Wikipédia:Pastiches/Pastiche Une femme sur Wikipédia

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Copie d'écran du pastiche Une femme.

Le pastiche Une femme sur Wikipédia, né le [réf. souhaitée], est une dénonciation humoristique d'une habitude sexiste des médias.

Genèse[modifier le code]

Le parent de l'article est soit Wikipédia en personne[1], soit l'internaute Kvardek du[2] (un auteur ou une autrice[3] ou un•e auteur•e[4] anonyme[3] dont le prénom « manque de voyelles »[5]). Le texte exploite le succès du hashtag #Unefemme[6] qui traduit l'énervement des réseaux sociaux[7].

Statut[modifier le code]

C'est une fausse page Wikipédia[8]. Elle est répertoriée dans la catégorie « pastiches » de Wikipédia en français[9],[10].

Contenu[modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Il s'agit d'une page fournie[11] qui est néanmoins un petit bijou[4]. Elle est remplie comme si « Une femme » était une vraie personne[7]. Elle est satirique et prête à sourire[12]. Elle est « amusante, originale, fine et mordante » selon Marlène Coullomb-Gully, qui passe sa vie à écrire sur les femmes, et « expose brillamment l'absurdité de la situation » aux dires de l'activiste féministe Sherine Deraz[6].

L'ironie refroidissante de la rubrique nécrologique rappelle qu'une femme décède tous les deux jours et demi en France des mains de son partenaire[6].

Analyse linguistique[modifier le code]

Selon les linguistes Anne Le Draoulec et Marie-Paule Péry-Woodley, le syntagme nominal indéfini « une femme » peut recouvrir deux nuances dans l'indéfinition selon les modalités de son insertion dans l'énoncé où il figure. Cette auteure et cette autrice notent que le pastiche est constitué des formes dites « indéfinies spécifiques », dans lesquelles « l’événement dénoté par le prédicat verbal engage la spécificité où une femme occupe une fonction de sujet », et où l'identité précise de ladite passe au second plan, dans l'esprit du (ou de la) journaliste. En revanche les énoncés où il est pragmatiquement présupposé la non connaissance de l’identité de la femme (« Une femme est blessée dans un accident de la route ») sont absents du pastiche[13].

Elles trouvent malgré tout le pastiche très drôle[13].

Sources[modifier le code]

Une femme s'appuie sur le travail de grands médias dont La Montagne, Le Point et Le Monde[3]. On y retrouve aussi des analyses de Valérie Pécresse[14] et de Mecano[15].

Efficacité[modifier le code]

Marion Vaquero confirme que cette page « est une méthode efficace »[3]. Elle a reçu un franc succès[16].

Postérité[modifier le code]

« Une femme » a inspiré « Un Noir »[17] qui dénonce l'invisibilisation des minorités. Ce pastiche doit encore être complété, si l'envie vous en prend[4].

En revanche « Un homme » peine à grandir[13].

Articles connexes[modifier le code]

Références[modifier le code]

  1. Grazia.fr, « "Une femme" : une page Wikipédia dénonce avec humour la mauvaise habitude sexiste des médias - Grazia », sur www.grazia.fr, (consulté le 20 juin 2020)
  2. Kvardek du, « Oui, qui », sur Wikipédia en français (consulté le 30 octobre 2020)
  3. a b c et d « « Une femme » a désormais sa page Wikipédia », lemonde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 20 juin 2020)
  4. a b et c « Cette page Wikipédia fustige habilement une expression sexiste bien trop répandue dans les médias », sur parismatch.be, (consulté le 20 juin 2020)
  5. « Les internautes créent une page Wikipédia pour rendre hommage à "une femme" », sur Europe 1 (consulté le 20 juin 2020)
  6. a b et c (en) « ‘A woman’: Wikipedia page records trials and achievements of invisible women », sur France 24, (consulté le 20 juin 2020)
  7. a et b « Edition du soir Ouest France », sur www.ouest-france.fr (consulté le 20 juin 2020)
  8. Lucie | 18 juin 2020 | 10 Commentaires, « « Une femme » a enfin droit à sa page Wikipédia ! », sur madmoiZelle.com, (consulté le 20 juin 2020)
  9. « Cette page Wikipédia dénonce avec humour une habitude sexiste dans les médias », sur Le HuffPost, (consulté le 20 juin 2020)
  10. Collectif, « Wikipédia:Pastiches », sur Wikipédia en français (consulté le 30 octobre 2020)
  11. « "Une femme est nommée...", le titre faussement féministe - Par Loris Guémart | Arrêt sur images », sur www.arretsurimages.net (consulté le 20 juin 2020)
  12. Cheek Magazine, « “Une femme”, la page Wikipédia qui dénonce avec humour le sexisme dans les médias - ChEEk Magazine », sur cheekmagazine.fr (consulté le 20 juin 2020)
  13. a b et c Anne Le Draoulec et Marie-Paule Péry-Woodley, « Une femme inconnue », sur hypothèses.org,
  14. a et b « "Une femme" possède enfin sa propre page Wikipédia », sur Le Bonbon, (consulté le 20 juin 2020)
  15. Par Marise Ghyselings et Temps de lecture : 0 minutes, « « Une femme » a désormais sa propre page Wikipédia », sur Moustique.be (consulté le 20 juin 2020)
  16. « "Une femme" : cette page Wikipédia pointe avec humour une habitude sexiste », sur www.journaldesfemmes.fr (consulté le 20 juin 2020)
  17. Collectif, « Wikipédia:Pastiches/Un Noir », sur Wikipédia en français (consulté le 31 octobre 2020)