Algeco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Algeco

alt=Description de l'image Algeco-logo.jpg.
Création 1955
Forme juridique Société par actions simplifiée
Siège social Drapeau de France 164, Chemin de Balme
71850 Charnay-lès-Mâcon (France)
Direction Jean-Marc Germain, président
Société mère Algeco Scotsman
Sociétés sœurs Williams Scotsman
Effectif 821 (2009)
Site web http://www.algeco.fr/
Chiffre d’affaires 176 millions d'euros (2009)
Résultat net 2 millions d'euros (2009)

Algeco (acronyme d'« Alliance et gestion commerciale »[1]) est un fabricant de constructions modulaires, de modules au gabarit routier utilisés seuls ou assemblés, de manière temporaire ou définitive. Ces modules sont couramment utilisés comme cantonnement, bureau, locaux techniques...

Algeco est une marque déposée. C'est aussi, en France, une marque utilisée abusivement pour désigner des constructions modulaires[2], cette utilisation est contestée par le fabricant, pour son côté illégal et réducteur[3].

Historique[4][modifier | modifier le code]

  • 1955 - Création à Mâcon
  • 1966 - Racheté par le groupe allemand Preussag
  • 2004 - Racheté par le fonds d'investissement britannique TDR
  • 2007 - TDR qui possède déjà plusieurs sociétés du même secteur dans d'autres pays, achète le numéro 1 américain Williams Scotsman et regroupe l'ensemble sous la holding nommée Algeco Scotsman

Données[modifier | modifier le code]

Après le rachat de Williams Scotsman en novembre 2007, le groupe fait désormais un chiffre d'affaires de 1,2 milliard d'euros avec 330 000 modules en location. L'effectif est de 5 200 personnes réparties sur 21 pays[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Alliance et Gestion Commerciale », sur infogreffe.fr (consulté le 8 mars 2013)
  2. « Nous constatons régulièrement, l'utilisation du mot ALGECO, employé sous forme de terme générique pour désigner communément des constructions modulaires, et notamment des cantonnements. »
  3. En France, selon l’article L714-6 du Code de la propriété intellectuelle, Article L714-6 du Code de la propriété intellectuelle, sur Légifrance, le titulaire d’une marque encourt la déchéance de ses droits sur cette marque devenue de son fait la dénomination usuelle dans le commerce des produits et services couverts par cette marque.
  4. a et b Le Figaro Économie, 13 novembre 2007 "Le champion des préfabriqués Algeco se lance à l'assaut de l'Amérique"

ru:Algeco