Wikipédia:RAW/2011-12-11

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Brèves[modifier le code]

Ma question est donc : Qui sont ces wikifourmis travailleuses qui ont bricolé ensemble près de quatre millions d'articles en anglais seulement ?

Y a-t-il des communes quelque part dans l'arrière-pays des É.-U. ? Des cabanes de bois ronds débordantes de livres et servant de maison à des érudits aux yeux rouges qui se tiennent devant des multitudes de MacBooks ? Ils ont peut-être une imposante barbe et ressemblent à Socrate habillé d'une chemise à carreaux.

Ou ils sont peut-être les véritables pionniers du savoir car ils n'ont aucun désir ou espoir de reconnaissance alors qu'ils poursuivent leur quête sans fin d'amasser le savoir.[trad 1]

— Christopher Lord louange les wikipédiens dans les pages du magazine The National publié dans les ÉAU

  • En 2009, le politicien italien Antonio Angelucci et son fils ont entamé une poursuite judiciaire contre Wikimedia Italia et sa présidente d'alors, Frieda Brioschi, pour la somme de 20 millions d'euros (20 suivi de 6 zéros). Les deux prétendent que l'article sur Angelucci père dans la Wikipédia en italien était diffamatoire. En Italie, les poursuites d'un tel montant exigeraient beaucoup d'exactitude pour faire valoir ses droits. Même si Wikimedia Italia et Mme Brioschi ne sont, très probablement, pas responsables des propos de l'article en question, elles doivent le démontrer avec certitude. Cela demande de faire appel aux services d'un avocat, dont les deux défenderesses doivent assumer les frais élevés. [1]
  • J'ai récemment découvert le site web Shapecatcher.com qui offre un service de reconnaissance de caractères unicodes. Vous « dessinez » le symbole et il vous propose une série de caractères qui pourraient lui ressembler. Il ne vous reste plus qu'à choisir et à copier le caractère. « Présentement, il y a 10 877 glyphes unicode dans la base de données. Les caractères japonais, coréens et chinois ne sont pas encore reconnus[trad 2]. »
  • Si vous cherchez le code d'un symbole en LaTeX, vous pouvez essayer Detexify.
  • Voici quelques mois, la Wikipédia en italien a bloqué l'accès à ses pages pour protester contre un projet de loi italien (pour plus de détails, voir RAW 2011-10-09). En s'appuyant très probablement sur cette expérience, Jimmy Wales demande à la Wikipédia en anglais de se prononcer sur l'opposition active à un projet de loi américain, le Stop Online Piracy Act (SOPA) qui « élargit les compétences de la législation américaine et des ayants-droit pour lutter contre la contre-façon en ligne de la propriété intellectuelle ». Le Figaro résume les moyens proposés par SOPA : filtrage, déréferencement et asphyxie financière. <On en discute dans Le Bistro.>
  • La société britannique de relations publiques Bell Pottinger a modifié plusieurs articles de la Wikipédia en anglais dans le but d'« améliorer » l'image publique de quelques clients. Elle avait cependant « oublié » de mentionner ses « intérêts ». Le responsable de ces modifications a été retracé car il a fait l'erreur de « collaborer » en partie de façon anonyme. [3] et Une analyse poussée en français
  • « La Bibliothèque numérique mondiale [de l'UNESCO] met à disposition sur Internet, gratuitement et en plusieurs langues, une documentation considérable en provenance des pays et des cultures du monde entier. » « Le contenu disponible sur le site [...] a été fourni par les partenaires [...] Les questions relatives aux droits d'auteurs sur le contenu fourni par un partenaire précis doivent être adressées à ce partenaire. » [4] <On en discute dans Le Bistro.>

Wikipédia à l'université[modifier le code]

La Mise en tombe de Dirk Bouts. Peinture complétée entre 1440 et 1455.

Dans un op-ed, Mike Christie, un contributeur de la Wikipédia en anglais, s'attarde sur les compétences qui sont maintenant à rechercher activement chez les contributeurs. [5]

Il explique qu'à ses débuts, les articles de la Wikipédia en anglais étaient le plus souvent trop courts. Aujourd'hui, les lecteurs ont de la difficulté à croire qu'il ait pu y avoir des articles qui faisaient à peine deux phrases. Il est maintenant difficile de tomber par hasard sur un article aussi court. Il ajoute que la couverture des sujets est vaste grâce aux apports des contributeurs, qu'ils soient des professionnels ou des amateurs éclairés. Ils donne comme exemple des passionnés de Banksia, un genre floral, ou d'histoire médiévale ecclésiaste. Cependant, certains domaines sont peu ou mal couverts, psychologie et arts par exemple, et devraient être mieux documentés, mais les exigences de qualité se sont relevées avec les années au point où un contributeur sans compétence particulière ne peut envisager de s'imposer s'il ne s'appuie pas sur de bonnes sources. Christie poursuit en mentionnant que les exigences sur l'architecture et l'histoire de la Suède sont maintenant si élevées qu'il faut posséder une connaissance extensive de ces domaines. Des bonnes sources ne suffisent plus, il faut des sources jugées fondamentales et il faut distinguer l'essentiel du reste. C'est pourquoi il affirme que la rétention ou le recrutement des contributeurs ne peuvent suffire à améliorer les articles dans ces domaines. Ces compétences sont détenues par des professionnels ou des amateurs très éclairés qui sont seuls aptes à améliorer la qualité de ces articles.

Il explique que, par exemple, un professeur de physique spécialiste de l'isospin ne sera pas tenté de rédiger dans Wikipédia car il n'obtiendra aucune reconnaissance. De plus, s'il met de l'avant qu'il est professeur en physique pour imposer ses écrits, la communauté exigera des sources, alors que lui verra ces demandes comme frivoles, car plusieurs notions dans son domaine sont jugées évidentes. Sans compter qu'un autre contributeur peut modifier ses écrits sans connaître suffisamment ce domaine, insérant peut-être des erreurs. Par ailleurs, certaines affirmations portent sur un vaste pan de connaissance et il sera plutôt difficile de trouver une ou des sources étayant celles-ci. Pourtant, des associations professionnelles américaines ont décidé de s'impliquer plus activement dans la rédaction de la Wikipédia en anglais, telles l’Association for Psychological Science et l’American Sociological Association. Il s'agit d'initiatives intéressantes qui doivent être bien accueillies, tout en ayant conscience que ces nouveaux contributeurs vont certainement entrer en conflit avec la communauté qui possède ses us et coutumes.

La WMF n'est pas en reste avec son Global Education Program (GEP) qui est parvenu à convaincre des professeurs à faire participer leurs étudiants. Ces étudiants auraient ajouté environ 9 millions d'octets à la Wikipédia en anglais. La qualité des articles sur lesquels ils ont travaillé s'est notablement améliorée. Fort de ce succès, la branche américaine du GEP (USEP) recrute activement des professeurs et leur trouve un wikipédien prêt à parrainer leurs étudiants. Le programme rencontre un tel succès qu'il manque présentement de parrains (des ambassadors) et que ceux qui participent au USEP sont extenués. Il y a également une page où les écoles peuvent s'inscrire pour demander de l'aide ou du support.

Des gens croient que le taux de rétention des étudiants contributeurs est élevé. C'est faux : ils rédigent car leurs résultats académiques sont en jeu. Selon Christie, les efforts consentis par la WMF et le GEP rapportent trop peu. Cependant, il reconnaît que les contacts faits avec les universitaires sont payants.

Le GEP cherche à augmenter le nombre de nouveaux contributeurs, ce qui est nocif selon lui, car il y a trop de contributeurs inexpérimentés qui font des erreurs, lesquelles seront corrigées par une communauté de moins en moins réceptive avec le temps qui passe. Selon lui, il faut porter les efforts sur l'éducation des universitaires qui deviendront de bons contributeurs. Il souhaite que l'USEP offre de l'aide aux étudiants universitaires mais à la condition que les professeurs s'engagent eux aussi à contribuer dans leurs spécialités. S'ils améliorent suffisamment différents articles au point d'en faire des good articles (équivalent de nos BA), ils auront une bonne connaissance des processus de la Wikipédia et pourront mieux encadrer leurs étudiants. Christie propose trois axes de travail pour atteindre le but qu'il propose, dont la (re)mise en place d'un programme mesurant la qualité des contributions.

Selon Christie, si ses propositions sont mises en place, Wikipédia aura un meilleur contact avec le monde universitaire et aura toujours accès à un réservoir de savoirs qui lui permettra de continuer à croître. D'ailleurs, il mentionne que Wikipédia n'a plus à démontrer sa respectabilité auprès de la communauté universitaire, car elle est régulièrement utilisée dans les classes.

Dans les coulisses de la Wikimedia[modifier le code]

Ce qui suit parle essentiellement de technique.
  • Dans la précédente infolettre, j'ai discuté d'une recherche menée par le Berkman Center for Internet & Society et Sciences Po Paris. Pour informer la communauté de cette recherche, la WMF a fait apparaître un bandeau dans le haut des pages de la Wikipédia en anglais. Cependant, elle n'avait pas préparé la communauté, et cette dernière a réagi durement, ce qui a incité la WMF à retirer le message et à mieux informer cette communauté. [6]
  • La version 1.18 de Mediawiki a introduit une « correction » automatique de la rotation des photographies. Les programmeurs n'avaient pas envisagé que les photos qui se trouvent déjà dans Commons pouvaient être « mal » orientées. Voici quelques semaines, leur nombre atteignait 10 000. Présentement, il serait réduit à 3 000. Même si un bot réalise les ajustements nécessaires, des humains doivent au préalable identifier les photos comme telle. Un contributeur de Commons a fait remarquer qu'il pouvait difficilement se rappeler d'un seul acte de vandalisme qui ait fait autant de dégâts dans l'écosystème de la Wikimedia. Un programmeur de la WMF a admis que la « correction » automatique n'est pas une aussi bonne idée que Brion Vibber et lui avaient cru. [7]
  • Dans la Wikipédia en anglais, il y a maintenant quatre interfaces de l'Article Feedback (un système d'évaluation des articles par les lecteurs). La WMF étudie laquelle est la plus « productive » en soumettant l'une des quatre au hasard. [8]
  • En tant que contributeur responsable, vous vérifiez toujours les ajouts des IP, régulièrement des nouveaux, parfois des confirmés et rarement des vétérans. Lorsque vous comparez deux versions d'un article, le moteur de Wikipédia les affiche côte à côte en colorant les différences. Depuis mars 2006, la Wikipédia en français utilise une paire de couleurs, bleu et vert — ajout et suppression —, qui serait plus facile à lire par certains daltoniens. Cette paire sera probablement mise en place dans tous les wikis lors du déploiement de MediaWiki 1.19. [9]
Il reste à peine dix jours avant Noël !
Retour des lecteurs : vos suggestions sur la présentation de RAW ou ses prochaines publications sont les bienvenues ici.
Rédigé/traduit par Cantons-de-l'Est
Citations originales
  1. (en) « My question is, then, who are these Wiki-worker ants cobbling together nearly four million articles in English alone? Are there communes somewhere in the backlands of the US — log cabins barricaded in by books and home to red-eyed scholars in front of scores of MacBooks? Perhaps they have momentous beards and resemble Socrates in a checked shirt. Or perhaps these are the true pioneers of knowledge because they are the ones without any desire or hope for recognition in some unending quest for amassed learning.  »
  2. (en) « Currently, there are 10877 unicode character glyphs in the database. Japanese, Korean and Chinese characters are currently not supported. »
Notes
Références