Duncan Hunter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour son fils et successeur au Congrès, voir Duncan D. Hunter.
Duncan Hunter
Duncan Hunter, official photo portrait, color.jpg
Fonction
Représentant des États-Unis
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (69 ans)
RiversideVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Lieu de travail
Formation
Faculté de droit Thomas Jefferson (en)
Université du Montana
Rubidoux High School (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Enfant
Autres informations
Religion
Parti politique
Arme
Conflit
Distinctions
signature de Duncan Hunter

signature

Duncan Lee Hunter, né le à Riverside (Californie), est un homme politique américain membre du Parti républicain, représentant fédéral de Californie de 1981 à 2009. Il fut candidat à l'investiture républicaine en vue de la présidentielle de 2008.

Biographe[modifier | modifier le code]

Vétéran de la guerre du Viêt Nam, il diplômé en droit de la Western State University College of Law. Il a épousé Lynne Layh en 1973 avec laquelle il eut deux enfants, Duncan Duane Hunter (né en 1977, lieutenant des US marines déployé en Irak en 2003) et Samuel. La famille est de religion baptiste.

En 1980, Hunter est élu à la Chambre des représentants des États-Unis pour la 42e circonscription de Californie où il bat le démocrate sortant Lionel Van Deerlin (en) (qui avait été élu et réélu depuis 1963). Hunter sera ensuite constamment réélu jusqu'en 2008, dans le 45e (1983-1993) puis 52e district (1993-2009).

De 2003 à 2007, il préside la commission des forces armées de la Chambre des représentants. Conservateur, Duncan Hunter est un opposant à l'immigration illégale et un partisan du prolongement des barrières le long de la frontière américano-mexicaine.

Le , il fait part de son intention de se présenter à l'élection présidentielle.

Après une campagne agressive sur des thèmes comme l’immigration ou la guerre d'Irak, les résultats très médiocres qu'il obtient lors des primaires et caucus (8 % lors du Caucus du Wyoming, 2 % de votes lors du Caucus du Nevada et moins de 1 % lors de la primaire de Caroline du Sud le ), il annonce le retrait de sa candidature à l'élection présidentielle puis apporte son soutien à Mike Huckabee.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]