Wikipédia:RAW/2018-02-01

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Brèves[modifier le code]

Wikipédia, second écran — Beaucoup de téléspectateurs anglo-saxons consultent la Wikipédia en anglais en même temps qu'ils regardent les épisodes des séries télévisées britanniques The Crown (sur la reine Élisabeth II) et Victoria (sur la reine Victoria), toutes deux diffusées sur Netflix. Le nombre de consultations des articles en anglais démontre un engouement certain, dans le monde anglo-saxon, pour la royauté britannique. [1]

Application pour Android — La WMF, qui maintient l'infrastructure matérielle de l'écosystème Wikimedia, a déployé une application améliorée pour la lecture de Wikipédia sur mobile avec Android (le système d'exploitation le plus populaire sur téléphone intelligent selon la WMF). Ainsi, l'internaute peut ajouter des articles à une liste de lecture ; une fois téléchargés de façon automatique par l'application, il peut les parcourir hors ligne au moment opportun. Également, les articles sont automatiquement stockés dans un cache web, que l'utilisateur peut consulter ultérieurement. Il peut se constituer une bibliothèque d'articles. Tous ces contenus peuvent être partagés via une clé USB ou toute autre mémoire de masse. L'utilisateur peut bloquer les images et exiger de consulter de préférence une version de l'article stockée dans le téléphone. Par ailleurs, l'application offre un habillage sombre (black mode) afin de réduire la consommation d'énergie. Ces fonctions ont été conçues pour les internautes dont l'accès à Internet est intermittent, la majorité se trouvant dans les pays du Tiers-Monde. Elle est disponible sur les plateformes Google Play store et sur F-Droid. [2]

WikiMed — La WikiMed Medical Encyclopedia est une bibliothèque électronique qui comprend plus de 50 000 articles médicaux issus de la Wikipédia en anglais. Toute personne intéressée par la médecine peut la télécharger sur son téléphone mobile (environ 4,6 Go), puis consulter les informations sans utiliser Internet. [3]

Paul Bonhomme, un pilote d'avion britannique, a gagné l'étape de New York du championnat du monde Red Bull de course aérienne 2010.

Mille milliards de... — En 2016, selon la WMF, les citoyens de la planète entière ont partagé mille milliards de mille sabords‌clichés. Plus de 75 % ont été pris avec un téléphone intelligent. La même année, la taille de la médiathèque libre Wikimedia Commons a augmenté de 6 millions de médias, tous publiés sous une licence libérale grâce à des wikimédiens de tout horizon. [4]

Deux millions, et encoreThe Signpost a interviewé le contributeur Ser Amantio di Nicolao, le plus prolifique de la Wikipédia en anglais avec plus de 2 millions de contributions. Sa participation à cette Wikipédia commence de façon chaotique : contributions anonymes, usage de plusieurs comptes, départs, retours... C'est en 2006 qu'il commence à contribuer sous son pseudonyme actuel (il refuse de révéler son nom IRL [5]). Il contribue selon les défis qu'il relève, sans planifier. Son premier grand défi a été la création d'articles sur les communes françaises, en collaboration avec Dr. Blofeld, un autre contributeur très prolifique de cette Wikipédia [6].
L'une de ses fiertés ? La création d'articles sur les communautés du Lesotho, qui ont été traduits en ukrainien, bulgare, suédois et cebuano, à sa grande surprise. Il a également pris beaucoup de clichés pour le projet National Register of Historic Places. Selon lui, la communauté anglophone est devenue plus exigeante envers les nouveaux contributeurs. Également, la bureaucratie est plus rampante dans le fonctionnement de ce wiki ; même les vétérans ont régulièrement de la difficulté à s'y retrouver. Cette Wikipédia est marquée par un biais systémique [NdE : symptôme de l'influence WASP‌] qui serait en voie de disparition.
Aux nouveaux contributeurs, il leur dit d'accepter de faire des erreurs, de faire des essais, sans se crisper si d'autres contributeurs critiquent, s'opposent, suppriment. Il suffit de poser des questions, la plupart des contributeurs y répondront volontiers. La courbe d'apprentissage est plus difficile à monter qu'il n'aimerait, mais il croit que c'est humainement possible. Selon lui, la Wikipédia en anglais a sensiblement modifié les recherches dans plusieurs domaines scientifiques parce qu'elle démontre la notoriété de chercheurs historiquement méconnus. Pessimiste quant à la croissance de la communauté wikipédienne, il suggère de recourir aux bots pour créer les articles sur les espèces animales et végétales [NdE : comme l'a fait Lsjbot sur quatre Wikipédias [7]‌], tout comme les lieux géographiques.
Après deux millions de contributions, caresse-t-il le projet de quitter ? Rarement plus qu'une semaine, sauf quand il part en vacances. Il avoue se voir contribuer dans ses rêves (il ne serait pas le seul). Finalement, il estime que Wikipédia deviendra obsolète quand Internet le sera aussi.

Octobre, mois de la contribution au Canada — Le mois d'octobre passé a été le mois de la contribution au Canada : des ateliers ont eu lieu à Edmonton, Hamilton, Ottawa, Toronto, Gatineau, Montréal, Québec, Saint-Jean et Manawan. [8]

Un premier atelier à Québec, version bêta — Sous l'impulsion de BeatrixBelibaste, a été présenté à Québec, le 16 novembre dernier en guise de ballon d'essai, un premier atelier, version bêta, destiné à la formation de nouveaux contributeurs aux projets Wikimedia. La rencontre a eu lieu au pavillon Louis-Jacques-Casault situé sur le campus de l'Université Laval. À cette occasion ont été présents des représentants de Wikimédia Canada, de BAnQ Québec, de la Bibliothèque de l'Université Laval ainsi que de la Division de la gestion des documents et des archives de la ville de Québec.[9] Le premier atelier régulier devrait être présenté dans cette ville à compter de février 2018. [10]

Saqib Qayyum, concepteur du projet Dubaïpedia

Dubaïpedia — Après, notamment, la ville de Monmouth au pays de Galles, et celle de Saint-Sébastien en Espagne (projets Monmouthpedia et Amarapedia), certains désirent mettre sur pied un projet similaire à Dubaï avec le projet Dubaïpedia. Saqib Qayyum s'est donné pour mission de faire de Dubaï la première « ville Wikipédia » du monde avec Dubaïpedia, un site Web informatif sous Wikipédia qui devrait permettre aux résidents et aux touristes visitant Dubaï d'en apprendre davantage sur la ville en scannant les codes QR présents à l'extérieur (cafés, centres commerciaux et autres points d'intérêt touristiques).
Surtout actif sur le projet Wikivoyage, [11] Saqib Qayyum, avec l'aide de cinq autres passionnés, ont d'abord identifié les endroits pertinents de la ville pour ce projet. Le groupe a identifié ainsi près de 200 sites où seront ajoutés des codes QR permettant d'avoir accès à l'information concernant l'endroit dans la langue de leur choix. Les utilisateurs auront également la possibilité d'éditer l'information et de télécharger d'autres images, a déclaré Qayyum.
Pour mener à bien son projet, le jeune homme cherche à impliquer les communautés locales et les institutions éducatives pour qu'elles s'associent avec la communauté wikipédienne et à obtenir l'aide d'organisations gouvernementales pour pouvoir réaliser les installations. Il cherche aussi à obtenir des subventions de la Wikimedia Foundation pour couvrir les coûts du projet. Selon lui, l'information actuellement disponible sur Dubaï est désuète et une mise à niveau de cette information encyclopédique est certainement un besoin à combler. [12]

WikiFundi — WikiFundi est un logiciel qui permet de créer des articles pour Wikipédia tout en étant hors ligne. Le logiciel peut être téléchargé de GitHub et installé sur des serveurs locaux. Il faudra ensuite une connexion Internet pour transférer sur Wikipédia les articles ainsi créés. Créé à l'initiative de Florence Devouard et Isla Haddow-Flood, en collaboration avec Wikimedia CH et grâce à la participation de la Fondation Orange, le logiciel est destiné à soutenir le mouvement WikiAfrica (en) et les bénévoles de Wikimedia à travers l'Afrique. [13]

WikiChallenge Écoles d’Afrique — La Fondation Orange a organisé un concours d’écriture pour les élèves âgés entre 9 et 11 ans de 300 écoles de huit pays africains qui font partie du réseau des écoles numériques, dont la Guinée, Madagascar, le Mali et la Tunisie. Ce concours, qui s'est déroulé du 1er octobre au 30 novembre 2017, a pour but de leur apprendre à contribuer plus tard à Wikipédia. Pour cela, les articles créés par les élèves ont plutôt été intégrés à Vikidia, une encyclopédie sur le modèle de Wikipédia pour les enfants de 8 à 13 ans. Le logiciel WikiFundi (voir plus haut) est mis à contribution auprès des jeunes. [14] [15]

Wikipedia Education Program — Depuis la création du Wikipedia Education Program par la Wikimedia Foundation en 2010, 29 000 étudiants ont ajouté 25 millions de mots à la Wikipédia, soit l'équivalent de 85 000 pages imprimées, ce qui représente 66 % du nombre de mots dans la dernière édition imprimée de l’Encyclopædia Britannica. C'est sous la supervision de la Wiki Education Foundation (en), créée en 2013 des suites de ce projet pilote, que se poursuit ce travail en milieu universitaire. [16] (Pour d'autres statistiques sur ce programme, voir notre numéro du 13 septembre 2013) [17]

Listes — Que serait Wikipédia sans ses très nombreuses listes ? Alors que plusieurs sont basiques, d'autres se démarquent par leur aspect à la fois éducatif et esthétique. Liste des provinces et villes métropolitaines italiennes par région fait partie de ce lot agréable à consulter : pour chaque région et ville sont fournis une petite carte, la population et la superficie. La liste même est chapeautée par un sommaire, ce qui rend la navigation plus aisée. Son seul défaut ? Le manque de sources. Une autre liste qui se démarque par son originalité est celle du « vocabulaire du capitaine Haddock ».

Autobiographie encyclopédique — Le journaliste britannique Toby Young, sous le pseudonyme de Tyoung8, a modifié pas moins de 250 fois l'article en:Toby Young en dix ans de contributions. [18]

Fake news à la russe — Selon le Commons Culture Committee, comité chargé d'enquêter sur les écoutes téléphoniques illégales au Royaume-Uni, des internautes russes modifieraient la Wikipédia en anglais en s'appuyant sur des fake news. [19]

AV1 — C'est le nom d'un nouveau standard pour les illustrations et les vidéos qui vise à remplacer JPEG, un standard pour photos qui date de 1999, et H.264, un standard vidéo. Au contraire de ces derniers, AV1 est ouvert et libre. Il pourrait donc être utilisé pour les médias téléversés dans Wikimedia Commons. Avec une haute probabilité, il sera publié car il est le fruit des travaux de l'Alliance for Open Media, un groupe de travail soutenu par Mozilla Foundation, Google, Microsoft, Netflix, Amazon, Hulu, Facebook, Intel, YouTube et Facebook. [20], [21]

Discuter (les commentaires sont automatiquement inclus ici)

Dans les coulisses de la Wikimedia[modifier le code]

Des fusions plus claires{{Conserver le contenu en fusionnant}} et {{Vote fusionner}} permettent à présent d'indiquer l'article dans lequel on souhaite fusionner le contenu en cours de débat : {{Conserver le contenu en fusionnant|article=modélisme}} donne  Conserver le contenu en fusionnant dans modélisme.

SVG — Ce format de fichier graphique permet de créer des dessins très variés. SVG est suffisamment polyvalent pour se prêter à la traduction des textes à même le fichier, traductions que le moteur de Wikipédia reconnaît. Ci-dessous, trois fois le même dessin, en trois langues. Voyez [22] pour une très courte explication, qui comprend un lien vers une page d'aide sur Wikimedia Commons.

Wikistats — En décembre 2017, la présentation des Wikistats est modernisée selon les souhaits exprimés par la communauté Wikistats. [23] Comparez l'ancienne présentation et la présentation modernisée. Selon cette dernière, les sites de l'écosystème Wikimedia ont été consultés 196 milliards de fois en 2016. Si vous souhaitez en savoir plus sur une version linguistique (allemand, anglais, français...) d'un projet (Wikipédia, Wikisource, Wiktionary...), utilisez la barre de recherche. Par exemple, les internautes ont consulté la Wikipédia en français 9 milliards de fois en 2016 (cliquez dans la barre de recherche, sélectionnez le projet, puis la langue). [24] Des bots peuvent télécharger les données recueillies. [25]

Technology Departement de la WMF — Le rôle le plus important du Technology Departement de la WMF ? « maintenir les serveurs en marche »[trad 1]. Toutefois, il ne s'agit que d'une fraction du travail accompli par cette équipe de 80 personnes (sur les 280 salariés et contractuels de la WMF [26]).

  • Une équipe de dix-huit salariés maintient en fonction les serveurs, lesquels ont présenté en 2017 un taux de disponibilité de 99,97 % (donc, à peine 3 heures de panne pendant l'année). Elle surveille des serveurs sur un site principal et sur un site auxiliaire (prévu pour prendre le relais en cas de panne du premier).
  • Dix salariés sont chargés du système informatique de récolte de fonds. Cette équipe fait affaire avec six major payment processors et plusieurs autres sociétés de moindre envergure dans le but de recueillir des fonds dans 30 pays (budget d'opération 2015 de la WMF : 75 millions US$ [27]).
  • Le Performance team s'est penchée sur MediaWiki, le moteur de Wikipédia, dans le but de le rendre plus rapide. Comparativement à l'an passé, le moteur enregistrerait en moyenne une modification 15 % plus rapidement.
  • Huit salariés ne font qu'installer les dernières versions de MediaWiki sur les serveurs ; cette équipe cherche à augmenter l'automatisation du processus pour réduire les coûts d'exploitation.
    Exemple de page preview, notice qui s'affiche au survol d'un hyperlien de la Wikipédia. Une équipe de trois salariés de la WMF a travaillé à développer ce service.
  • Une équipe est chargée des statistiques qui permettent de valider les stratégies du mouvement ; elle collabore au programme Wikistats.
  • Une équipe de six salariés participe à l’Initiative for Open Citations (I4OC), qui vise à libérer le copyright/droit d'auteur appliqué, de façon automatique, aux données bibliographiques des articles scientifiques. I4OC indique sur son site Web : « Les données bibliographiques des citations ne sont pas en général librement accessibles ; elles sont souvent inconsistantes, sont soumises à des licences difficiles à comprendre, et aucun logiciel ne peut déchiffrer les données. »[trad 2] I4OC prétend que le pourcentage de données « libérées » serait passé de 1 % à 45 % depuis sa fondation. Ce partenariat regroupe une trentaine d'institutions et de groupes de recherche.
  • Six salariés travaillent sur le moteur de recherche de MediaWiki. Pour rendre les résultats plus significatifs, l'équipe ajuste les paramètres de recherche internes, processus qui peut prendre jusqu'au trois jours avant que les effets désirés ne soient perceptibles. Elle planche sur l'usage d'un système d'apprentissage automatique pour réduire le temps d'ajustement des paramètres. Ces efforts devraient permettre à terme de déployer un moteur de recherche adapté à chaque wiki de l'écosystème (plus de 880 en janvier 2018 [28]).
  • Beaucoup de requêtes aux serveurs passent par l'API. Une équipe de trois salariés maintient l'infrastructure logicielle répondant à ces requêtes. Elle a également travaillé à réduire la charge des serveurs en déplaçant les calculs logiciels vers les ordinateurs des internautes ; pour y parvenir, elle a porté ses efforts sur l'ÉditeurVisuel et page preview. En ce qui concerne les requêtes automatisées via l'API, la WMF a enregistré une augmentation marquée en quelques mois (de l'automne 2016 au printemps 2017), passant de 20 à 33 milliards de requêtes. En 2018, elle prévoit encore une croissance soutenue. [29]

Recherche Google« Depuis que Google est devenu 'intelligent', j'ai un mal fou à obtenir des résultats qui m'intéressent. Dans le temps, quand on cherchait des mots, il donnait des pages contenant ces mots. [...] Il arrive de plus en plus fréquemment que les mots recherchés ne figurent même pas dans les premiers résultats. » Des suggestions pour les recherches wikipédiennes : utiliser DuckDuckGo, Google Livres et Google Scholar. Pour une recherche moins filtrée, ajoutez &tbs=li:1 à la fin de l'URL de la requête Google (fr)[30] :


Graphique présentant l'utilisation de divers éléments Wikidata sur les projets Wikimedia, divisés selon diverses disciplines, en fonction de la quantité de ces éléments présents sur Wikidata. La superficie d'un point est inversement proportionnelle à l'usage.
  • Axe horizontal : nombre d'éléments Wikidata par discipline (échelle : 3 000 000)
  • Axe vertical : nombre d'éléments par discipline utilisés dans l'écosystème Wikimedia (échelle : 10 000 000)
  • Superficie des points : rapport nombre d'éléments sur nombre de fois utilisé
  • Entre parenthèses : nombre d'éléments utilisés dans l'écosystème Wikimedia

(Thoroughfare : rues, avenues, boulevards, etc.)

WDCM — Le Wikidata Concepts Monitor (WDCM) est un outil permettant de calculer différentes statistiques sur l'utilisation des éléments Wikidata sur les projets Wikimedia. Ainsi, par exemple, une publication de janvier 2018 met en lumière l'utilisation d'éléments Wikidata de différentes disciplines sur les projets Wikimedia en fonction de la quantité de tels éléments présents dans la base de données. On constate ainsi, notamment, que les objets géographiques sont à la fois très nombreux et, de loin, les plus utilisés dans l'écosystème Wikimedia. Dans le cas des objets astronomiques, bien qu'ils soient beaucoup moins nombreux, ceux-ci sont très utilisés, alors que c'est l'inverse pour les articles scientifiques, très nombreux dans la base de données mais peu utilisés ailleurs.

Diff textuel — Très probablement, l'un des outils les plus utilisés des contributeurs qui ont une liste de suivi conséquente est le « diff ». Certaines modifications sont très évidentes (correction d'une faute d'orthographe ou un blanchiment), d'autres moins (un modèle remplace un autre). Un wikimédien a mis au point l'outil « TextDiff », que n'importe quel wikimédien peut installer. Ci-dessous à la gauche, un diff façon habituelle (suppression d'une {{infobox Biographie2}}). À la droite, le texte supprimé apparaît, c'est-à-dire le texte que le modèle injectait dans la page.

Le script insère un bouton dans la page de diff, qu'il suffit de cliquer lorsqu'on souhaite voir un peu plus de détails. Pour ajouter l'outil, il suffit d'inscrire une ligne de code dans votre common.js.

Passage à sourcer — Dans la Wikipédia en français, le nombre de [référence nécessaire] est immense (au moins 60 000 fois). L'outil Chasse à la citation les débusque pour vous au hasard. Il affiche un passage à sourcer et vous pouvez décider que le défi vous échoit.

Bannissement par la Wikimedia Foundation — La WMF a banni Classiccardinal (d · c · b). Plusieurs collègues du Wiktionnaire, où sa collaboration était appréciée, s'en sont alors émus et inquiétés puis ont rédigé un avis de départ dans les Actualités de janvier. Le directeur de la commission Trust and Safety, Jalexander, sans expliquer les raisons de cette décision, a rappelé les règles de la procédure, qui n'intègrent, pour des raisons de sécurité, aucune consultation de l'accusé ni aucune possibilité d'appel. Le directeur de la commission Trust and Safety, Jalexander-WMF, rapporte : « Le processus de bannissement global avait déjà débuté quand nous nous sommes aperçus que ClassicCardinal avant désactivé la fonction d’envoi de courriel sur tous ses comptes, fonction que nous utilisons habituellement pour prévenir les utilisateurs ».

Discuter (les commentaires sont automatiquement inclus ici)
« Avec un si grand nombre d'entre nous capables de photographier l'Histoire, nous changeons ce que le monde voit et l'objectif à travers lequel ils le voient. Nous voyons les images en temps réel, non seulement du photographe officiel, mais aussi des sujets qu'ils enregistrent.[trad 3],[1] »
Retour des lecteurs : vos suggestions sur la présentation de RAW ou ses prochaines publications sont les bienvenues ici.
Citations originales
  1. (en) « keep the servers running »
  2. (en) « Citation data are not usually freely available to access, they are often subject to inconsistent, hard-to-parse licenses, and they are usually not machine-readable. »
  3. (en) « With so many of us able to photograph history, we’re changing what the world sees and what lens they see it through. We see images in real time—not just from the official photographer of record, but also from the subjects they’re recording. »
Notes
Références