Wolfdietrich Schnurre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Wolfdietrich Schnurre
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 68 ans)
KielVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de
Conflit
Mouvement
Genres artistiques
Distinctions
Waldfriedhof Zehlendorf Wolfdietrich Schnurre.jpg
Vue de la sépulture.

Wolfdietrich Schnurre, né à Francfort-sur-le-Main le et mort à Kiel le (à 68 ans), est un écrivain allemand[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est l’auteur de poésie, de nouvelles, de récits, de nouvelles et d’œuvres pour la jeunesse.

Il est l’un des membres fondateurs du Groupe 47.

Il obtient le prix Heinrich Böll en 1982 parmi de nombreux autres.

Il est membre de l'Académie allemande pour la langue et la littérature et du PEN club allemand.

Œuvres traduites en français[modifier | modifier le code]

  • Notre ville [« Das Los unserer Stadt »], trad. de Maurice Beerblock, Paris, Éditions Gallimard, coll. « Du monde entier », 1962, 246 p. ((notice BnF no FRBNF37386094))
  • Messages clandestins et nouveaux poèmes [« Kassiber »], trad. de Raoul Bécousse, Nieul-sur-Mer, France, Éditions Noah, 1986, 237 p. ((notice BnF no FRBNF34914512))
  • La princesse arrive à quatre heures [« Die Prinzessin kommt um vier »], ill. de Rotraut Susanne Berner, trad. de Marion Graf, Paris, Éditions du Seuil, coll. « Jeunesse », 2001, 28 p. ( (ISBN 2-02-048007-7))
Anthologie
  • Wolfdietrich Schnurre, textes choisis et présentés par Raoul Bécousse et François Garros, Ahuy, France, Éditions Contre-temps, coll. « Critiques & textes », 1990, 61 p. ((notice BnF no FRBNF35861857))

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) « Wolfdietrich Schnurre: Als es im Dichter bröckelte », sur Zeit online, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]