Wikipédia:RAW/2012-06-10

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Message de l'éditeur/rédacteur/traducteur/etc.,

Chères lectrices, Chers lecteurs,

Vous vous souvenez probablement que Lgd (d · c) a mis au point un gadget pour transformer les ■■■ en puces. Ce gadget n'existe plus. Si vous souhaitez voir les brèves avec des puces, demandez la recette à Orlodrim (d · c).

Bonne lecture !

Brèves[modifier le code]

Spectateurs au Metropolitan Opera House à New York le 28 novembre 1937. Cette photo a été gracieusement partagée par le National Archives and Records Administration (NARA) dans le cadre d'un projet conjoint avec Commons.
  • La WMF poursuit son effort d'améliorer l'expérience wikimédienne sur appareils mobiles, que ce soit avec Android ou un iPhone. Elle demande aux utilisateurs des wikis de participer à son programme en partageant leur expérience. [2]
  • Dans la Wikipédia en anglais, le Counter-Vandalism Unit (CVU) offre des conseils et liste des outils pour lutter contre le vandalisme. À ses débuts, le CVU utilisait un bot et un canal IRC pour agir contre le vandalisme. À cause de son nom, il attirait des wikipédiens militants qui lui « ont donné la réputation de ressembler à une unité paramilitaire[trad 1] ». En 2006 et 2007, des contributeurs ont demandé son abolition, sans succès. Depuis, le discours du projet est moins provocateur et son utilité est reconnue. Le CVU offre également de la formation, publie des documents et anime un forum sur le vandalisme. [3]
  • L'utilisation des adresses IPv6 (la précédente infolettre en a parlé) par le moteur de Wikipédia provoque différents remous. En plus de modifications à apporter à des scripts, il y a des services offerts par le Toolserver qui sont en panne. Dans la Wikipédia en allemand, ce passage a provoqué une panne des outils de lutte au vandalisme. Puisqu'ils sont maintenus par un petit groupe de programmeurs, il faudra des semaines avant que l'ensemble ne soit à nouveau pleinement fonctionnel. Néanmoins, dans l'écosystème Wikimedia, le passage n'a pas apporté autant de problèmes qu'anticipés. Puisque les premiers jours se sont relativement bien déroulés, la WMF veut continuer à accepter les contributions à partir d'adresses IPv6. [4]
  • En février 2012, cette infolettre a longuement discuté de la position du Board of Trustees de la WMF à propos de l'allocation des fonds (voir Cueillette et distribution des fonds dans le futur). Elle a notamment proposé la création d'un Funding Dissemination Committee (FDC, littéralement « Comité pour la dissémination des fonds ») formé de membres de la communauté wikimédienne. Il y a de fortes chances que plusieurs membres proviennent de chapters. Chaque chapter pourra faire des demandes de subventions pour réaliser des projets. Il semble entendu que ces demandes seront traitées par le FDC en l'absence des membres de ce chapter. [5]
  • Selon une chercheure à l'emploi d'Intel, mêmes si elles sont sous-représentées dans les postes de décision des sociétés technologiques, les femmes occidentales sont plus nombreuses que les hommes à consommer les services technologiques (Facebook, Skype, SMS, localisation par GPS, etc.) De plus, étant le plus souvent celles qui s'occupent des enfants, elles influencent les décisions de consommation des jeunes. Pourtant, les sociétés de haute technologie préfèrent s'adresser en premier aux hommes. La chercheure conseille de consulter les femmes pour prédire les technologies qui auront du succès. L'article du Atlantic Monthly complète en mentionnant que ces consommatrices sont dans la quarantaine, la cinquantaine et la soixantaine. [6]

Réutilisations illégales[modifier le code]

Photo d’Atractoscion nobilis prise dans un marché public à Ensenada dans l'État de Basse-Californie au Mexique. Tomas Castelazo visite ce marché depuis vingt ans et est toujours attiré par « cette agréable expérience sociale et photographique[trad 2] ». Il y trouve facilement des sujets photographiques, attiré qu'il est par les formes, les textures, les rythmes, les couleurs et les distractions. Son expérience est bonifiée par les odeurs, les bruits, les saveurs et les échanges avec les vendeurs.
Il a commencé à photographier à l'âge de 13 ans, en noir et blanc. Après plusieurs années, il a changé pour le numérique, explorant les jeux de couleurs. Il utilise les photographies pour sensibiliser les gens à l'environnement ou à des enjeux de société. Pour lui, enseignant retraité, Wikipédia est « une grande expérience sociale qui possède un potentiel incroyable de faire le bien[trad 3] ». Vous pouvez parcourir sa galerie de photographies remarquables. [1]

Le chimiste Peter Murray-Rust a découvert que Springer Science+Business Media, « le plus grand éditeur d'ouvrages académiques[trad 4] » et « le deuxième plus important éditeur de journaux académiques après Elsevier[trad 5] », copie des illustrations de Wikipédia [NdT : Commons ?] et leur applique un copyright, ce qui est illégal dans la plupart des pays qui ont des lois sur la propriété intellectuelle. [7]

C'est dans le site SpringerImages, qui propose 3,4 millions d'illustrations à caractère scientifique, technique ou médical, que Murray-Rust a découvert la copie illégale d'une image. Dans son blogue, il demande comment cela est possible. Un commentateur explique que Springer accepte des soumissions de différents chercheurs via un site web et que ces chercheurs doivent déclarer les droits d'auteur des illustrations qui accompagnent leur soumission. Plusieurs déclarent qu'ils en sont les créateurs, même si ce n'est pas le cas. Par la suite, à cause d'un contrat qui lie implicitement les chercheurs, Springer s'approprie le copyright des illustrations. Murray-Rust a répliqué que c'est illégal et que Springer gagne de l'argent en agissant ainsi.

Le vice-président exécutif de Springer a exigé que Murray-Rust se rétracte, car selon lui « [c'est] non seulement outrageux et totalement faux, ça porte atteinte à notre réputation [trad 6] ». Pourtant, SpringerImages offre à la vente des illustrations qui proviennent de Commons, telle celle-là, numériquement tatouée avec « SpringerImage », qui se trouve . Même si Springer a été informé que plusieurs illustrations sont distribuées sous licence libre, la société n'a rien fait pour le reconnaître ou supprimer ces illustrations de son site. C'est tout récemment qu'elle a entrepris des efforts pour résoudre ce problème.

Il n'y a pas que Springer qui s'approprie des droits de façon illégale. Wiley et PLoS font de même, tout comme des particuliers. C'est tellement répandu que Commons maintient une catégorie qui liste 1 800 oeuvres. Les Archives fédérales allemandes (Bundesarchiv), après avoir remis environ 100 000 photos à Commons, ont cessé de le faire en 2010. L'une des raisons invoquées est la difficulté de faire appliquer les conditions de réutilisation. Même si elles sont correctement attribuées avec une licence appropriée dans Commons, plus de 90 % de celles-ci ([vidéo] en allemand) ont été recopiées dans Internet sans en attribuer correctement la source. Par exemple, plus de 3 000 photos ont été recadrées pour en enlever une légende dans le bas de celles-ci (voir un exemple avec légende) et vendues sur eBay en tant que « collection privée ». Dans d'autres cas, l'éditeur n'utilise pas les termes appropriés pour indiquer la licence (par exemple, « by-nc 3.0 »).

Dans les coulisses de la Wikimedia[modifier le code]

Ce qui suit parle essentiellement de technique.
  • Wikidata est à la recherche d'un logo. Chaque proposition doit respecter plusieurs critères et l'usage du logo doit être remis exclusivement et perpétuellement à la WMF. Il ne peut donc être publié sous une licence libre (imaginez ce qui pourrait arriver si le logo de la Wikipédia était publié sous une licence libre). <commentaire>Malheureusement, aucune des propositions dans Commons ne sera retenue.</commentaire>
  • La version 1.20wmf5 du moteur de Wikipédia est déployée dans deux wikis de tests et dans MediaWiki.org. Il s'agit surtout d'améliorations ou de corrections apportées à des extensions. De plus, il autorisera le blocage de rangeblocks plus importants (de /64 à /32). Depuis la version 1.20wmf4, si un contributeur est déconnecté, il voit deux liens dans le haut : « Connexion » et « Créer un compte ». Dans les versions antérieures, il n'y avait qu'un seul lien qui, je crois, s'appelait : « Créer un compte ou se connecter ».
[...] seul wikipedia restera.. Ce projet collaboratif, c'est vraiment la meilleure chose qui soit arrivée à l'humanité grace à internet je trouve[1]
Retour des lecteurs : vos suggestions sur la présentation de RAW ou ses prochaines publications sont les bienvenues ici.
Rédigé/traduit par Cantons-de-l'Est
Citations originales
  1. (en) « gained the trappings of a para-military unit »
  2. (en) « good photographic and social experience »
  3. (en) « great social experiment with incredible potential to do good »
  4. (en) « largest publisher of scholarly books in the world »
  5. (en) « the second-largest academic journal publisher after Elsevier »
  6. (en) « This is not only outrageous and blatantly false, it also damages our reputation »
Notes
Références
  1. Commentaire d'un internaute dans un billet de Julien L., Bing s'associe à l'Encyclopaedia Britannica pour enrichir ses résultats, 8 juin 2012