Alberto Ruiz Novoa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le général Alberto Ruiz Novoa, né le 3 janvier 1917[1], est un militaire colombien, commandant du bataillon colombien engagé dans la Guerre de Corée, commandant de l'armée de terre de 1960 à 1962, et ministre de la guerre de Guillermo León Valencia de 1962 à 1965. Durant son mandat au ministère de la guerre, il met un terme au phénomène des bandes armées qui restaient actives dans des régions reculées du pays, dont le Tolima, après la période de La Violencia, et mène à bien l'offensive contre la République de Marquetalia, enclave communiste au sud du Tolima, avec l'aide des États-Unis.

Son action comme ministre de la défense est appréciée et il devient assez populaire. Il est limogé en février 1965 après des discours où il critiquait la politique de León Valencia, trop favorable à l'« aristocratie ». Selon lui, le pays avait besoin d'une réforme agraire énergique et d'une « révolution socio-économique ». Il était également accusé de préparer un coup d'État[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) Luis Alberto Villamarin Pulido, 93 años del General Alberto Ruiz Novoa, 3 janvier 2010, eltiempo.com
  2. (en) Colombia: General Unrest, Time Magazine, 12 février 1965