Antoine Abati

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Abati.

Antoine Abati (Antonio Abati) est un poète italien né à Gubbio et mort à Sinigaglia en octobre 1667.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1631, il publie à Rome Ragguagli di Parnaso contro i poetastri e partigiani delle nazioni, un recueil dénonçant le déclin de la littérature italienne et attaquant le mauvais goût des écrivains de l'époque. En 1640, Antoine Abati part à Vienne est fut attaché à l'archiduc Léopold, et a laissé trois recueils de poésies ainsi qu'une pièce de musique lyrique intitulée Il Consiglio degli dei, à l'occasion de la paix des Pyrénées, et du mariage de Louis XIV avec Marie-Thérèse d'Autriche.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 1631 : Ragguagli di Parnaso contro i poetastri e partigiani delle nazioni
  • 1651 : Delle frascherie, fasci tre
  • 1660 : Il consiglio degli dei
  • Non daté : Il viaggio
  • Non daté : La guerra
  • Non daté : Pegasino

Sources[modifier | modifier le code]

« Antoine Abati », dans Charles Weiss, Biographie universelle, ou Dictionnaire historique contenant la nécrologie des hommes célèbres de tous les pays, 1841 [détail de l’édition].