Atari Portfolio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Atari Portfolio

L'Atari Portfolio, lancé par Atari en 1989, est le premier ordinateur portable compatible PC.

Le portfolio avait été conçu par la société Distributed Information Processing (DIP), basée à Guildford, Surrey au Royaume-Uni. Le fondateur de DIP était Ian Cullimore, qui avait préalablement travaillé sur le design des premiers modèles de la marque Psion.

Architecture[modifier | modifier le code]

Le portfolio est basé sur un processeur Intel 80C88 cadencé à 4.9152MHz et fait tourner une variante du MS-DOS appelé DIP DOS 2.11. Il dispose de 128kB de RAM et de 256kB de ROM contenant l'OS ainsi que certaines applications résidentes. La RAM se partage entre la mémoire allouée au système et une mémoire de stockage (le lecteur C:). L'écran LCD est monochrome, ne dispose pas de rétro-éclairage possède une définition de 240x64 pixels ou 40 caractères sur 8 lignes.

Sur le côté droit se trouve un port d'extension pouvant accueillir des modules contenant un port parallèle, un port série un modem ou une interface MIDI. Un port d'extension mémoire est également présent. Ce port d'extension utilise un système de cartes non compatible avec le standard PC card, qui n'existait pas encore. Il était initialement possible de se procurer des cartes d'extension de mémoire de 32, 64, ou 128 kB. Plus tard, des modules de 4 Mb furent commercialisés. Les données de ces cartes mémoires étaient protégées par une batterie dont la durée de vie était d'environ 2 ans.

Les applications intégrées au système comprenaient un éditeur de texte, un tableur compatible avec Lotus 1-2-3, un annuaire et un agenda. Les cartes d'extensions contenaient des applications comme des jeux d'échecs, gestionnaires de fichiers et autres. La plupart des applications-texte basées sur MS-DOS étaient compatibles avec le Portfolio à condition de ne pas accéder directement au hardware et de ne pas outrepasse les faibles capacités mémoire de la machine.

D'autres modules d'extension proposaient un lecteur de disquettes ou une extension de mémoire de 256 kB pouvant être partitionnée en plusieurs lecteurs. Un connecteur de type "pass through" était également présent, permettant d'uprgader théoriquement le stockage interne jusqu'à 1 MB.

Un lecteur de cartes était également disponible, permettant de connecter le Portfolio à un PC afin que ce dernier puisse accéder aux cartes d'extension du Portfolio. Le kit comportait une carte ISA, un câble propriétaire, le lecteur de carte ainsi qu'un logiciel distribué sur disquettes.

De même, en utilisant le port parallèle, un câble parallèle et un logiciel fourni (basé sur DOS) il était possible de transférer des fichiers depuis et vers un PC.

Le Porfolio connait encore aujourd'hui une certaine popularité. Beaucoup de gens l'affectionnent pour sa simplicité et son dépouillement. De plus, beaucoup de modifications ont été proposées pour le Portfolio, et notamment un accessoire permettant d'ajouter un rétro-éclairage à l'écran ou bien un convertisseur de cartes Porfolio - CompactFlash.

Trivia[modifier | modifier le code]

Le Portfolio apparaît dans le film Terminator 2: Judgment Day, où il est utilisé par le jeune John Connor pour pirater un distributeur automatique de billets en reliant une fausse carte de crédit au port parallèle du Portfolio via une nappe de câbles. La même manipulation est utilisée plus tard dans le film pour pénétrer dans les laboratoires de Cyberdyne Systems afin de dérober le bras et le CPU du premier Terminator.

Les Credits pour le développement du Portfolio peuvent être affichés grâce à la manipulation suivante : dans le Setup, allez sur Aide puis appuyez sur Alt+[ ("Alt" plus crochet gauche)

Liens externes[modifier | modifier le code]