Yumten

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Yumten
Biographie
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
མངའ་བདག་ཡུམ་བརྟན་Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Père
Fratrie

Yumten ou Ngadak Yumten (tibétain : མངའ་བདག་ཡུམ་བརྟན་, Wylie : mang' bdag yum-brtan, THL : Ngadak Yumten), parfois écrit Yumtän (chinois : 云丹 ; pinyin : yúndān) est un des fils de Langdarma, dernier empereur de l'Empire du Tibet, assassiné par un ermite bouddhiste en 842[1].

À la mort de son père, Yumten engage une guerre de succession avec son frère, Ösung (tibétain : མངའ་བདག་འོད་སྲུང།, Wylie : mang' bdag vod-srung, THL : Ngadak Ösung), c'est le début de l'ère de la fragmentation. Les successeurs d'Ösung contrôlent alors le Tö et le Ngari[2], qui devient le royaume de Gugé, tandis que ceux de Yumten contrôlent l'Ü[1].

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (Shakabpa 2010, p. 177)
  2. (Shakabpa 2010, p. 178)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) W.D. Shakabpa, One Hundred Thousand Moons: An Advanced Political History of Tibet, vol. 1, Brill Publishers, (ISBN 9789004177888, lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]