Église Saint-Joseph de Wangfujing

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Église Saint-Joseph.
Église Saint-Joseph
Image illustrative de l'article Église Saint-Joseph de Wangfujing
L'église Saint-Joseph de Wangfujing
Présentation
Nom local 王府井天主堂
Culte Catholicisme
Type Ancienne cathédrale
Début de la construction 1653
Style dominant Style éclectique
Géographie
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Ville Pékin
Coordonnées 39° 54′ 57″ N 116° 24′ 21″ E / 39.91583, 116.4058339° 54′ 57″ Nord 116° 24′ 21″ Est / 39.91583, 116.40583  

Géolocalisation sur la carte : Chine

(Voir situation sur carte : Chine)
Église Saint-Joseph

L'église Saint-Joseph de Wangfujing (王府井天主堂), aussi appelée cathédrale de Wangfujing ou Dongtang (东堂, cathédrale de l'est) est une église catholique et ancienne cathédrale située dans le centre-ville de Pékin, dans la rue Wangfujing.

Histoire[modifier | modifier le code]

Une petite église a d'abord été construite en ce lieu en 1653 sur la propriété du père jésuite Lodovico Buglio[1].

Cette église est détruite par un séisme en 1720 et reconstruite la même année. Elle a ensuite brûlé en 1807 dans un incendie déclenché accidentellement par les prêtres, ce qui a servi de motif au gouvernement de l'époque pour la confisquer. Elle a finalement été reconstruite une seconde fois en 1884, à l'aide de fonds internationaux, puis brûlée de manière criminelle pendant la « révolte des boxers », le 13 juin 1900.

Une cathédrale a donc été reconstruite en 1904, avec d'importants piliers et deux voûtes basses : l'ensemble est de style éclectique, combinant les inspirations romane et baroque. Après sa restauration en 1980, l'église a rouvert. À cause de sa position géographique, elle fait face à l'ouest[2],[3].

Galerie d'images[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Catherine Pagani Eastern Magnificence & European Ingenuity: Clocks of Late Imperial China University of Michigan Press, 2001 (ISBN 0472112082), (ISBN 9780472112081)
  1. (en) « "Eastern magnificence & European ingenuity": clocks of late imperial China, by Catherine Pagani p.213 », sur Books google (consulté le 24 mai 2010)
  2. (en) « Eastern Church Mass Time », sur www.drben.net (consulté le 24 mai 2010)
  3. « Wangfujing Catholic Church (Eastern Church). », sur www.china.org.cn (consulté le 24 mai 2010)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]