Apocalypse de Sophonie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


L'apocalypse de Sophonie est un texte pseudépigraphique, qui décrit les voyages et les visions de Sophonie.

Texte[modifier | modifier le code]

En 1881, deux manuscrits fragmentaires, provenant probablement du monastère Blanc en Haute-Égypte, ont été achetés par la Bibliothèque Nationale de Paris et d'abord publié par Urbain Bouriant en 1885.

Ces manuscrits sont des traductions coptes, à partir du IVe et Ve siècles, respectivement, d'un original grec datant vers l'an 100. Ces textes, avec d'autres ajouts, ont été publiés en allemand par Steindorff en 1899[1].

L'édition standard moderne est de O.S. Wintermute. Le contenu indique que l'auteur était juif et non chrétien[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. G. Steindorff Die Apokalypse des Elias, eine unbekannte Apokalypse und Bruchstucke der Sophonias-Apokalypse Leipzig 1899
  2. O. S. Wintermute in ed. James Charlesworth The Old Testament Pseudepigrapha 1 pp. 500-501 ISBN 0-385-09630-5 (1983)