Washington Curran Whitthorne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Washington Curran Whitthorne
Image illustrative de l'article Washington Curran Whitthorne

Naissance
Comté de Marshall (Tennessee)
Décès (à 66 ans)
Columbia (Tennessee)
Origine Américain
Allégeance Drapeau des États confédérés d'Amérique États confédérés
Grade Confederate States of America General-collar.svg Brigadier général
Années de service 1861-1865
Conflits Guerre de Sécession
Washington Curran Whitthorne
Fonctions
Sénateur deq États-Unis
du Tennessee
Prédécesseur Howell E. Jackson
Successeur William B. Bate
7e
Prédécesseur John Atkins
Successeur John G. Ballentine
Prédécesseur John Ballentine
Successeur Nicholas N. Cox
6e
Prédécesseur Samuel M. Arnell
Successeur John F. House
Membre de la Chambre des représentants du Tennessee
Membre du Sénat du Tennessee
Biographie

Washington Curran Whitthorne ( - ) est un procureur du Tennessee, politicien démocrate, et adjudant général dans l'armée confédérée.

Avant la guerre[modifier | modifier le code]

Whitthorne naît près de Petersburg, Tennessee dans le comté de Marshall[1]. Un jour lorsque Whitthorne est jeune, James K. Polk passe dans la maison familiale[2]. Polk remarque qu'il est brillant et demande, « qu'allez-vous faire de ce garçon ? » Son père répond « je vais en faire un président des États-Unis ». Polk répond alors d'envoyer le garçon à Columbia et qu'il deviendra avocat. Il suit sa scolarité à la Campbell Academy à Lebanon, Tennessee est ensuite à l'East Tennessee College (maintenant l'university du Tennessee) où il est diplômé en 1843. Il étudie ensuite le droit et est admis au barreau en 1845, servant dans plusieurs postes gouvernementaux, et travaillant pour James K. Polk jusqu'à ce qu'il ouvre une étude privée en 1848 à Columbia, Tennessee. Le , Whitthorne épouse Matilda Jane Campbell, une cousine de Polk.

Il est élu au sénat de l'État du Tennessee de 1855 à 1858. Whitthorne est ensuite élu président de la chambre des représentants du Tennessee de 1859 à 1861.

Guerre de Sécession[modifier | modifier le code]

En 1861, il devient adjudant général du Tennessee pour la Confédération, et occupe ce poste jusqu'à la fin de la guerre de Sécession. Il est également membre de l'état-major des généraux Robert Anderson, Marcus Joseph Wright, Samuel P. Carter, et William J. Hardee.

Après la guerre[modifier | modifier le code]

Après la reddition de Lee à Appomattox, Whitthorne est détenu comme prisonnier de guerre à Columbia afin d'être protéger de poursuites fédérales. Le président Andrew Johnson intercède, lui donne une grâce présidentielle, et lui rend ses droits civils. En 1870, Whitthorne commence une campagne pour être élu à la chambre des représentants des États-Unis. Il remporte l'élection et restera finalement pendant six mandats consécutifs lors de son premier service à la chambre des représentants, présidant le comité de la chambre sur les affaires navale, de 1875 à 1881[3].

Au moment de la démission du sénateur Howell E. Jackson, Whitthorne est nommé au sénat américain par le gouverneur du Tennessee William B. Bate et ensuite est élu pour le reste du mandat par l'assemblée générale du Tennessee, servant au sénat du au . À la suite de son service au sénat, il sert pendant les deux mandats suivants à la chambre des représentants des États-Unis, de 1887 à 1891. Après avoir servi à la chambre des représentants, Whitthorne retourne àColumbia , où il meurt plus tard, en 1891, étant enterré dans le cimetière de Rose Hill. Le collège (middle school) Whitthorne à Colombia, anciennement Whitthorne Junior High School, est appelé en son honneur.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bar Association of Tennessee's; Proceedings of the ... Annual Session of the Bar Association of Tennessee, The Association, (1905)
  • The National Cyclopaedia of American Biography: Being the History of the United States as Illustrated in the Lives of the Founders, Builders, and Defenders of the Republic, and of the Men and Women who are Doing the Work and Moulding the Thought of the Present Time, J. T. White company, (1900)
  • United States Congress, W. H. Michael; Official Congressional Directory (1890)

Références[modifier | modifier le code]

  1. United States Congress's pg. 109
  2. Bar Association of Tennessee's pp. 126-129
  3. The National Cyclopedia of American Biography pg. 140