Élection présidentielle de 2011 en République démocratique du Congo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Précédent 2006 Drapeau de la République démocratique du Congo 2016 Suivant
Élection présidentielle de 2011 en République démocratique du Congo
Joseph kabila.jpg
Joseph Kabila(indépendant)
Voix 8 880 944
  
48,9 %
Étienne Tshisekedi.jpg
Étienne TshisekediUDPS
Voix 5 864 775
  
32,3 %
Président
Sortant
Élu
Politique en République démocratique du Congo
Image illustrative de l'article Élection présidentielle de 2011 en République démocratique du Congo

L'élection présidentielle congolaise de 2011 a été organisée le 28 novembre 2011 dans le cadre des élections générales (présidentielle et législatives) prévues par la Constitution de la République démocratique du Congo, le mandat de cinq ans du président Joseph Kabila arrivant à échéance le 6 décembre 2011. Les résultats de l'élection présidentielle ont été officialisés le 16 décembre 2011, proclamant Joseph Kabila réélu à 48,9 % contre Étienne Tshisekedi, 32,3 %.

Candidats à la présidence[modifier | modifier le code]

Campagne électorale[modifier | modifier le code]

La campagne électorale a été officiellement lancée le 28 octobre 2011. Des violences sont depuis lors observées dans le pays[11].

L'organisation du scrutin dans ce vaste pays se révèle d'une grande complexité.

Joseph Kabila semble en bonne position pour être réélu, bénéficiant notamment du soutien des onze gouverneurs de province. Mais il ne jouit pas d'une forte popularité. Face à lui, l'opposition est divisée. Étienne Tshisekedi, populaire, semble le plus à même de battre le président sortant.

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

Selon la Constitution de 2006, l'élection présidentielle devait se dérouler en deux tours, les 27 novembre 2011 puis 26 février 2012 (communication de la CEI en aout 2010[12]).

Le 15 janvier 2011, sur l'initiative du Président Joseph Kabila, le Parlement congolais (Chambres haute et basse) a voté une révision de la Constitution de 2006[13]. Une de ces modifications vise à adopter une élection présidentielle à majorité simple, lors d'un seul tour. Au lieu d'une élection a deux tours, avec majorité absolue[14].
Le motif invoqué était celui de réduire le coût du scrutin; alors que l'opposition y voyait un avantage arrangé par le Président sortant, pour être réélu plus facilement face à une opposition divisée.

Le 30 avril 2011, la CENI annonçait finalement que l'unique tour du scrutin présidentiel se tiendrait le lundi 28 novembre 2011, en même temps que les élections législatives (députés nationaux)[15]. Alors que la Constitution prescrit une nouvelle élection 90 jours avant l'échéance du mandat courant, la CENI n'a pas pu programmer une date en septembre, invoquant la lenteur de la révision des listes électorales et des problèmes matériels.

Publication des résultats[modifier | modifier le code]

Candidats arrivés en tête selon les provinces de la République démocratique du Congo (provisoire au 9 décembre 2011) :

La publication des résultats provisoires de l'élection présidentielle était prévue le mardi 6 décembre 2011. Mais pour des raisons de logistique, l'annonce de ces résultats a été reportée plusieurs fois. Aussi, au cours de la semaine qui suivit le vote, la CENI a publié des résultats partiels, au fur et a mesure de leur compilation. C'est le vendredi 9 décembre, dans l'après-midi, que la CENI a annoncé les résultats provisoires de l'élection présidentielle 2011, proclamant Joseph Kabila Kabange vainqueur.

Ces résultats ont été rejetés par l'opposition. Étienne Tshisekedi wa Mulumba arrivé second, a contesté ce résultat et s'est auto-proclamé président élu[16]. Aussi, il a refusé de saisir la Cour suprême de Justice, en considérant qu'elle était trop proche du candidat Kabila[17]. Mais le 12 décembre, Vital Kamerhe dépose un recours en annulation auprès de la Cour suprême de Justice (CSJ). L'audience de la CSJ du 15 décembre est rendue publique, contrairement au huis-clos qui était prévu, mais les débats tournèrent autour de questions de procédure, empêchant les plaignants de présenter leurs preuves. Ces derniers refusèrent alors « d’assister à une parodie de justice »[18].

Le soir du 16 décembre 2011, en avance sur le calendrier prévu et en toute discrétion, la CSJ rejetta la demande d'annulation du scrutin et proclama officiellement Joseph Kabila Kabange élu Président de la République démocratique du Congo[19]. Plus tôt dans la journée, les chefs d'État de la région des Grands Lacs réunis en sommet a Kampala (Ouganda), avaient reconnu l'élection de Joseph Kabila[20]. De son côté, si la communauté internationale reconnaissait qu'il y avait eu certaines irrégularités dans ce scrutin présidentiel, il n'apparaissait pas certain que ces irrégularités aient changé l'ordre des résultats.

Quant aux résultats des élections législatives, ils seront publiés le 13 janvier 2012.

Le tableau ci-dessous présente les résultats provisoires, obtenus par les quatre premiers candidats à l'élection présidentielle, tels que publiés sur le site internet de la CENI [21], le vendredi 9 décembre 2011.

province électeurs inscrits électeurs votants part. votes nuls/blancs votes exprimés Kabila Tshisekedi Kamerhe Kengo
Kinshasa 3 287 745 1 868 549 56,75 % 55 140 1 813 409 544 529 1 162 183 67 288 13 023
Bas-Congo 1 502 939 883 185 58,64 % 37 096 846 089 168 000 626 482 13 404 4 490
Bandundu 3 553 322 2 012 832 56,51 % 78 634 1 934 198 1 419 619 378 182 32 251 26 119
Équateur 3 960 643 2 015 754 50,82 % 79 821 1 935 933 238 169 654 425 73 311 772 202
Orientale 3 886 524 2 223 460 57,17 % 168 313 2 055 147 1 279 912 282 184 155 232 58 311
Nord-Kivu 3 003 246 1 913 685 63,72 % 76 961 1 836 724 712 317 389 350 423 376 8 632
Sud-Kivu 2 022 960 1 402 710 69,32 % 62 129 1 340 581 599 825 132 826 558 564 3 804
Maniema 874 809 525 044 59,88 % 24 901 500 143 433 482 14 548 36 308 1 063
Katanga 4 627 302 3 224 483 69,68 % 86 531 3 137 952 2 823 234 221 922 34 297 4 514
Kasaï-Or. 2 643 905 1 432 345 54,18 % 45 915 1 386 430 366 380 976 145 5 337 3 392
Kasaï-Occ. 2 661 245 1 412 044 50,66 % 55 546 1 356 498 295 477 1 026 528 4 004 2 812
Total 32 024 640 18 914 091 58,81 % 770 987 18 143 104 8 880 944 5 864 775 1 403 372 898 362
pourcentage total 48,9 % 32,3 % 7,7 % 4,9 %

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « RDC-Elections: 12 candidats à la présidentielle de 2011 », Radio Okapi, 12 septembre 2011
  2. [« RDC-Elections: Adam Bombole candidat à la présidentielle sous la casquette d’indépendant »], Radio Okapi, 12 septembre 2011
  3. « J. Kabila dépose sa candidature », Le Potentiel sur 7sur7.cd, 10 septembre 2011
  4. « Présidentielle 2011: Joseph Kabila dépose sa candidature comme indépendant », Radio Okapi, 11 septembre 2011.
  5. a et b « Présidentielle 2011 : Léon Kengo wa Dondo et Nicéphore Kakese déposent leurs candidatures », Radio Okapi, 11 septembre 2011
  6. a et b « RDC: présidentielle 2011, Vital Kamerhe et Nzanga Mobutu déposent leurs candidatures », Radio Okapi, 7 septembre 2011
  7. Un candidat à la présidence Oscar Kashala dépose sa sienne ce dimanche, La Nation sur 7sur7.cd, 9 septembre 2011
  8. « Léon Kengo, candidat à la présidentielle 2011 », Le Potentiel sur 7sur7.cd, 10 septembre 2011
  9. « RDC-Présidentielle : le candidat Mbusa Nyamwisi plaide pour une alternance politique », Radio Okapi, 13 septembre 2011
  10. « RDC: présidentielle 2011, Étienne Tshisekedi dépose sa candidature », Radio Okapi, 5 septembre 2011
  11. « Sous tension, la République démocratique du Congo s'apprête à voter », Le Monde, 8 novembre2011
  12. L'élection présidentielle prévue pour le 27 novembre 2011 - Jeune Afrique - 10 aout 2010
  13. Élection présidentielle congolaise : le scrutin à un tour définitivement adopté - Jeune Afrique - 16 janvier 2011
  14. Loi du 25 juin 2011 réduisant le nombre de tour au scrutin présidentiel
  15. L'unique tour de l'élection présidentielle congolaise fixée au 28 novembre - Jeune Afrique - 30 avril 2011
  16. Tshisekedi auto-proclamé président élu.
  17. L'opposition rejette l'idée de saisir la CSJ.
  18. Recours du candidat Kamerhe
  19. La Cour Supreme de Justice proclame Joseph Kabila Président de la Rébublique.
  20. La réélection de Kabila reconnue par les chefs d’État de la région.
  21. Résultats provisoire de l'élection présidentielle de 2011 - CENI