Wenge Musica Maison Mère

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Wenge Musica Maison Mère est un orchestre musical congolais fondé en décembre 1997 par Didier Masela, Werrason et Adolphe Dominguez. Il est dirigé par Werrason. Ce groupe a révélé des grandes stars congolaises comme Ferre Gola, Héritier Watanabé, ou encore Fabregas.

C'est l'un des deux groupes principaux issus de Wenge Musica, avec Wenge BCBG.

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Chanteurs[modifier | modifier le code]

  • Café Rhum - depuis 2006
  • Nicodème Ngoy - depuis 2014 "Vice-Président"
  • Michigan - depuis 2015
  • Christiano Ozil - depuis 2015
  • Dinara - depuis 2016
  • Parfum d'Hiver - 2016
  • Arnold Basele - depuis 2017
  • Chinois - depuis 2017
  • Bobby Ronaldinho - depuis 2017
  • Wangila - depuis 2017
  • Satellite - depuis 2017
  • Djenny Atula - depuis 2017
  • Mulopwe - depuis 2018
  • Yannick Dindo - depuis 2019

Animateurs[modifier | modifier le code]

  • Golbert Napoléon - depuis 2016
  • Diego Cao - depuis 2007
  • Liboka Wa Mbuji Mayi - depuis 2011
  • Croix Rouge - depuis 2016
  • Jamaïque Atalaku - depuis 2018

Guitaristes et bassistes[modifier | modifier le code]

  • Bikorine Makaba - depuis 2009 "Directeur-Artistique"
  • Djino Bass - depuis 2013
  • JB Accompa - depuis 2016
  • Sarah Solo - depuis 2017
  • Phrase Licompa - depuis 2018

Batteur[modifier | modifier le code]

  • Papy Kakol - depuis 1997 "Chef d'Orchestre"

Percussioniste[modifier | modifier le code]

  • American Mbonda - depuis 2018

Synthétiseur[modifier | modifier le code]

  • Hugo Synthé - depuis 2010

Anciens membres du groupe[modifier | modifier le code]

Chanteurs[modifier | modifier le code]

  • Adolphe Dominguez : 1997-2000
  • Ferré Gola : 1997-2004
  • JDT Mulopwe : 1997-2004
  • Michael Tee : 1997-1999
  • Didier Lacoste : 1997-2001, retour 2002-2007
  • Adjani Sesele : 1997-2008, retour 2009-2011, 2e retour 2012-2014
  • Serge Mabiala : 1997-2003
  • Baby Ndombe : 1997-2003
  • Héritier Watanabe : 1999-2015
  • Aimelia Lias : 2000-2006
  • Kabosé Bulembi : 2001-2006
  • Teka Diobanza : 2002-2005
  • Jitrois Galliano : 2003-2007
  • Eboa Lotin : 2003-2017
  • Bonbon Kojack : 2004-2010
  • Taddet Monticule 2004-2017
  • Cappuccino LBG : 2004-2013
  • JR Marot : 2006-2011
  • Miel De Son : 2006-2018
  • Olivier Polmareve : 2006-2017
  • Deplick Pomba : 2007-2013
  • Fabregas Maestro : 2007-2011
  • Jaimerose : 2010-2015
  • Rice Matadien : 2008-2014
  • Robinio Mundibu : 2009-2013
  • Merlin Bouton : 2010-2017
  • Gabbana Tatshou : 2012-2015
  • Limousine Ferrari Awisha : 2013-2019
  • Arnaque R-Kelly : 2013-2017
  • Michka Ngandu : 2013-2015
  • Isipa Doublure : 2015-2016

Animateurs[modifier | modifier le code]

  • Bill Clinton Kalonji : 1997-2004
  • Celeo Scram : 1997-2007
  • Roi David : 2004-2007
  • Kene Kene : 2004-2006
  • Brigade Sarbati : 2006-2013
  • Petit Prince d'Angola : 2006-2008, retour 2013-2015
  • Lobeso Pota : 2007-2016
  • Sabena Musamariya : 2010-2011
  • Cinq Chantiers : 2011-2013
  • Déodorant Wanaberda : 2010-2015
  • Brandon Avatar : 2012-2013
  • Kirikou Deo Kasololo : 2013-2014
  • Ambulance d'Angola : 2013-2017
  • Bercy Muana : 2014-2016

Guitaristes et bassistes[modifier | modifier le code]

  • Djolina Mandundila (guitare rythmique) : 1997-1998
  • Japonais Maladi (guitare solo) : 1997-2003, retour 2012-2013
  • Flamme Kapaya (guitare solo) : 1997-2007
  • Guylain Mpungi (guitare rythmique) : 1997-1999
  • Patient Kusangila (guitare rythmique) : 1999-2001
  • Burkina Faso (guitare solo) : 2000-2002
  • Otis Lumumba (guitare rythmique) : 2001-2002
  • Polystar Coreen (guitare rythmique) : 2002-2017
  • Blaise Musikasika (guitare rythmique) : 2003-2011
  • Thierry Mogratana (guitare solo) : 2004-2009, retour 2014-2015
  • Christian Solo (guitare solo) : 2007-2009
  • Koko Kimbangu (guitare solo) : 2009-2011
  • Didier Massela (Basse) : 1997-1999
  • Christian Mwepu (Basse) : 1997-1999
  • Fiston Bass (Basse) : 1999-2000
  • Mimiche Bass (Basse) : 2000-2004, retour 2005-2011
  • Michel Lumana (Basse) : 2002-2005
  • Cedrick Beton (Basse) : 2005-2011
  • Dix Bass (Basse) : 2012-2017

Congas[modifier | modifier le code]

  • Ali Mbonda : 1997-2000 Retour 2001-2018
  • Shora Mbonda : 2000-2001
  • Awulu Wala Na Mbonda : 2002-2007


Batteurs[modifier | modifier le code]

  • Nicolas Wagadougou : 2003-2010
  • Île De Cambodge : 2003-2010
  • Koba La Tortue : 2013-2015

Synthétiseurs[modifier | modifier le code]

  • Vasco De Gamma : 1997-1999
  • Patrick Synthe : 1999-2001
  • Thierry Synthé : 1999-2005, retour 2009-2012
  • Rubin Synthé : 2003-2005
  • Theo Bidens : 2005-2009
  • Chevignon Synthé : 2005-2010

Danseur[modifier | modifier le code]

  • Toms Koyimbiko : 2001-2002

Histoire du groupe[modifier | modifier le code]

À partir de 1981, le groupe Wenge Musica se produit avec succès en République démocratique du Congo et dans d'autres pays, dont en Europe[1]. Durant les années 1990, Werrason et JB Mpiana, membres prééminents, sont influencés par des personnes extérieures au groupe sur leurs projets personnels, ce qui alimente beaucoup de malentendu entre eux. JB Mpiana débute l'enregistrement de son 1er album solo Feux de l'amour sur lequel Werrason ne participe pratiquement pas. L'album sort en mai 1997. Les concerts s'enchaînent. Pendant que Werrason, Adolphe Dominguez et Didier Masela ainsi que Ferré Gola sont présents à certains concerts à Abidjan, JB et une partie de l'ossature sont absents et vice versa. Le point de non-retour est atteint lorsque Werrason entend, lors des réunions pour éviter la séparation du groupe, qu'Alain Makaba paie les musiciens sans le consulter lui-même qui est le directeur financier du groupe.

Le 7 décembre 1997, lors du concert de présentation de l'album Feux de l'amour de JB au Grand hôtel de Kinshasa, le groupe se règle de compte sur scène. Cette confrontation se déroule sous les yeux du public ainsi que de Papa Wemba. Le groupe se sépare en 2 entités. JB s'en va créer Wenge BCBG avec plus de 80 % de l'orchestre original composé d'Alain Makaba, Blaise Bula, Alain Mpela, Aimélia Lias, Ficarré Mwamba, Patient Kusangila, Titina Alcapone, Fils Zamuangana, Théo Bidens, Burkina Faso Mboka Liya, Roberto Ekokota et Tutu Caludji. Et un autre part sera Werrason, Adolphe Dominguez et Didier Masela.

Après cette séparation, Werrason, un moment très abattu, reprend la musique. À ce moment présent, le groupe se nomme toujours Wenge Musica BCBG 4X4. Werrason, Didier Masela et Adolphe Dominguez décide de créer Wenge Musica Maison Mère. Werrason est soutenu par Koffi Olomidé, King Kester Emeneya ainsi que son ancien collègue de Wenge Musica Marie-Paul Kambulu. Werrason, Masela et Dominguez procèdent au recrutement de nouveaux musiciens comme les chanteurs Ferré Gola, Baby Ndombe (fils de Ndombe Opetum de TP OK Jazz), JDT Mulopwe, Chou Lay Evoloko, Adjani Adjedje, Serge Mabiala, Didier Lacoste, Michael Tshendu, les animateurs Celeo Scram, Bill Clinton Kalonji, les guitaristes Flamme Kapaya (solo, mi solo, rythmique), Japonais Maladi (mi solo, solo, rythmique), Guylain Mpungi (rythmique, mi solo),Christian Mabanga (basse), Papy Kakol (batterie), Ali Mbonda (tambour) et Visco De Gamma (synthétiseur).

Le 28 novembre 1998, Wenge Musica Maison Mère sort le 1er album Force d'intervention rapide composé de 10 titres. Werrason signe trois titres : Chantal Switzerland, le remix de Kalayi Boeing et Freddy Movadi.

Le 19 juin 1999, Werrason et Wenge MMM se produisent à Villejuif. Et le 4 septembre, ils donnent un concert au Palais des sports de Paris (La Cassette vidéo est sorti en fin-novembre 1999). Tout en préparant son 1er album solo, Werrason et Wenge MMM sortent en décembre 1999, le 2e album Solola Bien qui remporte un succès immédiat et est certifié disque d'or en France au cours de l'année 2000

Le 16 septembre 2000, Werrason accompagné de Wenge MMM devient le 2e artiste africain à se produire et remplir Bercy (le 1er étant Koffi Olomidé qui s'y est produit le 19 février de la même année) devant 17 000 spectateurs. Ce jour là, Aimelia Lias, un chanteur de l'orchestre rival Wenge BCBG, intègre Wenge Musica Maison Mère devant les 17 000 spectateurs de Bercy en effectuant quelques vocals.

En décembre 2000 aux Kora Awards, Wenge MMM est nominé dans la catégorie Meilleur groupe africain, la chanson Augustine est classée parmi les 5 meilleures chansons africaines qui ont fait danser l'Afrique depuis 1960 par le magazine Jeune Afrique. Cet album confirme Wenge MMM comme l'un des plus grands groupes d'Afrique, son album est réussi et le groupe a des concerts en RDC et dans toute l'Afrique mais un peu de temps après, Werrason devient le seul administrateur du groupe avec le départ d'Adolphe Dominguez et du père fondateur Didier Masela.

Puis en avril 2002, il se produisent 2 jours de suite (le 26 et 27) au Zénith de Paris .

Le 28 décembre 2002, Werrason et Wenge Musica Maison Mère sortent le 3e album de 17 titres nommé A la queue leu-leu, est toujours les bacs et produit toujours par lui-même. À Kinshasa, il se vend à 15 000 exemplaires en une heure et finira par atteindra le chiffre de 110 000 copies vendues en 2 mois.

En 2003, Werrason et Wenge Musica Maison Mère sortent le maxi-single de 2 titres dont le générique éponyme promotionnel nommé Tindika Lokito pour la marque de bière Skol.

En 2004, après une tournée au Royaume-Uni, quelques musiciens clés du groupe décident de rester en Europe alors que le groupe rentre à Kinshasa. Il s'agit de Ferré Gola, Bill Clinton Kalonji, J.D.T. Mulopwe, Serge Mabiala, Japonais Maladi (il est de retour chez WMM depuis 2005),Thierry Synthe , Papy Mbonda , Pikas Mbayabo ainsi que Mimiche s'en iront créer l'orchestre Les Marquis de Maison Mère. Baby Ndombé a aussi quitter le groupe mais n’a pas suivi ses collègues. Werrason qui travaillait sur son 2e album solo, avait pour projet de le nommé Miracles mais ce sont finalement Les Marquis qui reprendront le nom pour leur 1er album ce qui force le Roi de la Forêt à devoir changer de nom.

Après cet épisode, Werrason recruté de nouveaux musiciens et sort le 12 décembre 2004, un maxi-single de 4 titres appelé Alerte Générale. Ils battent tous les records en Afrique et en Europe en se produisant 2 fois par jour dans sa tournée européenne de janvier à juillet 2005.

En 2006, Werrason et Wenge Musica Maison Mère sortent un maxi-single nommé Sous-Sol et composé de 5 titres. Ce maxi single est une première incursion dans le monde de la world music.

L’année 2008 sera marquée par la sortie le 15 mai de l'album Temps Présent "Mayi ya Sika". Le 8 novembre, il se produit pour la 3e fois au Zénith de Paris devant plus de 6 000 personnes pendant 3 heures de spectacle de haute qualité avec des invités comme Youssoupha et plein d'autres.

Enfin, le 15 août 2009, l'album Techno Malewa Sans Cesse volume 1 sort. Sur cet album, 7 titres sur 8 sont crédités au nom de Werrason. Le seul titre n'étant pas crédité par Werrason est Par Amour, œuvre d'Héritier Watanabe.

Le 13 mars 2010, il se produisent pour la 4e fois au Zénith de Paris.

Le samedi 11 juin 2011, Werrason & Wenge MMM sont choisis avec Fally Ipupa, Jessy Matador, Meiway, Mokobe ainsi que le groupe ivoirien Magic System pour représenter la RDC à la Nuit Africaine avec d'autres stars africaines au Stade de France, le jour de la fête de la Musique. Avec une tension spécifique entre un groupe de militants opposé au gouvernement de Joseph Kabila, en République démocratique du Congo, autoproclamés les combattants, et les artistes congolais présents dont Werrason.

En août 2011, la suite de Malewa appelé Techno Malewa Suite & Fin sort et contient 13 titres disposés sur un double album. Début décembre 2011, l'album se classe 2e du Hit Parade congolais du journal L'Avenir (le 1er étant l'album Bande Annonce de Jossart N'yoka Longo).

Desert Ingeta, finalement renommé Flèche Ingeta, sort le 20 décembre 2014 à Paris et le 5 janvier 2015 à Kinshasa. Pour la 1er fois, Werrason et Wenge Musica Maison Mère sortent un album de 3 CD pour un total de 27 pistes. 15 chansons sont signés par lui-même, les 12 autres sont partagés entre les chanteurs, musiciens et administrateurs du groupe. Le 5 janvier 2015, lors de la sortie à Kinshasa, 10 000 exemplaires sont vendus le jour même.

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

  • 1998 : Chantal Switzerland, meilleure chanson de l'année
  • 2000 : Vita Imana, meilleure chanson de l'année
  • 2000 : Nominé meilleur album de l'année Solola Bien au Kora Awards
  • 2001 : Deux Kora Awards meilleur artiste masculin de l'année et meilleur album
  • 2010 : Ndule Awards, Meilleur générique (Techno Malewa)
  • 2015 : Bilily Awards : Meilleur clip générique (Kata Fumbwa)

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1998 : Force d'intervention rapide
  • 1999 : Solola Bien
  • 2000 : Terrain Eza Miné
  • 2002 : À la queue leu leu
  • 2003 : Tindika Lokito (Maxi-Single)
  • 2004 : Alerte Générale (Maxi-Single)
  • 2006 : Sous-Sol (Maxi-Single)
  • 2008 : Temps Présent, Mayi ya Sika
  • 2009 : Techno Malewa sans cesse, vol. 1
  • 2011 : Techno Malewa suite & fin, Vol. 1
  • 2014 : Flèche Ingeta

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Wenge musica », sur kasaflo.net, (consulté le 30 septembre 2018).