Wikipédia:RAW/2014-04-18

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Brèves[modifier le code]

Est-ce que les descendants d'Albert Einstein pourraient demander le retrait de Commons de cette image en invoquant le droit à l'image ?
  • Un contributeur anonyme affirme être Pierre Lemaitre et retire systématiquement une image de l'article, disant qu'elle ne lui plait pas. Bloqué une semaine pour récidive d'attaques personnelles [1], le contributeur soulève néanmoins des questions quant à la gestion du droit à l'image sur Wikipédia en français. « Je réclame simplement de votre "encyclopédie (rire)" le droit à MON image qui est parmi les plus élémentaires. Le droit de dire que cette image-là ne me convient pas, que je peux en reconnaître d'autres, bref, le droit au dialogue mais aussi celui de dire "non" (fut-ce à votre "encyclopédie" (rire) » À la suite d'une demande de suppression de courtoisie (en), toutes les images de Lemaitre ont été supprimées de Commons. <on en parle au Bistro>
Wikinade (d · c) a répliqué à l'un des commentaires du contributeur anonyme : « Merci de supposer ma bonne foi. J’étais vraiment à mille lieues d’imaginer vous nuire. J’en doute encore, mais je vais demander la suppression sur Commons.
Pas parce que je pense avoir fait quelque chose d'illégal, ça je ne le crois pas, mais parce que je préférerais vous convaincre que nous travaillons ici à un beau « projet d’encyclopédie » (sans rire). Savez-vous que Wikipédia existe dans plus de 280 langues, que dans certaines versions linguistiques elle compte parmi les rares ressources écrites disponibles, que dans certains pays pauvres ou régions isolées elle parvient à pallier en partie le manque de livres accessibles. Le « travail » (sans rire) qui est fait ici est colossal, certes imparfait, mais il ne mérite pas votre mépris. »
[2]
Chanson gitane de l'opéra Carmen par Georges Bizet. Enregistrement réalisé en 1910.
  • « Feedbooks vous donne la possibilité de découvrir ou redécouvrir gratuitement des milliers de classiques en 5 langues. » (fr)[4]. « Disponibles en format ePub, format Kindle et en PDF, les romans proposés pourront donc être lus directement sur votre ordinateur ou sur votre tablette. Le tout en quelques clics et sans débourser un euro. » (fr)[5]
  • Une autre proposition de mise en page des articles de la Wikipédia. La colonne de gauche comprend le sommaire de l'article. La boîte de recherche est en haut, tout comme les liens pour modifier la page et consulter l'historique. <On en discute au Bistro>
  • qLabel recourt aux données de Wikidata pour traduire à la volée des informations dans les pages Web. Cette bibliothèque écrite en JavaScript sera utile dans les sites Web où les informations sont structurées (exemples : horaire d'un tournoi de football — cliquez sur « Select Language » pour choisir le français —, menu de restaurant et cartes routières). Le projet recherche la contribution des internautes. Plus précisément, si un internaute parlant l'hindi observe un nom en anglais sur une page, il peut cliquer sur le nom et le service lui demandera de saisir le nom en hindi, lequel sera répercuté dans Wikidata. [7]
  • En mars 2014, la Wikisource en français a entièrement validé Les Misérables (1890) de Victor Hugo, c'est-à-dire que la transcription est une copie fidèle de l'ouvrage imprimé (après relecture de chaque page par au moins deux wikimédiens). (fr)[9]
  • Dans une tribune parue le 14 avril dans Le Monde, Mélanie Dulong de Rosnay et Marc Lipinski du CNRS évoquent l'importance des sciences participatives. « Tandis que les grandes entreprises capitalistiques du numérique développent leurs bases de données à l'insu des internautes, d'autres sites majeurs comme Wikipédia les sollicitent pour enrichir les biens communs. »


Schéma de la planète Jupiter. Sur Wikimedia Commons, c'est une image remarquable, une image de qualité et une image de valeur. C'est aussi un featured picture de la Wikipédia en anglais.
Discuter (les commentaires sont automatiquement inclus ici)

Sur la propriété intellectuelle[modifier le code]

Pendant le congrès à l'université Yale, le professeur de droit Sean Paper répond aux questions des auditeurs.
  • Le 30 mars 2014, un congrès sur la propriété intellectuelle (PI) s'est tenu à l'université Yale sous le thème « Loi innovante au-delà de la PI[trad 1] ». « Le professeur de droit Mark Lemley [...] a discuté comment les technologies comme Internet diminuent la rareté artificiellement créée par les lois sur la propriété intellectuelle. L'arrivée d'Internet a diminué de façon marquée le coût de la distribution des contenus et a élargi le périmètre de la distribution mondiale à toute personne munie d'une connexion à l'Internet. Internet a dissous la frontière entre la création de contenu et sa distribution en vous autorisant à le faire vous-même, au lieu de vous obliger à recourir à un tiers pour la distribution. En conséquence, les gens créent et distribuent leur contenu à une vitesse stupéfiante. Ils le font en dehors du marché traditionnel et sans recourir à une protection intellectuelle imposante. Des efforts pour maintenir artificiellement cette rareté sont courants dans notre société ; par exemple, notre systeme judiciaire poursuit les gens qui partagent les fichiers, nos écoles ont commencé à enseigner aux enfants de ne pas télécharger d'Internet et nos politiciens créent des projets de loi qui donneront aux ayants droits de la propriété intellectuelle plus de pouvoirs sur Internet (par exemple, SOPA aux États-Unis). Mais, à long terme, ces efforts seront vains[trad 2]. » « Les lois sur la propriété intellectuelles ne sont pas perçues comme essentielles à l'enrichissement de notre culture, mais bien comme un outil commercial pour maximiser le profit. Cependant, Sean Pager et Jessica Silbey ont découvert un thème récurrent : les incitatifs à la réputation, comme l'attribution de l'œuvre et le maintien de son intégrité [professionnelle et scientifique], sont essentiels aux yeux des créateurs. De plus, le copyright serait important au moment de la distribution mais pas à la création. Les auteurs et les scientifiques ne créent pas dans l'intention d'utiliser la propriété intellectuelle pour faire de l'argent, mais l'utiliseront par la suite pour protéger leur travail[trad 3]. » Jusqu'à récemment, la société civile pensait que la protection offerte par la propriété intellectuelle était garante de l'innovation et que sans elle, l'innovation s'essouflerait. Avec la venue d'Internet, ce ne serait plus le cas. L'un des modèles de cette nouvelle façon de créer des contenus est Wikipédia. En effet, son contenu est créé par des gens qui acceptent de publier sous CC BY-SA, une licence qui ne leur apporte aucun avantage financier. [10]
Luis Villa, responsable du département juridique de la Wikimedia Foundation.
  • « Dans les milieux juridiques, la Wikimedia Foundation est régulièrement perçue comme une curiosité. Faisant partie des dix sites Web les plus consultés de la planète, elle n'emploie pourtant qu'une fraction du personnel juridique que les autres emploient ; elle est donc obligée de faire plus avec moins. Le coeur de cet appareil complexe s'appuie sur deux parties essentielles : une solide communauté de bénévoles et du personnel juridique résolument dévoué[trad 4]. » Luis Villa est responsable du département juridique de la Foundation. « Le plus gros du travail à la Wikimedia Foundation ressemble beaucoup à ce que je faisais chez mes employeurs antérieurs ; ce qui se démarque le plus est la diversité des problèmes auxquels nous sommes confrontés à la WMF. L'aspect open source de la communauté Mozilla est facile à quantifier. Il est simple de cerner la communauté Mozilla ou la communauté GNOME, mais la communauté élargie de la Wikimedia est composée de 700 à 800 communautés. Ça m'a pris du temps à me faire à l'idée[trad 5]. » Selon lui, les échanges continuels entre la WMF et la communauté élargie sont essentiels à la bonne marche de la Foundation. Les politiques sont construites dans des espaces publics où chacun peut partager ses idées. Elles visent à la fois à protéger la Foundation, les contributeurs et les lecteurs. La Foundation fait beaucoup plus que les autres sites Web majeurs en ce qui concerne la protection de la vie privée des utilisateurs. Toujours selon Villa, la Foundation s'est assurée par le passé que les serveurs Web fonctionnent sans arrêt, alors qu'aujourd'hui, elle veut aussi élargir son périmètre d'influence. [11]
  • La prochaine version du code civil russe contiendra des clauses qui amélioreront les conditions du libre en Russie : reconnaissance explicite des licences libres (telles les licences Creative Commons), liberté de panorama, les bibliothèques seront autorisées à créer des livres électroniques de certaines catégories d'ouvrages. Ces changements, qui entreront en vigueur le 1er octobre 2014, sont le fruit des efforts de Wikimedia RU. Des centaines d'illustrations supprimées de Wikimedia Commons seront remises en ligne. Des milliers d'images hébergées sur la Wikipédia en russe pourront être versées dans Wikimedia Commons. Les groupes qui défendent le libre pourront instruire les institutions qui ignorent son existence. [12]
Discuter (les commentaires sont automatiquement inclus ici)

Labels de la semaine[modifier le code]

Constamment, la qualité de Wikipédia en français augmente grâce aux efforts de bénévoles passionnés. Ainsi notre wiki s'enrichit-il de neuf bons articles, mais d'aucun article de qualité.
Le projet compte désormais 1 292 articles de qualité (AdQ) et 2 043 bons articles (BA)
.

Photographie montrant des saucisses et des galettes-saucisses alignées sur une table.
Galettes-saucisses et saucisses grillées
  • La galette-saucisse ou robiquette est un en-cas composé d'une saucisse de porc grillée, roulée dans une galette de sarrasin froide. Créée et popularisée au cours du XIXe siècle, elle devient, dès lors, un des emblèmes de la gastronomie populaire de Haute-Bretagne (France), consommé debout et à la main, à l'occasion des fêtes, des marchés ou des événements sportifs, comme les matchs de football du Stade rennais. Contenu reconnu bon le 10 avril 2014
  • L'exil du gouvernement de Louis XVIII à Gand a lieu du 19 mars au 8 juillet 1815, lors des Cent-jours. Napoléon revenant au pouvoir, Louis XVIII s'enfuit à Gand avec une partie de ses ministres. Mais ce gouvernement est sans pouvoir réel. La défaite de Napoléon à Waterloo favorise le retour du roi en France. Contenu reconnu bon le 13 avril 2014
  • L'équipe des Seychelles de football dispute la première rencontre de son histoire en 1974 face à La Réunion. Elle compte à son palmarès une victoire aux Jeux des îles de l'océan Indien en 2011. Les Seychellois ont terminé l'année 2013 au 176e rang mondial selon le classement FIFA et au 45e rang de la Confédération africaine de football. Contenu reconnu bon le 13 avril 2014
  • La participation du Maroc aux Jeux olympiques d'hiver de 2014 en Russie constitue la sixième participation du pays à des Jeux olympiques d'hiver. La délégation marocaine est représentée par deux jeunes athlètes en ski alpin. Le Maroc fait partie des nations qui ne remportent pas de médaille. Contenu reconnu bon le 13 avril 2014
  • Zebra & Bagad Karaez est un album de rock français aux sonorités de musique bretonne, fruit d'un travail entre DJ Zebra et le Bagad Karaez. Il sort le 20 octobre 2012 et mêle compositions originales et reprises. Parmi les huit chansons qu'il a écrites, deux sont interprétées en duo avec Tom Hogg et deux autres sont en duos avec Cali et Arno. L'accueil critique à sa sortie est plutôt positif, notamment par la presse bretonne. Commercialement, le disque s'écoule à environ 10 000 exemplaires. Contenu reconnu bon le 15 avril 2014
  • Le Requin nez noir est commun dans les eaux tropicales et subtropicales de l'Ouest de l'océan Atlantique. Cette espèce vit généralement dans les eaux côtières, dans les herbiers marins et les habitats de sable et de graviers. Son nom commun provient de la marque noire visible à l'extrémité de son museau. Elle se nourrit principalement de petits poissons et céphalopodes. Elle n'est pas connue pour attaquer l'Homme. L'Union internationale pour la conservation de la nature l'a classée comme étant « quasi-menacée ». Contenu reconnu bon le 15 avril 2014
Reconstitution d'un Deinosuchus hatcheri
  • Léon Schwab (1862 - 1962) est un historien de la Révolution française, commandant de régiment pendant la Première Guerre mondiale, décoré à ce titre de chevalier de la légion d'honneur pour la victoire de La Fontenelle. Il siège au conseil municipal de sa ville, Épinal, avant d'en devenir le maire. Contenu reconnu bon le 15 avril 2014
  • Deinosuchus (« crocodile terrible ») vivait il y a 75 millions d'années, durant le Crétacé supérieur, en Amérique du Nord. Les plus grands adultes mesuraient vraisemblablement presque 11 m, son apparence était globalement très proche des crocodiles et alligators modernes. Il pouvait vivre plus de 50 ans. Il était probablement capable de tuer et manger de grands dinosaures. Il pouvait également se nourrir de tortues marines, de poissons et de diverses autres proies terrestres et aquatiques. Contenu reconnu bon le 17 avril 2014
  • Martin Bucer (1491 - 1551) est un humaniste, intellectuel et théologien, l'une des figures de proue de la Réforme protestante au XVIe siècle. Progressivement, il est devenu le chef de l'Église strasbourgeoise, où il œuvre de 1523 à 1549. Sa vie est marquée par les efforts de réconciliation, souvent vains, qu'il déploya entre Luther et Zwingli. Il est obligé de fuir Strasbourg à cause de son rejet de l'Intérim de Charles Quint et de passer la fin de sa vie en exil en Angleterre. Contenu reconnu bon le 18 avril 2014
Discuter (les commentaires sont automatiquement inclus ici)

Dans les coulisses de la Wikimedia[modifier le code]

Candleburning.jpg   La communauté de Wikipédia a perdu Adrianne Wadewitz le 8 avril dernier à la suite de blessures occasionnées par une chute accidentelle lors d'une sortie d'escalade. Membre du conseil d'administration de la Wiki Education Foundation, Wadewitz s'est aussi beaucoup investie dans la rédaction d'articles labellisés de la Wikipédia en anglais. RAW a souligné il y a quelques semaines son PoV concernant la création d'articles de personnalités universitaires. [13]
  • MediaWiki est probablement le logiciel le plus « multilingue » au monde. En effet, le logiciel doit communiquer dans presque 300 langues, il y a 3 000 messages de base et 20 000 autres messages pour les extensions. La gestion des fichiers de localisation au format PHP, certains excédant 1 Mo de données, se complexifiait davantage avec le temps, au point de devenir presque ingérable. Les fichiers de localisation des messages sont maintenant au format JSON, ce qui réduit les risques d'exécution d'un code malicieux, car JSON est un format de données, alors que PHP est un format de script. Les messages ont été regroupés à raison d'une langue, un fichier. Il sera plus facile de modifier/améliorer l'ÉditeurVisuel et le Sélecteur universel de langues. Le passage de PHP à JSON a obligé les développeurs à modifier extensivement le code de MediaWiki, mais les utilisateurs n'ont vu aucun changement. Dans le futur, les titres des espaces de noms et les magic words seront aussi dans des fichiers au format JSON. [14]
  • Wikipedia Zero sera bientôt disponible en Afrique du Sud grâce à MTN South Africa. [15]
  • Tpt a mis au point un script qui lie de façon transparente une page de, disons, Wikisource à trois autres wikis. Il utilise les données de Wikidata pour créer à la volée les liens interprojets qui portent tous sur le même sujet. Tpt explique que le script tourne depuis le lundi 7 avril 2014 dans la Wikisource en français. Par exemple, allez à s:fr:Auteur:Edward Gibbon et cherchez « Autres projets » dans la colonne de gauche. Tpt est prêt à l'adapter pour d'autres wikis. [16]
  • Dans la Wikipédia en anglais, il ne faut pas normalement mettre de liens internes sur les dates, les années, les termes géographiques communs (incluant les noms de pays bien connus) et les mots que l'on trouve dans le dictionnaire (sauf s'ils ont une signification technique). (en)[17].
  • À la fin mars 2014, RAW a rapporté que la WMF a, en quelque sorte, créé un poste temporaire au Belfer Center. Selon The Wikipedian, les seules contributions notables du wikipédien en résidence ont servi à améliorer l'image de la Stanton Foundation (le commanditaire) et le Belfer Center. Il souligne que les directeurs des deux organismes sont mariés dans la vraie vie, fait découvert par Russavia, un contributeur en vue (ici et ). [19]
Discuter (les commentaires sont automatiquement inclus ici)
« La transparence peut être galvaudée, et c'est le cas aujourd'hui [...] le culte de la transparence, la tyrannie de la transparence, ça peut devenir aussi anxiogène que l'opacité et l'absence de transparence. »
— Rachida Azdouz[1]
Retour des lecteurs : vos suggestions sur la présentation de RAW ou ses prochaines publications sont les bienvenues ici.
Rédigé/traduit par Cantons-de-l'Est (d · c), Gtaf (d · c) et Simon Villeneuve (d · c)
Citations originales
  1. (en) « Innovation Law Beyond IP »
  2. (en) « Stanford Law Professor Mark Lemley discussed how technology like the Internet is eating away at the artificial scarcity created by IP law. The advent of the Internet significantly reduced the cost of distributing content and expanded the bounds of distribution worldwide to anyone with an Internet connection. The Internet dissolved the separation between the creation of content and the distribution of it by allowing you to do it yourself, rather than forcing you to engage a middle person for distribution. As a result, people are creating and distributing their content at incredible rates – and they are doing this outside of the marketplace and without extensive IP protection. Attempts to maintain this artificial scarcity are prevalent in our society as our legal systems go after file sharers, our schools began to teach kids not to download from the Internet, and our politicians propose legislation to give IP owners greater power over the internet (think SOPA). But, in the end, these efforts are somewhat futile. »
  3. (en) « IP law is not often seen as important to enrich our culture as much as it is seen as a commercial tool to maximize profit. However, an overarching theme found in the research of Sean Pager and Jessica Silbey is that reputational incentives like attribution and integrity are very important to creators. Additionally, it appears copyright is more important at the distribution stage and not during creation. Authors and scientists don’t create with the intention of using IP to make money for themselves, but they will use it afterwards to protect their work. »
  4. (en) « Around legal circles, the Wikimedia Foundation is often seen as a curiosity. With a fraction of the staff of other top ten websites, the Foundation arguably does more with less. The core of this complex apparatus consists of two indispensable parts − a strong volunteer community and an equally dedicated legal staff. »
  5. (en) « For the most part the work I was doing in past companies was similar to what I do at the Wikimedia Foundation, but what stands out the most is the diversity of problems we see at WMF. Open source in the Mozilla community is easily quantifiable. You can talk about the Mozilla community, or the GNOME community easily, but the Wikimedia community is easily 700 to 800 communities. That took a while for me to get my head around. »
Notes
Références
  1. [audio] Medium large, ICI Radio-Canada, 16 avril 2014, de 32 min à 32 min 26 s