Alfred Wills

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wills.
Le juge Alfred Wills en 1893

Sir Alfred Wills PC, né le 11 décembre 1828 et mort le 9 août 1912, est un juge et alpiniste anglais.

L'homme de droit[modifier | modifier le code]

Second fils de William Wills, juge de paix d'Edgbaston à Birmingham, il fait ses études au University College de Londres où il obtient son titre de Bachelor of Arts en 1849, et de Bachelor of Laws en 1851. La même année, il devient barrister du Middle Temple et Conseil de la Reine en 1872. De 1881 à 1884 il est premier recorder (en) de Sheffield, puis juge du Queen's and King's Bench de la Haute Cour de Justice d'Angleterre de 1884 à 1905. Il est surtout connu pour avoir présidé le tribunal qui condamne Oscar Wilde en 1895 à la peine maximale de deux ans de travaux forcés pour homosexualité.

L'alpiniste[modifier | modifier le code]

En alpinisme, son ascension du Wetterhorn, au-dessus de Grindelwald dans les Alpes bernoises, en 1854 (qu'il pensait par erreur être la première), est traditionnellement considérée comme marquant le début de l'âge d'or de la conquête des Alpes. À partir de cette époque l'alpinisme devient un sport à la mode dans la bonne société britannique victorienne. Wills devient le troisième président de l'Alpine Club de 1863 à 1865.

Le refuge Alfred Wills[modifier | modifier le code]

Alfred Wills se fait construire un « chalet de plaisance », l'Eagle's Nest (« le Nid d'Aigle »), en 1858 sur la commune de Sixt-Fer-à-Cheval à l'alpage des Fonts. Ce chalet demeure toujours et surplombe les gorges du Giffre des Fonts, à l'entrée de l'alpage[réf. nécessaire]. Ses enfants font ensuite bâtir une dépendance au collet d'Anterne à l'entrée du plateau d'Anterne où se situe aujourd'hui le refuge Alfred Wills. Ce refuge date des années 1980 et est construit par la commune de Sixt-Fer-à-Cheval à l'emplacement de l'ancien chalet d'alpage[réf. souhaitée].

Publications[modifier | modifier le code]

Droit[modifier | modifier le code]

  • Avec son père William Wills : An essay on the principles of circumstantial evidence : illustrated by numerous cases, T. & J.W. Johnson, 1872

Alpinisme et montagne[modifier | modifier le code]

  • An ascent of Mont Blanc together with some remarks on glaciers, A. Schulze, 1858
  • Wandering among the high Alps, R. Bentley, 1856 en entier sur googlebooks
  • "The eagle's nest" in the valley of Sixt: a summer home among the Alps: together with some excursions among the great glaciers, Longman, Green and Roberts, 1860 en entier sur googlebooks
    • (fr) Le nid d'Aigle et l'ascension du Wetterhorn, Meyrueis, 1864
  • Sir Alfred Wills, Peter Guthrie Tait, John Ruskin, George Forbes Theory of the glaciers of Savoy Macmillan and co., 1874

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :