50 Let Pobedy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
NS 50 Let Pobedy
Image illustrative de l'article 50 Let Pobedy
Le brise glace NS 50

Type Brise-glace
Histoire
Quille posée 1993
Lancement 3 décembre 2007
Mise en service 2007
Statut en activité
Caractéristiques techniques
Longueur 159,60 m
Maître-bau 30 m
Tirant d'eau 11,08 m
Déplacement 23 439 t
Tonnage 23 439 tjb
Propulsion 3 × 17,6 MW moteur électrique
Puissance 2 × 27,6 MW réacteur nucléaire, modèle TGG-27,5 OM5
Vitesse 21,4 nœuds
Autres caractéristiques
Passagers 128
Équipage 140
Chantier naval Chantiers navals de la Baltique à Saint-Pétersbourg, Russie
Armateur Rosatomflot
Pavillon russe
IMO 9152959

NS 50 Let Pobedy (en russe : 50 лет Победы), ou en français « les 50 ans de la victoire », est un brise-glace russe. Il est le plus grand du monde. Il a été lancé en 2007[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le projet no 10521 commença le 4 octobre 1989, au chantier naval de la Baltique à Leningrad maintenant Saint-Pétersbourg sous le régime de l'ex-URSS. Le projet (ou nom du navire) à l'origine se nommait NS Ural. Les travaux furent stoppés par manque de moyen en 1994. Le navire se trouvait donc à l'abandon le jour anniversaire des « 50 ans de la victoire » de la Russie lors de la Seconde Guerre mondiale. La construction redémarra en 2003.

Le 20 novembre 2004, un feu se déclara sur le navire. Tous les ouvriers furent évacués. Les pompiers luttèrent contre l'incendie durant 20 heures. Il y eut un blessé qui fut emmené à l'hôpital. Il n'y eut pas de fuite radioactive.

Le navire fut fini au début de l'année 2007, après le 60e anniversaire. Le brise-glace effectua une campagne d'essai de deux semaines à partir du 1er février 2007 dans le golfe de Finlande.

Après la fin des essais à la mer, le bateau retourna à Saint-Pétersbourg pour les préparatifs de son voyage inaugural pour Mourmansk. Ce nouveau navire est plus performant que les autres brise-glaces ; en particulier il offre une manœuvrabilité exceptionnelle et une vitesse maximale de 21,4 nœuds (39,6 km/h).

Il arriva à son port d'attache de Mourmansk le 11 avril 2007[2],[3],[4],[5],[6],[7].

Le navire est un brise-glace nucléaire de certification glace classe LL1, la catégorie la plus élevée. Il est capable de briser une épaisseur de glace de 3 m. Le navire est équipé d'une piste d'hélicoptère avec un Mil Mi-8, d'une flottille de Zodiac et quatre canots de survie couverts. Il offre une salle de sport, une piscine chauffée couverte, une bibliothèque, un restaurant, un centre de massage, un salon de musique, deux saunas, un terrain de volley couvert, et un bar nommé Victory.

Tourisme arctique[modifier | modifier le code]

Le navire est équipé de 64 cabines doubles pour passagers, toutes avec une télévision, un lecteur DVD et une vue sur l'extérieur.

Via la société Quark Expeditions, le brise-glace nucléaire est utilisé pour des voyages commerciaux au pôle Nord chaque année pour un prix d'environ 25 000 dollars[8].

Un groupe chasseur d'éclipse utilisa le navire pour observer l'éclipse solaire du 1er août 2008. Ils partirent de Mourmansk le 21 juillet 2008 et gagnèrent le pôle Nord le 25 juillet 2008. Le record de vitesse fut battu (un voyage de 4 jours au lieu de 7)[9],[10].

En octobre 2013 la flamme olympique est transportée à bord jusqu'au pôle Nord [11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. World's largest icebreaker, Ships Monthly, mai 2007.
  2. (en) Anastasia Yakonuk, « A ship called Fifty years after the victory », Sveriges Radio,‎ February 26, 2007 (consulté le 2007-03-08)
  3. (en) « Russia tests nuclear icebreaker on open sea », RIA Novosti,‎ 16:51 31/01/2007 (consulté le 2007-02-02)
  4. (en) « Titans of the Upper Latitudes », sur Aeroflot in-flight magazine,‎ 2006 #1 (consulté le 2007-01-31)
  5. (en) « Russia to get new nuclear-powered icebreaker this year », sur Bellona.org,‎ 01/03-2006 (consulté le 2007-02-02)
  6. (en) « Russian Registry of Ships »,‎ 2007-03-12 (consulté le 2008-06-25)
  7. « Quark Expeditions fleet information », sur Quark Expeditions
  8. « Overview - North Pole: The Ultimate Arctic Adventure 2014 », sur Quark Expeditions
  9. Franz Josef Land & Eclipse viewing off Novaya Zemlya On Board the Icebreaker: 50 years of victory, TravelQuest International
  10. « Nuclear-power icebreaker offers first passenger cruise to North Pole », sur Professional Mariner, Journal of the maritime industry
  11. site officiel du mouvement olympique sur le relais de la flamme de Sotchi 2014

Annexe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]