Wörrstadt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Wörrstadt
Blason de Wörrstadt
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Flag of Rhineland-Palatinate.svg Rhénanie-Palatinat
Arrondissement
(Landkreis)
Alzey-Worms
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
2
Bourgmestre
(Stadtbürgermeister)
Ingo Kleinfelder
Code postal 55286
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
07 3 31 073
Indicatif téléphonique 06732
Immatriculation AZ
Démographie
Population 7 576 hab. (31/12/2008)
Densité 452 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 31′ nord, 8° 42′ est
Altitude 212 m
Superficie 1 675 ha = 16,75 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Wörrstadt

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Wörrstadt
Liens
Site web www.woerrstadt.de

Wörrstadt est une ville allemande de la Hesse rhénane, en bordure nord-ouest de la basse plaine du Rhin supérieur, dans l'arrondissement d'Alzey-Worms, en Rhénanie-Palatinat (Allemagne).

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation géographique[modifier | modifier le code]

  • Wörrstadt est située à 22 km au sud de Mayence, au cœur du paysage typique de la Hesse rhénane : viticulture intensive, et agriculture sur les parties moins bien exposées. La campagne est profondément déboisée et la végétation naturelle est peu, voire nullement présente.
  • Wörrstadt dispose toutefois d'une singularité pour la Hesse rhénane : Avec le Neuborn, la commune dispose d'un des rares espaces boisés de la région; de là coulent de nombreuses sources naturelles, dont l'eau alimente la piscine de la commune, le Neubornbad.
  • Le bourg principal de Wörrstadt est situé sur une élévation, qui offre des points de vue charmants sur la Hesse rhénane : le Mont Tonnerre (Donnersberg), le Wiesberg et le Großer Feldberg dans le Taunus, point culminant de la Hesse. Par temps clair, on peut apercevoir aussi à l'horizon le quartier d'affaires Francfort et ses tours.
  • Le quartier de Rommersheim, autrefois Eichloch, est situé dans un vallon et se fond remarquablement dans le paysage environnant. Il offre de jolis points de vue sur le Wiesberg et en direction de Bad Kreuznach.

Communes voisines[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Rhénanie-Palatinat.
Article détaillé : Mont-Tonnerre.
  • La première mention légale de Rommersheim date de 824. Avant qu'il soit nommé ainsi, le lieudit Rommersheim portait le nom de Eichloch. Dans les années 1970, il fut incorporé à la commune de Wörrstadt et intégra ainsi la communauté de communes du même nom.
  • Le maire du palais Pépin de Herstal a fait donations dans les trois villes de Wörrstadt, Armsheim et Saulheim à l'église Saint-Nicomède de Mayence[1],[2].
  • Adam Elsheimer (1578-1610), peintre allemand célèbre du XVIIe siècle, est originaire de Wörrstadt. Une rue porte son nom. Ses parents émigrèrent vers Francfort, si bien qu'il n'est pas établi à ce jour si Elsheimer est né à Wörrstadt ou à Francfort.
  • C'est de Wörrstadt aussi qu'est originaire le greffier de Mayence Nikolaus von Wörrstadt (ou Nicolaus von Werstad), qui, en 1428, face à une menace de banqueroute de la ville, mena une rébellion contre les patriciens (les "Anciens"). Il fut plus tard installé à Strasbourg du propre chef du probable inventeur de l'imprimerie Johannes Gutenberg.

Administration[modifier | modifier le code]

  • Maire de la ville de Wörrstadt : Ingo Kl:einfelder (SPD)
  • Président de la Communauté de communes : Markus Conrad (CDU)

Jumelage[modifier | modifier le code]

Drapeau de la France Arnay-le-Duc (France) depuis 1986

Culture et Activités[modifier | modifier le code]

Monuments et curiosités[modifier | modifier le code]

  • Ancien relais de la poste Thurn und Taxis
  • Église Saint-Laurent (orgue Stumm de 1759)
  • Neunröhren, fontaine construite en 1608. C'est là que le Mühlbach, bief du moulin, prend sa source
  • Ulmengraben, fossés des ormes, restes d'une ancienne fortification
  • Ancienne mairie de Rommersheim, construite vers 1600. Rommersheim fait aujourd'hui partie de Wörrstadt
  • Tagelöhnerhaus, la maison des journaliers, une maison d'habitation ouvrière d'autrefois
  • Monument Schiller, à proximité du cimetière
  • Schmiedbrunnen, fontaine de la forge, en centre ville.

Fête du vin[modifier | modifier le code]

  • Depuis 1980, la communauté de communes organise annuellement, le premier week-end de juin, une fête du vin, qui se tient tour à tour dans chacune des communes membres.
Article détaillé : Vins de la Hesse-rhénane.
  • Une Weinkönigin (reine du vin), "ambassadrice" des vins de la région, est élue une fois par an.
    • Reines du vin :
      • Stefanie Ohl, 2006, de Sulzheim. Le 29 septembre 2007, Stefanie Ohl, 23 ans, a été élue à Mayence reine du vin de la Hesse rhénane (rheinhessische Weinkönigin) pour l'année 2007-2008. Ses dauphines (Weinprinzessinnen) sont Nadja Weiler de Bingen am Rhein, Jenny Steffes de Gau-Algesheim et Anja Elena Krämer de Heidesheim am Rhein.

Musique[modifier | modifier le code]

  • Jazz-club de Hesse rhénane, fondé en 1986 (5 à 6 concerts par an).
  • Plusieurs chorales.

Sport[modifier | modifier le code]

  • Football-club (http://www.fc-woersrstadt.de)
  • Club sportif et de gymnastique, fondé en 1847 (champion d'Allemagne de football féminin en 1974)
  • Club cycliste, fondé en 1899
  • Club de tennis de table
  • Judo-club.

Installations sportives[modifier | modifier le code]

  • Grande salle de sport
  • Salle d'entraînement
  • Vélodrome
  • Stand de tir
  • Terrain de sport du Neuborn, avec équipements d'athlétisme
  • Terrains de tennis
  • Baignade
  • Piste de skate-board.

Équipement de loisirs[modifier | modifier le code]

  • La piscine du Neuborn est située dans une zone calme, en fond de vallée et entourée de prairies et de vignobles, entre Wörrstadt et la localité de Rommersheim. La baignade est alimentée par l'eau de la source du Neuborn (="nouvelle source"). Une installation solaire permet de réchauffer l'eau froide de la source et de l'amener à température agréable.
  • Dans les environs de Wörrstadt on trouve de nombreuses pistes cyclables, incluses dans un réseau dense de chemins parcourant la charmante campagne de la Hesse Rhénane.

Économie et infrastructures[modifier | modifier le code]

L'économie de la ville repose essentiellement sur la viticulture.

  • Deux zones industrielles, dont une directement reliée à l'autoroute A63
  • Fin 2003 Wörrstadt comptait 711 entreprises
  • Eu égard à sa taille, Wörrstadt propose une offre commerciale disproportionnée.

Liaisons routières, ferroviaires et aériennes[modifier | modifier le code]

  • Wörrstadt est située au croisement des routes fédérales B420 et B271, deux axes de trafic régional très importants.
  • La commune dispose en outre d'un échangeur sur l'autoroute A63, par lequel on peut très facilement rejoindre les centres urbains environnants de moyenne et de plus grande importance que sont Alzey, Worms, Mayence, Kaiserslautern et Francfort.
  • Peu éloigné, on peut noter aussi le Alzeyer Kreuz, croisement autoroutier de l'autoroute A61 (Coblence - Ludwigshafen) et de l'A63 (Kaiserslautern - Mayence). Le trafic est particulièrement intense, voire saturé, de 6 h 30 à 9 heures du matin en direction de Mayence, et le soir de 16 h 30 à 19 h en direction d'Alzey.
  • Par le train, la gare de Wörrstadt offre les liaisons avec Worms via Alzey, ou avec Mayence, en demi-heure environ. L'aéroport de Francfort est joignable via Mayence en une heure environ, et le centre-ville de Francfort en 1 h 15.
  • La distance d'avec l'aéroport de Francfort, qui présente le plus fort trafic d'Allemagne, est par la route d'environ 53 km.

Services publics[modifier | modifier le code]

  • VG Verbandsgemeinde Wörrstadt (Siège administratif de la Communauté de communes)
  • THW Technisches Hilfswerk (protection civile)
  • DRK Deutsches Rotes Kreuz (croix rouge)
  • Bibliothèque catholique publique

Formation[modifier | modifier le code]

  • Jardin d'enfants - maternelle
  • École primaire
  • Collège
  • Lycée
  • École intégrée globale

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jahrbücher des Vereins von Alterthumsfreunden im Rheinlande carnet 74, 1882, p. 157, en ligne
  2. Reinhard Schmid, « Geschichtlicher Abriss des Klosters Nikomedes (Mainz) », Institut für Geschichtliche Landeskunde an der Universität Mainz (consulté le 13 avril 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :