Aladdin (film, 1986)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aladin.

Aladdin

Titre original Superfantagenio
Réalisation Bruno Corbucci
Scénario Bruno Corbucci
Mario Amendola
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de l'Italie Italie
Genre Comédie
Durée 90 minutes
Sortie 1986

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Aladdin (Superfantagenio) est un film italien réalisé Bruno Corbucci, sorti en 1986. Il s'agit d'une adaptation moderne du conte homonyme.

Synopsis[modifier | modifier le code]

À Miami, Albert "Al" Hadin, un jeune garçon de 14 ans sympathique mais un peu loser, travaille chez Tony la Brocante, un brocanteur, afin de se faire un peu d'argent de poche. Un jour, il découvre enfouie sous un tas de ferraille, une vieille lampe qu'il décide de nettoyer. Alors qu'il la frotte, sous ses yeux ébahis apparaît alors le Génie de la lampe, qui est capable d'exaucer tous les vœux d'Al Hadin ! Le seul problème : à la tombée de la nuit, les pouvoirs magiques du génie s'évanouissent, et devient un homme normal. Près d'une plage, il demande au Génie de pouvoir tabasser une bande de jeunes de son âge dont il est le souffre-douleur, qui l'appellent "Misotri". Ensuite, il lui demande d'avoir une voiture rare et de la faire voler. Ils sauvent un homme poussé dans le vide par des bandits. Une fois retourné sur Terre, il lui demande un collier pour l'offrir à Patricia, la fille du shérif dont il est amoureux. Il lui demande également qu'elle l'embrasse. Ensuite, deux bandits détruisent le salon de la maison d'Al, et ce dernier lui demande de les en empêcher et que tout redevienne comme avant. Jusqu'au jour où le Génie est envoyer à la police à cause de la voiture et du collier qu'ils pensent avoir volé. Al, de son côté, se fait enlever par des kidnappeurs d'enfants et adolescents qui livrent ces derniers aux quatre coins du monde. Au levé du jour, il fait apparaître le génie, transforment les kidnappeurs en petits cochons et leurs chiens de garde en chiots inoffensifs. Un autre jour, avec le grand-père de Al, le Génie se saoule cul-sec et se fait à nouveau arrêter par la police pour conduite en ivresse. Des médecins se voient obligés de le soigner. À la fin du film, Al s'envole avec le Génie sur un tapie volant, et fini par jeter la lampe dans la mer.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]