Henry Blackstone Banning

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Henry Blackstone Banning
Image illustrative de l'article Henry Blackstone Banning

Naissance
Bannings Mills, État de l'Ohio
Décès (à 45 ans)
Cincinnati, État de l'Ohio
Allégeance Flag of the United States (1861-1863).svg Union
Grade Union Army colonel rank insignia.png Colonel
Union Army major general rank insignia.svg Major général
Années de service 1861-1865
Conflits Guerre de Sécession
Commandement 87th Ohio Infantry
121st Ohio Infantry
Famille Ida Kirby (épouse)
Byron Kirhy (beau-frère)

Henry Blackstone Banning ( - ) est un avocat et un représentant des États-Unis de l'Ohio pendant trois mandats, ainsi qu'un officier d'infanterie l'armée de l'Union pendant la guerre de Sécession.

Avant la guerre[modifier | modifier le code]

Né à Bannings Mill, en Ohio (en), Banning suit sa scolarité dans le district scolaire de Clinton, au lycée de Mount Vernon (en), et à l'université de Kenyon (en), à Gambier, Ohio (en), où il reste une courte période avant de retourner à Mount Vernon pour étudier le droit dans le bureau de Hosmer, Curtis & Devin[1]. Il est admis au barreau (en) en 1857 et commence à pratiquer le droit à Mount Vernon, Ohio.

Guerre de Sécession[modifier | modifier le code]

Au déclenchement de la guerre de Sécession, il s'engage en avril 1861 dans l'armée de l'Union en tant que simple soldat. Il est nommé capitaine dans la compagnie B du 4th Ohio Infantry (en), le . Il sert en tant que colonel du 87th Ohio Infantry (en) (un régiment de trois mois), du au .

Banning quitte le service actif honorablement le . Il se ré-engage et est nommé lieutenant colonel du 125th Ohio Infantry (en) le . Il est transféré au 121st Ohio Infantry le , étant promu colonel de ce régiment le . Il prend part aux batailles de Rich Mountain, Romney, Blue Gap, Winchester, Cross Keys, Chickamauga, Buzzard's Roost, Resaca, Rome, Kennesaw Mountain, Dallas, Peachtree Creek, Jonesboro, et Nashville.

Après la guerre[modifier | modifier le code]

Il démissionne de l'armée le , pour retourner chez lui en Ohio[2]. Le , le président Andrew Johnson nomme Banning pour l'obtention du brevet de brigadier général des volontaires, avec une date de prise de rang au , et le Sénat des États-Unis confirme la nomination, le [3]. Le , le président Andrew Johnson nomme Banning pour l'obtention du brevet de major général des volontaires, avec une date de prise de rang du , et le Sénat des États-Unis confirme la nomination le [4].

Banning sert comme membre de la chambre des Représentants de 1866 à 1867. Il part pour Cincinnati, en 1869, et reprend la pratique du droit. Il est élu en tant que républicain libéral lors du quarante-troisième Congrès (en) et en tant que démocrate pendant les quarante-quatrième Congrès (en) et quarante-cinquième Congrès (en), servant du jusqu'au . Il sert en tant que président de la commission des affaires militaires lors des quarante-quatrième et quarante-cinquième Congrès.

Il est candidat malheureux pour une réélection en 1878, pour le quarante-sixième (en) Congrès, et à l'élection de 1880, au quarante-septième (en) Congrès. Il retourne ensuite à sa pratique juridique à Cincinnati.

Henry Banning meurt à Cincinnati le . Il est inhumé dans le cimetière de Spring Grove (en). Il est enterré non loin de son beau-frère, ancien général de la guerre de Sécession Byron Kirby.

Mémoire[modifier | modifier le code]

Le camp 207, en Ohio, des fils des vétérans de l'Union, est fondé en 1903 et est nommé en honneur et hommage du général Banning. Il est toujours actif à Mount Vernon, Ohio.

Banning a été inscrit sur le panthéon des vétérans de l'Ohio en novembre 2004 par le gouverneur de l'Ohio Bob Taft. Le panthéon reconnaît les Buckeyes qui continuent à contribuer à leur communauté, leur État et la nation après leur service militaire.

En 1868, il épouse Ida Kirby de Cincinnati, et a quatre enfants[5].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Reid 1895 : 829
  2. Eicher, John H., and David J. Eicher, Civil War High Commands.
  3. Eicher, 2001, p. 739.
  4. Eicher, 2001, p. 710.
  5. Knox County 1902 : 171

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

(en) Cet article contient du texte publié dans le Biographical Directory of the United States Congress, dont le contenu se trouve dans le domaine public.