Aerial Experimental Association

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir AEA.

L’Aerial Experimental Association (AEA) est un groupe de pionniers nord-américains de l'aviation constituée sous l'égide d’Alexander Graham Bell, plus connu pour ses travaux sur la téléphonie.

Au cours de l’été 1907 deux jeunes ingénieurs fraîchement diplômés de l’Université de Toronto, au Canada, passèrent leurs vacances à Baddeck, Nouvelle-Écosse. John McCurdy était le fils du secrétaire particulier d’Alexander Graham Bell, qui possédait une résidence d’été près de Baddeck. Avec son camarade Frederick "Casey" Baldwin ils s’intéressaient beaucoup au problème du vol mécanique. Ors Bell, qui avait 60 ans, se passionnait pour le problème et depuis 1905 construisait des cerfs-volants cellulaires pouvant transporter une personne. Alors que les trois passionnés discutaient un après-midi de leur principal sujet d’intérêt, Mabel Gardiner Hubbard, épouse de Graham Bell, leur proposa de créer une association pour mettre en pratique leurs idées, et une dotation de 35 000 dollars.

Constructeur réputé de moteurs de motos, l’américain Glenn Curtiss produisait aussi des moteurs pour dirigeables et avait déjà tenté d’approcher les Frères Wright, qui avaient rejeté toute idée de coopération. Il fut donc heureux de se joindre au groupe en tant que spécialiste des moteurs. Enfin le gouvernement américain avait eu vent du projet et sollicita la présence d’un observateur militaire, le Lt Thomas Selfridge.

L’Aerial Experimental Association vit donc le jour le 1er octobre 1907. Son but initial était de construire 5 machines volantes, chaque membre du groupe supervisant personnellement la réalisation d’un appareil. Le premier engin volant devait être un planeur Bell équipé d’un moteur Curtiss. Il fut achevé en décembre mais Bell insista pour tester le planeur avant d’y monter le moteur. Ayant acquis quelque expérience de pilotage, Selfridge s’installa donc aux commandes afin d’être tracté par un bateau à moteur au travers d’un lac proche de Baddeck. L’engin s’élèva à environ 50 m de hauteur puis plongea dans le lac, toujours en remorque. Il fut donc sérieusement endommagé.

Les appareils suivants furent construits aux ateliers Curtiss de Hammondsport, dans l’État de New York et s’inspiraient sensiblement des premiers aéroplanes européens :

  • AEA Red Wing de Selfridge, qui permet à Frederick "Casey" Baldwin de devenir le premier pilote canadien en mars 1908.
  • AEA White Wing de Baldwin, le premier aéronef contrôlé par des ailerons.
  • AEA June Bug de Curtiss, premier avion à avoir officiellement parcouru 1 kilomètre en vol en Amérique du Nord.
  • AEA Silver Dart de Mc Curdy
  • AEA Cygnet de Bell, l’appareil accidenté à Baddeck reconstruit et modifié.

Début 1909 l’Aerial Experimental Association s’essoufflait : Selfridge s’était tué le 17 septembre 1908 à Fort Myer dans l’accident d’un Wright piloté par Orville Wright. Les fonds avancés par Madame Bell diminuaient, Baldwin et Curtiss s’intéressaient principalement à leurs propres projets. Après avoir envisagé de constituer une société commerciale, l'association fut dissoute le 31 mars 1909, Glenn Curtiss héritant des droits commerciaux sur les avions et brevets déposés.