Éric Le Douaron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Éric Le Douaron en Juillet 2012

Éric Le Douaron, né en 1951 à Saint-Brieuc, est un haut fonctionnaire de l’État français.

Il est titulaire d’une maîtrise de droit.

Fonctionnaire de police dans le corps des commissaires, il rejoint la Direction de la sécurité publique de la préfecture de police de Paris en 1986. Il a notamment été chef du commissariat du 4e arrondissement de Paris de 1986 à 1988.

À la création de la Direction de la police urbaine de proximité de la préfecture de police, en 1999, il en prend le commandement, avec le grade de directeur des services actifs.

Il deviendra par la suite directeur central de la police aux frontières (PAF), puis directeur central de la sécurité publique (DCSP).

Par décret du 11 juin 2009, il est nommé préfet de la Meuse.

À la suite des affrontements du mois de juillet 2010 à Grenoble, il est choisi par Nicolas Sarkozy pour remplacer le préfet en place et « mener une guerre contre la criminalité »[1] ; il est nommé préfet de l'Isère par décret du 22 juillet 2010[2]. Il est présenté comme un préfet « à poigne » et reconnaît apporter une importance première à la sécurité[3].

Il est remplacé à ce poste par Richard Samuel le 1er août 2012. Depuis cette date, Éric Le Douaron est sans affectation.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Who’s Who in France : Dictionnaire biographique de personnalités françaises vivant en France et à l’étranger, et de personnalités étrangères résidant en France, 42e édition pour 2011 éditée en 2010, 2270 p., 31 cm (ISBN 978-2-85784-051-0) : notice « Le Douaron, Éric ».
  1. Libération, 21 juillet 2010.
  2. Le Figaro, 21 juillet 2010.
  3. La Croix, 30 juillet 2010.

Voir aussi[modifier | modifier le code]