Banu Zuhrah

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Banu Zuhrah (arabe : بنو_زہرہ) est un clan de la tribu des Qurayshites. La mère de Mahomet, Amina bint Wahb, faisait partie de cette tribu dont le père `Abd al-Manaf était le chef. Vers 570, `Abd al-Muttalib, grand-père du prophète Mahomet, demanda la main de Amina, qui était une des filles de `Abd al-Manaf, pour son fils `Abdullah, père du prophète Mahomet. Il lui demanda également la main de son autre fille pour lui-même, Halah bint Wahb (en) qui était la sœur de Amina[1].

Plus tard, vers 624, aux prémices de la bataille de Badr, Al-Akhnas ibn al-Shariq Thaqifi, le chef Banu Zuhrah, se distingua des autres clans Quraychites car, alors que la caravane d'Abu Sufyan était sous la menace imminente d'être attaqué par une petite délégation armée de Mahomet, il fut d'avis de rentrer mais il fut à ce moment peu écouté et rentra seul avec les hommes de son clan, abandonnant l’armée Qurayshite. Abu Jahl, le chef des Banu Makhzum (en), déclara : « Par Allah, nous ne rentrerons pas avant d’avoir été jusqu’à Badr. Nous y camperons, et nous offrirons l’hospitalité aux Arabes qui viendront chez nous. Ainsi, les Arabes nous craindront à l’avenir. » Au vu des événements ultérieurs, cette décision d’Al-Akhnas lui valut un grand prestige auprès des siens[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]