Bekalta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bekalta
Carrefour de Bekalta
Carrefour de Bekalta
Administration
Pays Drapeau de la Tunisie Tunisie
Gouvernorat Monastir
Délégation(s) Bekalta
Maire Adel El-Bok[1]
Code postal 5090
Démographie
Gentilé Baklouti
Population 13 695 hab. (2004[2])
Densité 214 hab./km2
Géographie
Coordonnées 35° 37′ N 11° 00′ E / 35.62, 11 ()35° 37′ Nord 11° 00′ Est / 35.62, 11 ()  
Superficie 6 400 ha = 64 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Tunisie (administrative)

Voir la carte administrative de Tunisie
City locator 14.svg
Bekalta

Géolocalisation sur la carte : Tunisie (relief)

Voir la carte topographique de Tunisie
City locator 14.svg
Bekalta
Liens
Site web www.commune-bekalta.gov.tn

Bekalta (بقالطة) est une ville côtière située à l'est du Sahel tunisien, à une quarantaine de kilomètres de Sousse et quelque 185 kilomètres de la capitale Tunis.

Rattachée administrativement au gouvernorat de Monastir, elle constitue une municipalité comptant 13 695 habitants en 2004[2]. Elle a pour limites la mer Méditerranée à l'est, la sebkha de Moknine à l'ouest, la délégation de Téboulba au nord et le gouvernorat de Mahdia au sud.

Plage dans la zone touristique de Bekalta

Bekalta s'est développée à proximité du site antique de Thapsus. Étirée le long d'une petite péninsule pointant vers le cap Rass Dimass et ouvrant sur le golfe de Monastir, elle offre une longue plage (douze kilomètres de long) de sable fin qu'elle valorise par le développement d'une zone touristique.

La population active reste en grande partie employée par l'agriculture et, en second lieu, par l'industrie textile très présente dans le gouvernorat.

La ville a donné son nom à un piment très fort appelé baklouti.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Décret du 28 novembre 2011 modifiant le décret du 2 juin 2011 portant nomination de délégations spéciales dans certaines communes du territoire tunisien, Journal officiel de la République tunisienne, n°92, 2 décembre 2011
  2. a et b (fr) Recensement de 2004 (Institut national de la statistique)

Lien externe[modifier | modifier le code]