Xavier Siméon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Xavier Siméon
image illustrative de l’article Xavier Siméon
Biographie
Date de naissance (28 ans)
Lieu de naissance Etterbeek, Belgique
Nationalité Drapeau de la Belgique Belgique
Carrière professionnelle
Équipe Reale Avintia racing
Statistiques
Course Pole Vic. Pod.
Moto2 127 2 1 4
MotoGP 8 0 0 0

Xavier Siméon est un pilote de vitesse moto belge né le à Etterbeek dans la Région de Bruxelles-Capitale. Il concourt actuellement en championnat du monde de MotoGP.

Biographie[modifier | modifier le code]

Xavier Siméon est né dans une famille de motards. Son père Michel Siméon fut pilote moto en championnat du monde dans les années 1980, il marqua 5 points en 1979. Il fit partie des coureurs belges qui suivaient Didier de Radiguès.

Xavier décide dans un premier temps de faire carrière en auto et devient champion de Belgique de karting en 1998. Puis il se lance dans une carrière moto montant les différents échelons jusqu'au championnat d'Europe de Superstock à partir de 2005. Il remporte le titre européen en 2006. Puis il se lance dans le championnat Superstock 1000 à partir 2007. En 2008 il remporte le titre juniors en se classant quatrième du championnat malgré une grosse chute à Monza. En 2009, il quitte Suzuki et c'est la consécration : il remporte le championnat Superstock 1000 avec Ducati. Mais il attend en vain un contrat pour courir en Superbike.

Xavier Siméon décide alors de se lancer en Moto2 avec l'équipe Holiday Gym qui l'engage avec une Moriwaki. Il porte le numéro 19 et est le premier représentant belge en Grands Prix moto depuis Sébastien Le Grelle. Il dispute dix courses de la saison 2010 et obtient notamment la huitième place du Grand Prix de Grande-Bretagne. Son équipe lui promet un engagement à plein temps pour 2011 mais le laisse soudainement à pied[1].

En 2011, Xavier Siméon est engagé dans le Championnat du Monde Moto2 avec l'équipe Tech 3 RTL SPORT[2]. Il re-signe pour la saison 2012 avec le même team français Tech3 au couleur de RTL-Sport.

2013 voit un nouveau départ pour Xavier qui intègre l'équipe espagnole "Stop and Go" (SAG) " Desguaces La Torre Maptaq " sur une Kalex. Il réalise sa meilleure saison en Moto2 avec son premier podium lors du Grand Prix de France et sa première pole position au Sachsenring en Allemagne. Il termine 12e du championnat du monde Moto2.

Xavier Siméon a signé pour la saison 2014 au sein du team Federal Oil/Gresini Racing. Il a décroché son meilleur résultat en Moto2 avec une 2e place sur le circuit de Termas de Rio Hondo en Argentine.

La saison 2015 débute sur les chapeaux de roue pour Siméon qui termine second lors du GP d'ouverture au Qatar. Régulièrement dans le top 10, Xavier remporte le 1er Grand Prix de sa carrière le 12 juillet sur le circuit allemand du Sachsenring et clôture sa saison à une méritoire 7e place au championnat.

En 2016, il rejoint le team QMMF sur Speed-up. Bien que fréquemment dans les points, ses résultats sont en retrait par rapport à la saison précédente, avec comme meilleur classement une 8e place à Austin (USA) et en qualification, la 7e position sur la grille de départ à Sepang (Malaisie). Le team Qatari quittant le championnat au terme de la saison, Xavier sera donc contraint de changer à nouveau d'équipe.

2017 le voit intégrer le team Tasca Racing Scuderia. Une équipe aux moyens modestes qui n'aligne d'ailleurs qu'une seule moto mais bénéficie du nouveau châssis Kalex. Si en qualification, Xavier parvient à plusieurs reprises à bien figurer sur la grille, en course c'est plus compliqué, la moto manque de développement[3] et pire, Xavier se blesse et doit déclarer forfait pour plusieurs grand-prix. Assen (NL) restera son plus beau week-end de l'année, parti de la 6e position, il ralliera l'arrivée 7e.

En 2018, Xavier Siméon rejoint enfin le MotoGP chez Avintia[4]. Le pilote belge a un contrat de deux saisons avec l'équipe. Il pilotera une Ducati GP16, la GP17 étant attribuée à son coéquipier, Tito Rabat. Les GP 18 sont, elles, réservées aux pilotes d'usine (Dovizioso, Lorenzo et Petrucci). A noter que Xavier doit abandonner son traditionnel n°19 - celui-ci étant déjà attribué - et étrenne son nouveau numéro, le 10, signe de renouveau, en enfourchant pour la première fois une moto GP, le 14 novembre 2017 lors des tests de fin de saison organisés sur le circuit Ricardo Tormo à Valencia[5].

Statistiques en Superstock[modifier | modifier le code]

Championnat d'Europe Superstock 600[modifier | modifier le code]

  • 1er course : Valence 2005
  • 20 courses, 3 abandons
  • 5 victoires
  • 12 podiums
  • 5 pole positions
  • 4 meilleurs tours
  • 5e au championnat 2005, Champion en 2006

Coupe du Monde FIM Superstock 1000[modifier | modifier le code]

  • 1er course : Donington 2007
  • 31 courses, 1 abandon
  • 8 victoires
  • 18 podiums
  • 6 pole positions
  • 6 meilleurs tours
  • 4e aux championnats 2007-2008, Champion en 2009

Carrière en Grand Prix[modifier | modifier le code]

Par années[modifier | modifier le code]

(Mise à jour après le Drapeau des Pays-Bas Grand Prix moto des Pays-Bas 2018)

Saison Cat. Équipe Moto GP Vict. Podiums Poles Mtour Pts Position
2010 Moto2 Holiday Gym G22 Moriwaki MD600 10 0 0 0 0 10 30e
2011 Moto2 Tech 3 Racing B Tech 3 Mistral 610 17 0 0 0 0 23 26e
2012 Moto2 Tech 3 Tech 3 Mistral 610 15 0 0 0 0 21 22e
2013 Moto2 SAG Kalex 17 0 1 1 0 88 12e
2014 Moto2 Gresini Racing Suter 18 0 1 0 0 63 14e
2015 Moto2 Gresini Racing Kalex 18 1 1 0 0 113 7e
2016 Moto2 QMMF Racing Team Speed Up 18 0 0 0 1 46 17e
2017 Moto2 Tasca Racing Scuderia Kalex 15 0 0 0 0 16 23e
2018[N 1] MotoGP Reale Avintia Racing Ducati 8 0 0 0 0 0 25e
Total 135 1 4 2 1 384

Par catégorie[modifier | modifier le code]

(Mise à jour après le Drapeau des Pays-Bas Grand Prix moto des Pays-Bas 2018)

Catégorie Année 1er GP 1er Podium 1re Victoire Courses Victoires Podiums Pole M.tours¹ Points Titres
Moto2 2010-2017 Drapeau de la France FRA 2010 Drapeau de la France FRA 2013 Drapeau de l'Allemagne GER 2015 127 1 4 2 1 384 0
MotoGP 2018- Drapeau de la France QAT 2018 8 0 0 0 0 0 0
Total 2010- 135 1 4 2 1 384 0

En détail[modifier | modifier le code]

(Mise à jour après le Drapeau des Pays-Bas Grand Prix moto des Pays-Bas 2018)

Année Catégorie Moto 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 Position Points
2010 Moto2 Moriwaki QAT
SPA
FRA
Ab.
ITA
19
GBR
8
NED
Ab.
CAT
24
GER
15
CZE
19
IND
RSM
19
ARA
JPN
MAL
AUS
POR
23
VAL
15
30e 10
2011 Moto2 Tech 3 QAT
25
SPA
19
POR
26
FRA
18
CAT
14
GBR
Ab.
NED
Ab.
ITA
12
GER
18
CZE
23
IND
13
RSM
Ab.
ARA
18
JAP
11
AUS
Ab.
MAL
15
VAL
8
26e 23
2012 Moto2 Tech 3 QAT
17
SPA
13
POR
13
FRA
DNS
CAT
GBR
21
NED
13
GER
8
ITA
Ab.
IND
Ab.
CZE
Ab.
RSM
Ab.
ARA
Ab.
JAP
13
MAL
Ab.
AUS
13
VAL
27
21e 23
2013 Moto2 Kalex QAT
10
AME
12
ESP
6
FRA
3
ITA
Ab.
CAT
Ab.
NED
7
GER
8
IND
9
CZE
11
GBR
Ab.
RSM
8
ARA
Ab.
MAL
Ab.
AUS
Ab.
JAP
4
VAL
12
12e 90
2014 Moto2 Suter QAT
24
AME
Ab.
ARG
2
SPA
7
FRA
Ab.
ITA
14
CAT
Ab.
NED
25
GER
10
IND
Ab.
CZE
14
GBR
Ab.
RSM
16
ARA
Ab.
JAP
10
AUS
9
MAL
19
VAL
5
14e 63
2015 Moto2 Kalex QAT
2
AME
Ab.
ARG
22
SPA
5
FRA
8
ITA
6
CAT
Ab.
NED
6
GER
1
IND
8
CZE
16
GBR
25
RSM
12
ARA
Ab.
JAP
Ab.
AUS
5
MAL
10
VAL
16
7e 113
2016 Moto2 Speed Up QAT
Ab.
ARG
12
AME
8
SPA
10
FRA
11
ITA
Ab.
CAT
Ab.
NED
11
GER
Ab.
AUT
23
CZE
15
GBR
16
RSM
Ab.
ARA
11
JAP
10
AUS
11
MAL
15
VAL
16
17e 46
2017 Moto2 Kalex QAT
15
ARG
Ab.
AME
13
SPA
19
FRA
16
ITA
15
CAT
20
NED
7
GER
14
CZE
23
AUT
Ab.
GBR
RSM
Ab.
ARA
25
JAP
Ab.
AUS
DNS
MAL
VAL
Ab.
23e 16
2018[N 1] MotoGP Ducati QAT
21
ARG
21
AME
20
SPA
17
FRA
18
ITA
17
CAT
Ab.
NED
Ab.
GER CZE AUT GBR RSM ARA THA JAP AUS MAL VAL 25e 0
Couleur Résultat
Or Vainqueur
Argent 2e place
Bronze 3e place
Vert Terminé, dans les points
Bleu Terminé, pas dans les points
Violet Abandon (Ab.)
Non classé (NC)
Rouge Pas qualifié (DNQ)
Noir Disqualifié (DSQ)
Blanc Pas au départ (DNS)
Blanc N'a pas participé
Blessé (INJ)
Exclu (EX)
Course annulée (C)

Gras - Pole position
Italiques - Meilleur tour en course

Système d’attribution des points
Position  1er   2e   3e   4e   5e   6e   7e   8e   9e   10e   11e   12e   13e   14e   15e 
Points 25 20 16 13 11 10 9 8 7 6 5 4 3 2 1

Grands Prix Moto2[modifier | modifier le code]

  • 1er Grand Prix : Grand Prix de France 2010
  • 127 Grands Prix, 38 abandons
  • 384 points
  • Meilleure place sur la grille : 1er (Hohenstein-Ernstthal, 2013)
  • Meilleur résultat en course : 1er (Sachsenring, 2015)
  • 30e place au championnat 2010
  • 26e place au championnat du monde moto 2 saison 2011
  • 22e place au championnat du monde moto 2 saison 2012
  • 12e place au championnat du monde moto 2 saison 2013
  • 14e place au championnat du monde moto 2 saison 2014
  • Vainqueur du GP d'Allemagne au Sachsenring le 12/07/2015 et 7e du championnat
  • 17e place au championnat du monde moto 2 saison 2016
  • 23e place au championnat du monde moto 2 saison 2017

Grands Prix MotoGP[modifier | modifier le code]

  • 1er Grand Prix : Grand Prix du Qatar 2018
  • 8 Grands Prix, 2 abandons
  • 0 points
  • Meilleure place sur la grille : 17e (Termas de Rio Hondo, 2018)
  • Meilleur résultat en course : 17e (Jerez, 2018 et Mugello, 2018)

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Champion d'Europe Superstock 600 en 2006 sur Suzuki
  • Champion de la coupe Suzuki GSX-R 750 2006
  • Champion du monde Superstock 1000 en 2009 sur Ducati

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Saison en cours

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]