Bartolomeo Scappi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bartolomeo Scappi

Bartolomeo Scappi, né vers 1500 et mort le 13 avril 1577, est un célèbre cuisinier italien de la Renaissance.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bartolomeo Scappi serait originaire de Bologne, où il a été au service du cardinal Lorenzo Campeggio. Il a organisé pour le cardinal, en 1536, un somptueux banquet en l'honneur de Charles Quint.

Son influence est déterminante sur la cuisine européenne de la Renaissance. Il s’engage et améliore la voie tracée par ses prédécesseurs Martino et Platine. Délaissés dans la gastronomie médiévale, il réintroduit les abats et les coquillages. Les produits laitiers sont consacrés comme le beurre et la crème fouettée. De nouveaux formats de raviolis apparaissent. Les légumes du Nouveau monde sont utilisés. Il donne une des premières recettes de dinde farcie, et élève l’art du banquet jusqu’à l’extravagance. Il est au XVIe siècle ce qu’Antonin Carême est au XIXe siècle.

Queux du pape Pie IV puis de Pie V, il officie principalement à Rome qui est alors le siège de la gastronomie européenne. En 1570, dans un ouvrage intitulé Opera dell'arte del cucinare (Ouvrage sur l'Art de cuisiner)[1], il publie des centaines de recettes. L'œuvre est composé de 6 livres et des premières planches illustrées montrant une cuisine, les cuisiniers au travail et les arts de la table. Son Opera est partout reproduit ou traduit. Le célèbre queux allemand d’origine hongroise, Marx Rumpolt le prend pour modèle pour rédiger Ein new Kochbuch en 1581. L’espagnol Diego Granado le plagie dans son Libro del Arte de Cozina paru en 1599. Antoine Magirus le dépouille aussi dans son livre Koochboec oft Familieren Keukenboec en 1612. Enfin, L’ouverture de cuisine de Lancelot de Casteau éditée en 1604 s’en inspire sans le copier[2].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bartolomeo Scappi, Opera,‎ 1570 (lire en ligne)
  2. Liliane Plouvier, L'Europe se met à table, ed. DG Education et Culture, Bruxelles, 2000, p. 87