française, l'habitude a été prise à tort d'appeler bosco tous les marins de la spécialité de manœuvrier (maneu selon la terminologie de la Marine nationale). En réalité le matelot est un gabier et à partir du quartier-maître, le grade est complété par le nom de la spécialité : ...de manœuvre (quartier-maître de manœuvre, maître de manœuvre...). Les manœuvriers sont chargés de la mise en œuvre et de l'entretien des apparaux de manœuvre (guindeaux, amarres, ligne de mouillage...) ainsi que de la drôme (les embarcations). À la mer, c'est un manœuvrier (et pas un timonier) qui tient la barre qui permet de gouverner. Le bosco qui est le « patron » des manœuvriers est généralement un officier marinier supérieur.

Le saint patron des manœuvriers est saint Michel, fêté le 29 septembre.