Zinovi Gerdt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Zinovi Gerdt
Nom de naissance Zalman Afroïmovitch Khrapinovitch
Naissance
Sebej, Gouvernement de Vitebsk
Drapeau de l'Empire russe Empire russe
Décès (à 80 ans)
Moscou
Drapeau de la Russie Russie
Profession acteur

Zinovi Efimovitch Gerdt (en russe : Зино́вий Ефи́мович Гердт), né le à Sebej et mort le à Moscou, est un acteur soviétique russe, Artiste du peuple de l'URSS (1990)[1],[2],[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Le futur artiste nait à Sebej dans le Gouvernement de Vitebsk sous le nom de Zalman (Salomon) Ephraimovitch Khrapinovitch. Il est le plus jeune (quatrième) enfant dans la famille d'Ephraim Iakovlevitcc Khrapinovitch et de Rachel Isaakovna (née - Sekun). Le père de l'artiste avant la révolution était un employé, puis un vendeur dans des sociétés commerciales, après la révolution - un employé du syndicat de la consommation du district local.

Zinovi Gerdt étudie à l'école juive de Sebej. À l'âge de treize ans, il a publié des poèmes sur la collectivisation dans un journal pour enfants en yiddish. En 1932, il déménage chez son frère à Moscou et entre, la même année, à l'école technique de l'usine Electrozavod de Moscou. Là, il rencontre et se lie d'amitié avec Issaï Kouznetsov, futur écrivain et scénariste, ils jouent ensemble sur scène du Théâtre de la jeunesse ouvrière, connu sous l'acronyme « TRAM ». En 1934, après avoir été diplômé de l'école technique, il commence à travailler pour l'entreprise de construction de Métro de Moscou (Metrostroy) en tant qu'électricien, continuant à jouer au théâtre. En 1935, il devient acteur professionnel. En 1936-1937, il a également joué au théâtre de marionnettes au Palais des Pionniers de Moscou.

En 1939, il devient acteur du théâtre-studio organisé et dirigé par Alexeï Arbouzov et Valentin Pluchek (en) à Moscou, où il travaille jusqu'à la Seconde Guerre mondiale. Il tient le rôle d'Altman dans La ville à l'aube d'Alexeï Arbouzov. A l'origine il se produit sous son vrai nom, Khrapinovitch, puis sous le nom de scène Gerdt, qui à la fin des années 1930 devient son nom officiel. D'après les mémoires de son ami Issaï Kouznetsov, le pseudonyme a été proposé par Alexeï Arbouzov et rendait hommage à la danseuse classique très populaire à l'époque Elizaveta Gerdt (en).

Au début de la Grande Guerre patriotique en juin 1941, il se porte volontaire pour s'engager dans l'Armée rouge. En décembre 1941, sorti d'une formation spéciale accélérée à l’École du génie militaire de Moscou il se voit affecté au Front de Kalinine, puis - au Front de Voronej. Il sert comme chef du génie militaire du 81e régiment de la 25e Division des fusilleurs de la garde, gradé lieutenant-colonel. Le 12 février 1943, près de Kharkov, il est grièvement blessé à la jambe par les éclats d'obus. Après onze opérations, sa jambe reste plus courte que l'autre et lui occasionne une boiterie prononcée. On lui reconnait le statut d'invalide de guerre.

Jusqu'au 25 juin 1945, il travaille au Théâtre de la Jeunesse de Moscou. En 1945-1982, il est acteur du théâtre de marionnettes de Moscou sous la direction de Sergueï Obraztsov. Il part en tournée avec le théâtre au Japon, aux États-Unis et dans d'autres pays. Il a également joué dans le théâtre Théâtre Sovremennik (la pièce Monument d'après Enn Vetemaa, 1977).

De 1983 à 1992 - l'acteur de Théâtre dramatique Maria Iermolova.

Au cinéma, il commence comme acteur de doublage, restant longtemps loin des caméras.

À la télévision de 1962 à 1966, avec des interruptions pour des tournées et des tournages, il présente l'émission Kinopanorama. En raison des difficultés d'assurer les prestations régulières, il quitte la télédiffusion, remplacé par Alexeï Kapler. Dans les années 1990, il était l'auteur principal de l'émission Tea Club sur la chaîne TV-6 de Moscou.

Décédé le 18 novembre 1996 à Moscou, l'artiste est enterré au cimetière de Kountsevo.

En 2010, la maison d'édition AST publie son livre biographique Chevalier de la Conscience.

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Zinovy Gerdt, Russian Actor, 80 », sur nytimes.com, (consulté le 27 juillet 2017)
  2. (en)Laurence Senelick, Historical Dictionary of Russian Theatre, Rowman & Littlefield, (ISBN 9781442249271, lire en ligne), p. 159
  3. (en)Tatiana Smorodinskaya, Encyclopedia of Contemporary Russian Culture, Routledge, (ISBN 978-1-136-78785-0, lire en ligne), p. 227

Liens externes[modifier | modifier le code]