Arthur Phillips

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arthur Phillips, en 2008

Arthur Phillips est un romancier américain, né le 23 avril 1969 à Minneapolis, dans l'État du Minnesota.

Biographie[modifier | modifier le code]

Titulaire d'un Bachelor of Arts (licence) en histoire, délivré à l'issue de ses études à l'université Harvard de 1986 à 1990, il est parti vivre à Budapest (Hongrie) de 1990 à 1992[1]

En 1992 et 1993, il a suivi les cours de saxophone de jazz au Berklee College of Music de Boston (Massachusetts).

Depuis 2002, il a publié cinq romans, tous parus chez Random House, et dont deux ont été traduits en français par Edith Ochs, aux éditions Le Cherche midi.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • (en) Arthur Phillips, Prague, New York, Random House,‎ juin 2002, 367 p. (ISBN 978-0-375-50787-8, lien LCCN?)
    Livre non traduit en français.
  • (en) Arthur Phillips, The Song Is You, New York, Random House,‎ avril 2009, 254 p. (ISBN 978-1-4000-6646-9, lien LCCN?)
    Arthur Phillips (trad. Edith Ochs), Une Simple mélodie, [« The song is you », 2009], Paris, Le Cherche Midi, coll. « Ailleurs », 2012, 444 p. (ISBN 978-2-7491-1507-8)
Un projet d'adaptation cinématographique du roman était annoncé, en février 2010, qui confierait le scénario et la réalisation à Bill Condon[2].
  • (en) Arthur Phillips, The Tragedy of Arthur, New York, Random House,‎ 19 avril 2011, 377 p. (ISBN 978-1-4000-6647-6, lien LCCN?)
    Roman non traduit en français, dans lequel le père du héros, également nommé Arthur Phillips, révèle à son fils une supposée tragédie perdue de William Shakespeare, titrée The Tragedy of Arthur, consacrée au roi Arthur et supposée initialement publiée en 1597, tragédie le héros du roman et le romancier dévoilent ensuite au monde la teneur en en publiant le texte intégral, en cinq actes, dans le corps mêrme du roman[3],[4],[5],[6].

Récompenses littéraires[modifier | modifier le code]

  • 2002 : lauréat du prix Art Seidenbaum du premlier roman (Art Seidenbaum Award for First Fiction), décerné par le quotidien The Los Angeles Times, pour Prague

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Robert Birnbaum, (en) « Arthur Phillips : Author of Prague talks with Robert Birnbaum », 28 juillet 2002, sur le site Identitytheory.com, consulté le 21 décembre 2011.
  2. Mike Fleming, (en) « Condon & Mark Re-Team For Musical », 11 février 2010, sur le site Deadline.com, consulté le 21 décembre 2011.
  3. (en) Page « The Tragedy of Arthur : A Novel, by Arthur Phillips », sur le site randomhouse.com, consultée le 21 décembre 2011.
  4. Arthur Phillips, (en) « The Tragedy of Arthur » (extraits], 27 avril 2011, sur le site nytimes.com, consulté le 21 décembre 2011.
  5. Stephen Greenblatt, (en) « Shakespeare and the Will to Deceive », 28 avril 2011, sur le site nytimes.com, consulté le 21 décembre 2011.
  6. Michiko Kakutani, (en) « Fake Memoir With Bogus Shakespeare », 27 avril 2011, sur le site nytimes.com, consulté le 21 décembre 2011.