Archives municipales de Rennes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Archives municipales de Rennes
Informations géographiques
Pays Drapeau de la France France
Ville Rennes
Adresse 18 avenue Jules Ferry
Coordonnées Erreur Lua : callParserFunction: function "#coordinates" was not found  
Conservateur Romain Joulia
Informations visiteurs
Site web www.archives.rennes.fr

Géolocalisation sur la carte : Rennes

(Voir situation sur carte : Rennes)
Archives municipales de Rennes

Les Archives municipales de Rennes sont un service public de la ville de Rennes chargé de la collecte, le classement, la conservation, la communication et la valorisation des archives de la commune de Rennes.

Fonds[modifier | modifier le code]

Document du XVIe siècle représentant des arquebusiers s'entraînant au tir au papegaut.

Les plus anciennes archives inventoriées remontent au XVe siècle. On y trouve notamment les titres de la Ville sous les ducs de Bretagne, puis sous les rois de France, et les registres paroissiaux confisqués aux églises en 1792.

Les archives de Rennes contiennent une importante collection des délibérations de la communauté depuis le XVIe siècle, et de comptes de miseurs et de trésoriers depuis 1418.

Les archives dites modernes comprennent les documents de 1790 au début des années 1950. On y trouve les dossiers relatifs à l'administration municipale (délibérations des conseils municipaux, correspondance du maire, arrêtés), des documents concernant l'économie, la population, les affaires militaires, la police, les élections, la construction des bâtiments, les documents budgétaires, la voirie, l'assistance et les œuvres de bienfaisance, ou encore la culture et les arts.

Le fonds d'archives contemporaines a été créé en 1968 lors du déménagement du service. Il se compose des documents administratifs depuis 1953. Depuis 2009, elles conservent également les archives de l'ancien district urbain de l'agglomération rennaise, à l'origine de Rennes Métropole.

En complément des archives administratives, le service reçoit des dons, des dépôts et achète des archives privées : archives familiales, d'association ou d'entreprise.

  • pour l'Ancien Régime : archives de la Confrérie des marchands merciers et celles de la Marmite des pauvres ;
  • parmi les fonds d'entreprises : archives de l'imprimerie Oberthur, du couvreur Limeul ou encore les maîtres-verriers Rault ;
  • parmi les fonds d'architectes : Jean-Gérard Carré, Michel Marty et Georges Maillols ;
  • parmi les fonds de syndicats et d'associations : Cercle Paul Bert, La Tour-d'Auvergne, Union du Commerce, Société des régates rennaises.

S'y ajoutent de nombreux documents iconographiques : cartes et plans de ville, plans d'édifices, affiches, cartes postales, photographies et diapositives. Les Archives conservent également des documents sonores et audiovisuels.

La bibliothèque historique se compose de plus de 3 500 ouvrages, brochures ou périodiques autour de l'histoire de Rennes. Ce n'est pas une bibliothèque de prêt mais elle est accessible à tous en salle de lecture.

Un site Internet est mis en ligne depuis 2003, donnant accès aux archives numérisées, à des inventaires, à des dossiers thématiques sur Rennes et à l'actualité culturelle du service.

Histoire[modifier | modifier le code]

Origines[modifier | modifier le code]

À la fin du XVIIe siècle, les premières archives sont conservés dans l'ancien hôtel de ville, dans le quartier de la Cathédrale. Sur une délibération de la ville de 1698, Gilles de Languedoc (1640-1731), greffier de la communauté de ville, publie en 1703 Inventaire général historique des archives de la ville[1],[2].

Après l’incendie de Rennes de 1720, les archives sont stockées dans le couvent des Pères Minimes jusqu'en 1743, date de réinstallation de la collectivité dans le nouvel hôtel de ville.

En 1912, à cause de l’exiguïté des locaux et des risques d'incendie, M. Le Hir, Bibliothécaire-Archiviste, fait déplacer les archives municipales dans le bâtiment de la bibliothèque, place Hoche.

Lors de la seconde Guerre Mondiale, à la suite des réquisitions allemandes, les archives municipales sont déplacées dans l'annexe des archives départementales d'Ille-et-Vilaine, place Saint Melaine[3].

Henri Fréville − historien, maire de Rennes et président du conseil général, est à l’origine du projet de nouveaux bâtiments pour les archives. Approuvé par le conseil municipal en 1962, elles sont ensuite transférées en juillet 1968 dans le bâtiment qui fait l'angle de la rue du Bois Rondel et de l'avenue Jules Ferry. L’inauguration a lieu le 27 juin 1969, en même temps que les archives départementales situées à côté[4],[5].

Le bâtiment actuel[modifier | modifier le code]

Le bâtiment des Archives est constitué de deux éléments perpendiculaires : un premier bâtiment le long de l'avenue Jules Ferry, qui comporte la salle d'exposition au rez-de-chaussée et la salle de lecture au premier étage, et un bâtiment de cinq étages en béton porté par une ossature métallique qui surplombe l'avenue et contient les magasins de conservation des documents.

L'ensemble de ce bâtiment a été réalisé de 1964 à 1967, par les architectes parisiens Béatrice et Yves Levard, pour un coût de 2 millions de francs. Juste à côté, avenue Jules Ferry, était construit le bâtiment des archives départementales[6].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Laurent 1991, p. 1
  2. Laurent 1995, p. 20
  3. Le Rennais 1971, p. 35
  4. Laurent 1991, p. 3
  5. Archives municipales de Rennes, cote 1164W34
  6. Le Rennais 1973, p. 17

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Catherine Laurent (conservateur), Les archives municipales de Rennes,‎ 1991, brochure
    extrait du Guide des Archives d’Ille-et-Vilaine, tome II - Archives communales.
  • Martial Gabillard, La politique culturelle à Rennes, 1977 - 2008 : mémoires et réflexions, éditions Apogée,‎ 2008, 700 p. (ISBN 978-2-84398-312-2, notice BnF no FRBNF41344064), p. 618-620
  • Catherine Laurent, Trésor d'archives, Archives municipales de Rennes,‎ 1995, ill. en noir et en coul., couv. ill. en coul. ; 22 x 23 cm, 239 p. (ISBN 2-906087-12-2, notice BnF no FRBNF39234030)
  • « Les archives », Le Rennais,‎ septembre 1971, p. 35-37
  • « Les archives », Le Rennais,‎ juin 1973, p. 17-25

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]