Mark Zakharov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Zakharov.
Mark Zakharov
Description de cette image, également commentée ci-après

Mark Zakharov en 2012.

Nom de naissance Mark Anatolievitch Zakharov
Naissance (83 ans)
Moscou, RSFS de Russie
Drapeau de l'URSS Union soviétique
Nationalité Drapeau de Russie Russe
Profession Réalisateur, scénariste
Films notables Un miracle ordinaire
Ce même Münchausen

Mark Anatolievitch Zakharov (en russe : Марк Анатольевич Захаров) est un scénariste et réalisateur soviétique né le (83 ans) à Moscou[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômé de l'Académie russe des arts du théâtre en 1955, Zakharov devient acteur du Théâtre dramatique de l'oblast de Perm. L'occasion de faire sa première expérience de la mise en scène se présente pour lui au théâtre amateur de l'Université d'État de Perm en 1956. Il rentre à Moscou en 1959 et travaille au Théâtre dramatique Nicolas Gogol, au Théâtre des miniatures (1960-1964), puis au Théâtre des étudiants de l'Université d'État de Moscou où les adaptations comme La Résistible Ascension d'Arturo Ui de Brecht et Le Dragon d'Evgueni Schwartz font sa renommée[2].

En 1965, il est metteur en scène du Théâtre de la Satire de Moscou où il adapte Un emploi lucratif d'Alexandre Ostrovski qui rencontre un immense succès ainsi que d'autres parmi lesquels Réveille-toi et chante de Gyárfás Miklós, qui en 1974 sera filmé pour la télévision. En 1973, Zakharov prend la direction du Théâtre du Lenkom. Il modernise le répertoire avec notamment Till l'Espiègle (1974), L’Étoile et la mort de Joaquin Murieta (1976) et l'opéra rock mythique d'Alexeï Rybnikov Junon et Avos qui sera présenté à Paris et à New-York grâce à Pierre Cardin[3]. En 1989, son adaptation de sa pièce Pominalnaïa molitva de Grigori Gorine crée un événement dans la vie culturelle russe marquée par la perestroïka. Le spectacle sera filmé pour la télévision en 1993 et intégré dans le répertoire de nombreuses compagnies théâtrales[4]. Le jour de son 75e anniversaire l'artiste reçoit les félicitations du président russe Dmitri Medvedev qui se rend personnellement au Lenkom et lui remets à cette occasion l'ordre du Mérite pour la Patrie[5].

Filmographie sélective[modifier | modifier le code]

Comme scénariste[modifier | modifier le code]

Comme réalisateur[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ru) « Биография Марка Захарова. », sur РИА Новости,‎ (consulté le 12 juin 2015)
  2. (en)Anatoly Smeliansky, Laurence Senelick, The Russian Theatre After Stalin, Cambridge University Press, (ISBN 9780521587945, lire en ligne), p. 155
  3. Marina Chimadina, « Théâtre Lenkom, de l’utopie à l’anti-utopie en 90 ans », sur rbth.com, (consulté le 9 mars 2017)
  4. (en)Gennady Estraikh, Translating Sholem Aleichem: History, Politics and Art, Routledge, (ISBN 9781351538664, lire en ligne), p. 77
  5. (en) « Dmitry Medvedev visited the Lenkom theatre and congratulated the theatre's artistic director Mark Zakharov on his birthday », sur kremlin.ru, (consulté le 9 mars 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :