Zygmunt Berling

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le domaine militaire
Cet article est une ébauche concernant le domaine militaire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Berling v. 1944

Zygmunt Berling (27 avril 1896 – 11 juillet 1980) est un général (général de brigade) et homme politique polonais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est né à Limanowa.

De 1937 à 1939, il est à la tête du 4e Régiment.

En disponibilité en 1939, il est arrêté par le NKVD. Il part en captivité pour l'Union Soviétique jusqu'aux accords Sikorski-Maïski (août 1941) prévoyant la création d'une armée polonaise en URSS (la future Armée Anders).

Lieutenant-colonel dans l'Armée Anders, il est chef d'état-major de la 5e Division d'infanterie polonaise. Dans des conditions que le général Władysław Anders qualifie de "désertion"[1], il quitte l'armée polonaise et se met à la disposition des Soviétiques.

Il commanda les unités polonaises de l'armée soviétique pendant la Seconde Guerre mondiale.

En 1943, il est placé à la tête de la Division Tadeusz Kościuszko de l'Armée populaire polonaise. De 1943 à 1944, il commande le premier corps de l'Armée populaire polonaise. Fin 1944, il commande la 1e armée polonaise, puis il est nommé Commandant en chef adjoint de l'Armée populaire polonaise.

De 1945 à 1947, il est à l’École militaire de l'État-major de l'armée polonaise. Il en prend le commandement fin 1947, poste qu'il occupera jusqu'en 1953.

Sources et références[modifier | modifier le code]

  1. Wladyslaw Anders, Mémoires, 1939-1946, La Jeune Parque, Paris 1948, p. 198


Liens externes[modifier | modifier le code]